J'ai conscience de m'indigner à mauvais escient. Je ne suis pas habile ni dans le vent. Je ne soutiens pas la famille d'Adama Traoré, je n'ai pas pétitionné pour les sans-papiers, je suis plus soucieux sur le plan judiciaire des victimes que des coupables et j'éprouve une mansuétude affreusement orientée. Je manque de tout ce qui constitue l'humanisme correct. En connaissance de cause je ne fonds pas pour Jacqueline Sauvage contrairement à Sophie Marceau ou Jean-Christophe Lagarde dans l'ignorance. Je ne milite pas jusqu'à l'absurde pour l'égalité des sexes. La peur de l'amalgame m'angoisse moins que les crimes perpétrés par l' meurtrier. [...]

Surtout, étant un adversaire politique du FN, je ne crache pas pourtant sur lui en permanence. Je devrais ne pas économiser ma salive et j'aurais alors les bonnes grâces de beaucoup. Je ne serais pas obligé de m'expliquer sans cesse et de me justifier parce que stupidement l'équité démocratique et un débat honnête ont du prix pour moi.

Mais qu'ai-je à me mêler de cela ? Le FN est évidemment un adversaire de la République puisque la masse de ses électeurs n'est pas représentée à l'Assemblée nationale. Le FN est qualifié de fasciste par tous ceux qui pèsent lourd dans notre société, les consciences, les artistes, quelques intellectuels et BHL. Les citoyens qui votent pour lui sont des idiots ou des "salauds". Depuis des années il alerte sur le mais il est clair qu'il en est complice.

[...]

Omar Sy - classé par le JDD personnalité préférée des Français avant Jean-Jacques Goldman, Simone Veil ou Antoine Griezmann - a parlé, il nous a éclairés, nous savons dorénavant quoi penser et quoi dire. Puisque cet excellent acteur est devenu une personnalité emblématique et qu'il doit être respecté sur tous les plans. C'est un citoyen exemplaire et donc, sur Adama Traoré comme sur le FN, son verbe est parole d'évangile, une bénédiction. Même quand les vapeurs du cœur ont pallié les approximations de l'esprit.

Omar_sy_dans_vivement_dimanche

Quand on lui rappelle ce propos sans s'en offusquer ni même s'en étonner, il ne bronche pas, il confirme.

"Daech et le FN se nourrissent l'un l'autre et travaillent la main dans la main".

Cette affirmation honteuse est un scandale intellectuel et une ignominie civique. L'opposition politique ô combien justifiée doit-elle pousser une personnalité qui vit parfois aux États Unis à ce délire ? Comparer un parti français - ayant depuis toujours récusé le et récemment ciblé par celui-ci - aux tueurs, aux assassins islamistes qui ont dévasté la France surtout à partir du mois de janvier 2015, sans que quiconque réagisse et le mette en face de cette absurdité, n'est qu'une preuve de plus de la dégradation de l'esprit public et du vertige qui saisit le militantisme et les fraternités communautaristes quand l'intelligence et la bonne foi leur font défaut.

Omar Sy a proféré une ineptie à laquelle on aurait donné une importance démesurée en la poursuivant.

Je sais que j'alourdis mon passif, bouleverse les convenances et néglige la décence d'aujourd'hui mais dans les tragédies et les malheurs français, dans les révoltes nécessaires et les défenses à assurer, dans le pire comme dans le meilleur, dussé-je rester le seul, je ne tiens pas pour rien ce dévoiement de la pensée.

C'est un devoir de se sentir comptable de la bonne foi et de la vérité bien au-delà de soi.

Extrait de : A-t-on le droit de critiquer Omar Sy ?

17 août 2016

Partager

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.