Le renseignement français met au jour un réseau d’avocats proche des Frères musulmans

@tingeyinjurylawfirm/unsplash
@tingeyinjurylawfirm/unsplash

Leur tactique est subtile et dangereuse. Elle vient d'être mise en lumière par nos confrères d’Europe 1 qui se sont procuré une note du renseignement français révélant, la semaine dernière, un « vaste réseau d’avocats » proche des Frères musulmans.

« Le renseignement français a identifié un "vaste réseau d’avocats", tous "acquis à la cause" des Frères musulmans, écrit Europe 1. Ils sont prêts à venir en aide aux Frères musulmans dans leurs démarches administratives. » Très concrètement, ils facilitent l'accès au statut de réfugié, à la nationalité française, interviennent dans « des procédures d’expulsion ou de sanctions pénales, comme ce fut le cas pour l’imam Hassan Iquioussen », précise encore la radio. Une organisation efficace, au service des musulmans de France... et d'ailleurs.

L'influence des « Frères », confrérie née en Égypte en 1928, s’est étendue à travers l’ensemble du monde musulman, et même au-delà. Pour comprendre cette évolution, il faut absolument relire l'ouvrage de l'anthropologue Florence Bergeaud-Blackler, qui a consacré ses recherches à cette mouvance. Considérée comme une organisation terroriste dans de nombreux pays, la confrérie frériste alterne, selon les pays où elle œuvre, des positions violentes ou légalistes. D'une main, elle appelle au djihad en Syrie et, de l'autre, à l’opposition plus discrète en France…

Il y a une vingtaine d'années, l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture, proche des « Frères », avait défini la stratégie que ceux-ci adoptent aujourd’hui. En Occident, elle préconisait la taqîya, afin de faire avancer la cause à pas de loup. Selon l’analyste Alexandre del Valle, les Frères s’accordent avec les gouvernements des pays où vivent de fortes minorités musulmanes sur une Pax islamica, que l'on pourrait résumer par une sorte de contrat : « Laissez-nous faire notre charia de notre côté et nous tiendrons les banlieues. »

La loi est une arme de conquête

La stratégie française des Frères repose donc sur la lente subversion. Pour ce faire, ils ont besoin non seulement de connaître nos lois, mais également de s’en servir contre nous. Dans ce contexte, le rôle des avocats est capital. Au pays des droits de l’homme, en pleine période de revendications communautaires, ils ont le champ libre : à quiconque dénonce leur influence, ils lancent l’accusation d’islamophobie. Certains vont même jusqu’à comparer la supposée islamophobie française à l’antisémitisme du siècle dernier. Les avocats proches de la confrérie viennent ainsi en aide aux membres du réseau lorsqu’ils sont confrontés à des déboires judiciaires. L’imam Iquioussen, membre de Musulmans de France (ex-UOIF), une association dans la nébuleuse des Frères, en a ainsi bénéficié avant d’être expulsé.

L’Europe complice indirecte

Pour Patricia Chagnon, eurodéputée et auteur de Qatargate : le résultat de plus de 20 ans d’ingérence, de complaisance idéologique et financière, interrogée par nos soins, le plan des « Frères » fonctionne très bien, à l’échelle française comme à l’échelle européenne. Tant et si bien que les instances européennes adoptent d’elles-mêmes des positions qui leur sont favorables. Selon elle, l’Agence de l’Union européenne pour l’asile, chargée de faire respecter le Pacte sur la migration et l’asile, est complice : « Les agents vont à la rencontre des magistrats européens et exercent un chantage indirect sur eux. Si les décisions d’un juge sont trop souvent contestées en appel, on leur explique que cela peut nuire à leur carrière. » La pression s’exerce sur les magistrats, notamment pour qu’ils rendent des jugements laxistes en matière de droit d’asile. Si l’influence réelle des avocats proches des Frères est, selon elle, « difficile à évaluer et rendue opaque par la taqîya », elle va néanmoins grandissant : « Quand allons-nous cesser de nous voiler la face et traiter sérieusement le problème ? » tempête Patricia Chagnon. Pour régler la question des avocats compromis avec l’organisation, l'élue européenne souhaite « que les avocats rendent transparents les fonds qu’ils touchent quand le client ne paie pas lui-même. Que l’on sache quelles associations et ONG les paient afin de pouvoir agir lorsque cela s’impose… »

