Editoriaux - Politique - Presse - Société - 6 mai 2014

La Manif pour tous n’a aucune raison d’être “soulagée” !

Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la Famille, a reçu les opposants au mariage homosexuel il y a quelques jours. Les responsables de la Manif pour tous sont ressortis « soulagés » sur certains points, « inquiets » sur d’autres.

« Inquiets », on le croit aisément étant donné l’autisme du gouvernement depuis un an et demi. « Soulagés », en revanche…

Laurence Rossignol a réaffirmé que ni la PMA ni la GPA n’étaient au programme… À la bonne heure ! Et la Manif pour tous va donc être assez naïve pour faire confiance à ce gouvernement qu’aucune promesse n’a jamais engagé, à moins qu’elle ne soit faite précisément au lobby LGBT ou à quelque autre minorité ? Finies les manifs, oubliée celle du mois de mai parce que Laurence Rossignol a été un peu plus habile que les autres en termes de communication ?

Recevoir enfin la Manif pour tous n’est pas un signe d’apaisement, c’est la moindre des choses.

Parlons donc de la PMA. Promettre qu’elle n’est pas à l’ordre du jour en refusant dans la foulée que le Conseil consultatif national d’éthique (CCNE) soit dessaisi du dossier sur lequel il doit rendre un avis s’appelle poliment se moquer du monde.

Parce qu’il faut quand même rappeler que François Hollande avait pris soin, l’an dernier, d’en évincer tous les opposants sérieux pour y placer ses amis… Le gouvernement se donne un peu de temps, tente d’éviter une nouvelle manif à la veille d’élections qui risquent d’être douloureuses, rien de plus.

Pour ce qui est de la GPA, Laurence Rossignol est formelle : jamais. Et pourtant, le gouvernement refuse de retirer la circulaire Taubira qui assure l’obtention du certificat de nationalité française pour les enfants nés par GPA à l’étranger. Quant aux agences américaines qui viennent proposer la GPA directement sur le sol français – tenez-vous bien –, le ministre ne serait pas au courant… Elle veut peut-être que les étudiants qui veillent depuis des mois ou les associations qui ont porté plainte à ce sujet lui fassent une revue de presse ? Là, inutile d’être poli plus longtemps, ça relève carrément du foutage de gueule.

Sans même parler des ABCD de l’égalité toujours en place dans les écoles… Une récente note remise au ministre de l’Éducation nationale promet même d’étendre sa mise en place, et précise qu’un « recul n’est pas envisageable ».

Quelle nouveauté, finalement ? Le gouvernement continue à mépriser les revendications des manifestants mais il le dit en face, habilement dissimulé derrière quelques fausses promesses ? Quelle bonne nouvelle !

La réalité, c’est que la loi est toujours en vigueur et que l’apaisement est, dès lors, impossible. La guerre, c’est le gouvernement qui l’a déclarée en détruisant le mariage, en attaquant la famille, en sacrifiant des enfants au profit de caprices individuels.

Si l’on se satisfait de vagues reculs sur les conséquences de cette loi et d’une définition trompeuse de l’« égalité » sans continuer à les refuser, il est clairement inutile de continuer plus longtemps !

La Manif pour tous est reçue parce qu’elle est devenue une force politique. Qu’elle s’affirme !

À lire aussi

Charlotte d’Ornellas : “Assimiler Éric Zemmour au tueur de Nouvelle-Zélande est insupportable !”

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLors d’un débat sur CNews, Yassine Belat…