[RAISON GARDER] À quel saint se vouer…

point d'interrogation

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais parfois, la nuit, au cours d’une insomnie, je reviens sur le passé. Et alors, il arrive que des choses plutôt bizarres se présentent à la pensée. Jugez de celles-ci.

Hier, l’État encourageait les paysans à arracher leurs haies. Aujourd’hui, l’État recommande, voire impose, de planter des haies.

Hier, l’État français (à gouvernement socialiste) a mobilisé plus d’un million de jeunes Français (appelés) pour garder l’Algérie française. Aujourd’hui, si je dis que tout n’a pas été mauvais dans la période française de l’Algérie, je suis un « fasciste ».

Hier, l’avortement était un délit, qui pouvait être puni de prison. Aujourd’hui, c’est en m’opposant à l’avortement que je risque de commettre un délit et, éventuellement, de finir en prison.

Hier, l’État vendait les cigarettes et en fournissait gratuitement à ses soldats. Aujourd’hui, si je fume, je suis considéré comme un mauvais citoyen, voire un tueur en puissance.

Hier, l’homosexualité était un délit et une maladie mentale. Aujourd’hui, c’est si je dis du mal de l’homosexualité que je risque de commettre un délit et d’être traité comme un malade mental.

Hier, l’État subventionnait les voitures au gazole, fleuron de l’industrie automobile française. Aujourd’hui, ma voiture au gazole est progressivement bannie d’un peu partout et je suis insulté comme un pollueur scandaleux.

Hier, l’État interdisait la publicité pour les préservatifs. Aujourd’hui, c’est l’État qui fait la publicité pour les préservatifs.

Hier, il y a eu des médicaments autorisés par toutes les autorités sanitaires après de longues études d’impact, comme le thalidomide, le distilbène, l’hormone de croissance, l’isoméride, etc., qui ont entraîné de très graves maladies et de nombreux morts. Aujourd’hui, si je fais part de certains doutes sur les vaccins anti-Covid, si vite mis sur le marché, je suis un potentiel assassin qui répand des « fake news ».

Avant-hier (2010), le masque était interdit par l’État dans les lieux publics. Hier (2020), le masque était obligatoire dans les lieux publics. Aujourd’hui, le masque est très conseillé par l’État dans les lieux publics, et pourtant, vous n’avez pas intérêt à en porter un lors d’une manifestation politique, si vous ne voulez pas finir en garde à vue.

Ce ne sont que des exemples parmi d’autres. On pourrait en citer à l’infini.

Tous ces changements ne datent pas « du Moyen Âge », pour reprendre une expression courante et néanmoins assez sotte (comme si les hommes qui ont construit les cathédrales étaient stupides). J’ai moi-même été contemporain de toutes ces évolutions, renversements, interversions, retournements ; bref, de toutes ces pirouettes.

Je sais que le monde évolue, que les choses changent, qu’il faut savoir s’adapter, que des décisions contradictoires sont parfois nécessaires au vu des circonstances, et patati et patata...

Mais parfois, reconnaissons-le, cela fait beaucoup de volte-face et l’on peut se demander si tout cela est vraiment sérieux.

J’avoue en tout cas, je confesse humblement qu’à la suite de tout ce que j’ai vu au cours de ma vie, j’ai désormais un peu de mal à distinguer le vrai du faux, le mal du bien, le permis de l’interdit. Je n’arrive plus guère à révérer les nouveaux tabous, les totems actuels, la vérité d’aujourd’hui (qui n’est plus celle d’hier et qui ne sera pas forcément celle de demain).

Et je me demande avec effroi si je ne serais pas devenu un peu mauvais esprit, peut-être ronchon, voire - horreur et stupéfaction ! - « complotiste ».

 

 

Alexandre Dumaine
Alexandre Dumaine
Journaliste, écrivain

Vos commentaires

34 commentaires

  1. Pas la peine de remonter à hier, restez à aujourd’hui: les jeunes délinquants n’ont pas eu l’autorité d’un père pour les construire, mais on prend en charge les PMA de femmes célibataires. La mère est primordiale dans les premières années de l’enfant mais on encense les couples d’hommes qui se paient un bébé. Des adeptes d’une certaine religion menacent une jeune fille qui a eu le tort de naitre dans un autre pays, mais on applaudit un « non-binaire » (!!!!!!) qui ridiculise le genre humain. Ce n’est plus pauvre France, mais pauvre humanité.