Louis de Torcy
Louis de Torcy
Etudiant en école de journalisme

Vos commentaires

31 commentaires

  1. La loi, sans doute. Mais ce qui est le plus caractéristique des comportements de nos gouvernants depuis des décennies (et donc de droite comme de gauche) est la lâcheté vis à vis de tous les groupes, mouvements, etc. qui se drappent derrière la « démocratie », la « liberté d’expression, etc. pour démolir l’Occident. L’Islam pur et dur est incompatible avec notre conception de la vie en société, point final. Il faudra sans doute un jour, si nous en avons encore la force et surtout la volonté, en revenir à la Croisade. C’est pour le moment mal parti…

  2. En fait, si on comprend bien le fameux « pas de vagues » de Macron masque certainement ce réseau d’Avocats proche des Frères musulmans depuis longtemps. Voilà un exemple de corruption. A présent, on comprend mieux pourquoi Justice et Police, qui sont le pilier de notre société ne fonctionnent plus et de ce fait, par voie de conséquence, on comprend pourquoi nos institutions sont déstabilisées, c’est l’effet domino tout simplement. Notre gouvernement est non seulement à la merci de l’U.E. mais également à la merci des Frères musulmans. On comprend nettement mieux pourquoi notre gouvernement n’entreprend rien d’efficace et durable pour résoudre l’INSECURITE du pays. N’est-ce pas MACRON qui a fait acte de repentance avec l’Algérie durant son 1er mandat sans connaitre l’histoire de cette guerre d’Algérie ! De ce fait, il a donné à l’Algérie le baton pour nous battre et nous extorquer sans cesse de l’argent. C’est pourquoi la France est très affaiblie et en sérieuse décomposition.

  3. Qui a révélé l’importance de l’activité des lobbystes à Bruxelles : autour de 714 députés européens gravitent 50.000 (cinquante mille) lobbystes, soit en moyenne 70 par député : miam miam pour la soupe servie…( avant que certains scandales apparaissent au grand jour.)
    Bon courage quand même au citoyen lambda….

  4. « La stratégie française des Frères repose donc sur la lente subversion. » Ils ne s’en cachent pas, car ils savent que le territoire français leur est acquis. En 1982, ils ont mis en place l’ISESCO, où tout est décrit. C’est en libre accès sur le web.

  5. Dans pu pays de droit où la législation est de plus en plus pesante pour l’honnête citoyen de base, certains ont trouvé le filon, en effet toute règle définie par les élus et le gouvernement a fatalement des défauts (à se demander à quoi sert le Conseil d’État) et bien utilisée par certains avocats, elle peut se retourner contre l’objet des textes de lois et mettre à mal les fondements mêmes de la République.

  6. Pour moi il y longtemps que nous voyons la justice se mettre au service de l’islam , nous nous en sommes aperçus pour moi pendant mon travail a la frontière il y déjà plus de vingt temps car maintenant je suis a la retraite en temps que fonctionnaire nous avions déjà prévu ce qui arrive avec les préfets et directeurs régionaux Hé bien ont y est je croyais que je ne verrais pas l’anéantissement de la France Depuis Mitterand

  7. LOL ! … Le « Renseignement français » a trouvé un truc ! ? … Vous inquiétez pas … « ça » va bien se passer ! …
    Et dire qu’il suffit de passer une journée à zapper sur les chaînes d’info et surtout sur les chaînes du « Service public » pour en croiser un paquet de ces nocifs de tous poils ! …

  8. Pure fantasme cet article ! Je ne savais
    pas que l’avocate de Hassan Iquissen fesait parti des frères musulmans Maître Simon ou Maître Moretti notre ministre de la justice qui a défendu un certain Toulousain….Encore des articles de journalistes opportunistes et complètement abruti…..

  9. Ca, on pouvait s’en douter … Je suis même convaincue que de nombreux avocats de ce réseau sont rémunérés par le con-tribuable français, par le biais de l’aide juridictionnelle, tellement ruineuse pour nos finances que nos irresponsables n’osent même pas nous en donner le montant ?

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois