[L’INVITÉ] Guillaume Bigot : « La souveraineté européenne, c’est la mort de la démocratie »

img_7673

Guillaume Bigot est politologue, éditorialiste sur CNews et Sud Radio. Il vient de publier, aux Éditions L’Artilleur, un livre co-écrit avec l’avocat Ghislain Benhessa. Son titre, On marche sur la tête, est inspiré bien sûr du célèbre slogan des agriculteurs en colère, victimes emblématiques, après les gilets jaunes, de cette Union européenne. Pour lui, l'UE est une camisole qui emprisonne les peuples, mais les politiques n’osent pas avouer leur impuissance. Parce que les Français le savent, l'abstention est  massive à ses élections. La trahison de Lisbonne n’est pas un accident mais le résultat logique de la construction européenne. Il pointe la responsabilité des juges : « Le peuple dit non, les juges disent si. » Mais rien n'est irrémédiable, Guillaume Bigot ouvre des pistes de solution.

À regarder absolument avant les européennes !

 

Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

48 commentaires

  1. NON,M.Bigot ce n’est pas ´l’UE qui emprisonne les peuples, mais notre Constitution qui ne donne pas aux citoyens l’initiative de la révision de la Constitution dans l’article 89 alors que leurs représentants en disposent !!
    Où est le principe d’égalité ?!
    Le RICConstitutionnel doit être la revendication numéro 1 pour que nous puissions y inscrire des textes supérieurs aux directives et règlements européens !73 % des Français y sont favorables (IFOP 12.08.2004) Mais pas vous! Pourquoi SVP?
    Pas de souveraineté nationale sans souveraineté populaire avec le RICConstitutionnel ! Voir par exemple : Espoir-ric.fr

  2. Sans Europe les français et les anglais ont élaboré concorde, sans Europe , entre allemands espagnols français et autres il y a des atr et des Airbus. Avec l’Europe les frontières sont ouvertes alors qu’ils nous avaient promis le contraire. Faites leur confiance…

  3. Oui, G. Bigot l’a dit. 1000 ans que le Pouvoir est à Paris pour la France. C’est pour cette Nation plus que millénaire, et qui a développée une Civilisation, qui l’a portée le plus loin possible, que d’être réduite à simple Région d’un Empire déséquilibré est le plus destructeur. Surtout quand on lui hôte tout ce qui a été construit, acquis, de haute lutte. L’Empire ce sont les Guerres perpétuelles…Regardez les U.S.A., la Russie, hyper armés…

  4. Etat de droit, tenu en Europe par fonctionnaires non élus, et en France par des apparatchiks de gauche non élus:
    Conseil constitutionnel:  Laurent FABIUS
    Conseil d’état: Didier Roland TABUTEAU
    Cour des comptes: Pierre MOSCOVICI 
    Inspection des finances: Catherine SUEUR
    Parquet national Financier: Jean-François BONHERT / Eliane HOULETTE 
    Arcom: Roch-Olivier MAISTRE


    en bref notre petite nomenclature préserve son pouvoir et ses avantages parasitaires dans des institutions de blocage non électives en se soumettant à Bruxelles … ils défendent « l’état de droit”, comme ils disent …!

    • Si nous disposions du RICCONSTITUTIONNEL nous pourrions voter pour un Conseil constitutionnel tiré aux sort en deux temps parmi les quelques 2.000 professeurs de droit public . D’abord 200 et tirage des 9 parmi ceux des 200 n’ayant pas pris de position publique pour un parti.
      Le conseil constitutionnel politisé est une honte!

  5. Démonstration claire, Mais … tout s’effondre dans les dernières minutes. Un prisonnier ne peut demander à son geôlier de le libérer. Changer la Constitution ? “Une autre Europe” ? Le serpent se mord la queue ! Seule la présidentielle tranchera. Voter pour un simulacre de Parlement ? C’est cautionner la PRISON, le CARCAN, les CHAÎNES. L’urgence est d’en sortir. Depuis 16 ans, l’UPR d’Asselineau fait la pédagogie annoncée. Or, il n’est pas cité par BIGOT, et reste bâillonné. Pourquoi ?

  6. Que de vérités dites et bien dites. Ce n’est pas en se constituant prisonnier qu’on se donne les moyens d’agir, bien au contraire.
    Un seul point de désaccord : le Frexit tout de suite ! Les français, drogués, peuvent se réveiller de leur torpeur par une prise de conscience soudaine de la réalité. Ca m’est arrivé il y a une vingtaine d’années, je m’étais levé européiste, le soir j’étais un fervent partisan du Frexit : j’avais ouvert les yeux et quitté mon propre déni. Ca peut arriver à tout le monde.

    • Si par RICCONSTITUTIONNEL nous rétablissions la responsabilité civile professionnelle de tous les juges qui rendent la justice AU NOM du Peuple français en les faisant juger par des chambres de trois citoyens tirés au sort comme les jurés d’assises, assistés d’un professeur de droit de la spécialité du litige tiré au sort et sans droit de vote 90% des décisions seraient aussitôt “justes”
      Il nous faut l’initiative de la révision de la Constitution pour adopter cette loi qui évitera les appels et libérera donc des juges…

  7. Belle démonstration de Guillaume Bigot de ce processus d’autodestruction programmée d’un système politique qui, rapporté aux cellules humaines, s’appelle l’apoptose. De la même façon que la création de nouvelles cellules participe à la pérennité de la vie, par son maintien et son développement, il arrive un temps où cette œuvre bénéfique, vertueuse et salutaire se corrompt, et si cette régénération ne se produisait pas, le corps tout entier se cancériserait par prolifération de cellules désormais délétères. Il en est de même des constructions humaines.

  8. « Le peuple dit non ~ Les juges disent si ! » Il faut donc supprimer les juges . Ces gens-là ne sont pas les élus du peuple . Ils sont antidémocrates . Il convient alors de réformer l’UE afin que ces inutiles malfaisants soient évoncés de tous les rouages du pouvoir qui revient au Parlement .

  9. Rappelez-vous : l’Europe ce sera le marché unique ! mais ça c’était avant ! maintenant ce marché unique c’est avec l’Amérique du sud et le Canada. je ne parle pas des pays de l’est. Tout cela pour  » protéger  » nos agriculteurs ! Le président ne veut plus être celui des Français mais celui de l’Europe. Bravo la Grande Bretagne !

  10. Guillaume Bigot comme à son habitude , une très bonne analyse !
    Depuis 1968 , la FRANCE ne finit pas de s’enfoncer , d’être détruite par une gauche qui se veut socialiste mais qui est totalitaire et une pseudo droite qui ne pense que pouvoir et argent !

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois