Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l’Enfance et des Droits des femmes, souhaite mettre en place des mesures afin de lutter contre les sites qui véhiculent de “fausses informations” sur l’. Elle parle même de “délit d’entrave numérique” et dévoile que, « le 28 septembre, [elle] fera une annonce pour expliquer comment nous allons faire reculer ces sites manipulateurs. Des mesures seront prises pour faire cesser ces sites qui trompent les femmes. »

Réaction d’Émile Duport, fondateur des Survivants.

21 septembre 2016

À lire aussi

Émile Duport : “Dans l’IVG, il y a une responsabilité collective”

Sur le plateau de CNews, Émile Duport était invité pour commenter la formule du pape Franç…