Audio - Editoriaux - Entretiens - 19 février 2017

« Ce n’est pas le FN qui pourrit les meetings de Macron, mais ses déclarations! »

Le conseiller régional Frédéric Boccaletti dénonce l’utilisation brutale de gaz lacrymogènes contre des anciens combattants âgés de 80 à 90 ans venus protester contre les déclarations d’Emmanuel Macron sur la colonisation. Après sa déclaration d’Alger, son meeting de Toulon, dans une région où les militaires, les pieds-noirs et les harkis sont nombreux, a été un échec, avec une salle à moitié vide.

Des propos recueillis par Gabrielle Cluzel

À lire aussi

« La tenue et les propos de cette femme prouvent que c’est bien un attentat islamiste ! »

Frédéric Boccaletti, président du groupe RN au conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'A…