Audio - Editoriaux - Entretiens - 25 janvier 2017

Volte-face de la Cour européenne concernant la GPA : bonne nouvelle !

Mardi, la Cour européenne des droits de l’homme a autorisé l’Italie à retirer un enfant né d’une mère porteuse à l’étranger à ses parents non biologiques. Une source d’espoir pour tous ceux qui luttent contre la GPA car c’est la grande chambre, la formation la plus solennelle de la CEDH, qui s’est prononcée. Un revirement de jurisprudence…

À lire aussi

Aude Mirkovic : « Cette demande de transcription à l’état civil de l’acte de naissance d’un enfant né par GPA à l’étranger vise à valider la GPA ! »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLa Cour européenne des droits de l’homme…