  2. Certes..un beau numéro..de cirque..chanter en tournant sur un plateau ..en jupette, c’est pas donné à tous..après,quand 80% de ces  » artistes » n’ont pour tout » talent » que de se grimmer en sorcière,gothique,dansant avec des beaux messieurs en bas resilles,ou mimant la masurbration avec le micro dans des douches dégueulasses on se demande vraiment ce qu’est cette manifestation..2eme la Croatie..bien mignon mais qui a vote pour cette pâle copie d’un tube de guetta fait pour mimer une » danse » 1 bras en l’air et k’autre tenant un verre..beaucoup ont voté pour l’Ukraine, qui malgré la guerre réussi a trouver 2 nullités genre laurel et hardi..
    Étais ce un concours de chant ou un  » soutien à ll’Ukraine.. Enfin indéniablement il y avait 2 prestations magnifiques de gens  » normaux » : éden golan et slimane.ca fait peut sur 26 pays…

  3. Rassurez vous, beaucoup savent encore distinguer le bon sens face aux élucubrations. L’ennui est qu’au lieu de réagir comme il conviendrait, ils ont opté pour le repli sur soi, une sorte de fatalisme devant la submersion décadente. Mais trop, c’est trop, il arrivera un moment où il sera devenu impossible de supporter davantage de stupidité « sociétale »! Les dommages seront-ils alors irréversibles? C’est à craindre.

  4. Les Vérités sont toujours plus ou moins relatives, même est surtout quand elles sont extrémistes. Mais quand les Vérités ne dépendent plus que des Grands Marchands elles changent en fonction de leurs profits…

  5. Je croyais être un dinosaure, j’apprécie votre article «  brûle ce que tu as adoré et adore ce que tu as brûlé  » c’est la devise de toutes les révolutions et celle de mai 68 a donné le ton. Une fois morte l’époque d’avant ..la France ne sera plus jamais la même , non les apparences mais ce qui en fait le fond les vieilles valeurs inculquées dans ma. jeunesse dont on n’ose même pas dire le nom , désuètes et disparues je suis un reliquat d’avant- guerre…. Inutile de vous dire que pour moi , partout je suis à l’étranger, partout un autre monde une autre société…. je ne comprends plus rien .

  6. Nous sommes maintenant dans un monde où l’on fait des commentaires sur BV, on regarde CNews…Bla Bla Bla. Quand allons nous passer à l’action? Il est peut-être temps…

  7. Hier tu roulais à 50 en ville et tu étais un honnête homme. Aujourd’hui si tu es à plus de 30 tu es un délinquant, voire un criminel. Administration quand tu nous tiens !

  8. j’ai désormais un peu de mal à distinguer le permis de l’interdit, car il change tout le temps. Par contre, le vrai et le faux, le mal et le bien sont inaltérables car témoins d’une civilisation et un honnête homme ne peut les confondre.

  9. Le vainqueur suisse de l’Eurovision a aussi une qualité principale, il est « non binaire »…

    • Le « vainqueur » de cette supercherie résume l’état de la « civilisation » occidentale…

    • Certes..un beau numéro..de cirque..chanter en tournant sur un plateau ..en jupette, c’est pas donné à tous..après,quand 80% de ces  » artistes » n’ont pour tout » talent » que de se grimmer en sorcière,gothique,dansant avec des beaux messieurs en bas resilles,ou mimant la masurbration avec le micro dans des douches dégueulasses on se demande vraiment ce qu’est cette manifestation..2eme la Croatie..bien mignon mais qui a vote pour cette pâle copie d’un tube de guetta fait pour mimer une » danse » 1 bras en l’air et k’autre tenant un verre..beaucoup ont voté pour l’Ukraine, qui malgré la guerre réussi a trouver 2 nullités genre laurel et hardi..
      Étais ce un concours de chant ou un  » soutien à ll’Ukraine.. Enfin indéniablement il y avait 2 prestations magnifiques de gens  » normaux » : éden golan et slimane.ca fait peut sur 26 pays…

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois