Le drapeau LMPT est celui de la Famille, pas celui des hétérosexuels !

Russie unie, le parti de Vladimir Poutine, a dévoilé mercredi son nouvel emblème, censé symboliser ses valeurs face à la “fièvre gay”. Et, comme symbole, il a repris celui de La Manif pour tous… Réaction de Ludovine de la Rochère.

La branche moscovite du parti de Vladimir Poutine a récemment présenté un « drapeau hétérosexuel » qui n’est autre que celui de la Manif pour tous… Quelle a été votre réaction ?

En fait, le sujet n’est pas si simple qu’il paraît, plusieurs paramètres entrent en jeu.
D’abord, le fait que le symbole de LMPT soit repris partout dans le monde est une excellente nouvelle en soi, et je me félicite que des Russes attachés à la famille fondée sur la filiation père/mère/enfant le reprennent, exactement comme je m’en réjouis dans tous les autres pays qui le font. Mais ce drapeau, symbole de la défense du mariage homme/femme et de la filiation père/mère/enfant, ne peut être repris n’importe comment.

En effet, ces enjeux d’humanité et de civilisation sont universels et essentiels. Ils dépassent, notamment, les clivages politiciens : je regrette donc qu’un parti politique l’ait récupéré. Le commentaire immédiat de certains observateurs a d’ailleurs été : « LMPT est pro-Poutine. » La confusion a été immédiate alors que ce n’est pas le sujet ! C’est pourquoi nous n’y sommes pas favorables et ce quel que soit le parti concerné.

J’ajoute que, en l’occurrence, cette confusion a été d’autant plus grande que l’un des responsables russes a prétendu que nous avions donné notre accord, ce qui est faux. Mais je regrette surtout une profonde erreur de ces responsables : ils l’ont présenté comme le « drapeau hétérosexuel » par opposition au drapeau LGBT. Or, c’est tomber dans l’idéologie du genre, diviser l’humanité selon des orientations sexuelles. Ce qu’il faut défendre, rappeler et faire respecter, au contraire, c’est que l’humanité est homme ou femme et non hétérosexuel, homosexuel, transsexuel ou autre. Pour le dire autrement, contrairement à ce qu’on essaye d’installer dans les esprits, notamment pour banaliser toutes les pratiques, l’homosexualité ou l’hétérosexualité ne sont pas des identités !

D’autre part, il est malsain de mettre en opposition hétéros et homos, ce n’est pas ainsi que l’on avancera sur ces enjeux. Et d’autant plus que bien des homosexuels n’ont demandé ni le mariage, ni le bricolage de la filiation pour faire comme si deux hommes ou deux femmes pouvaient concevoir un enfant ensemble. C’est éloigné des préoccupations de certains, et d’autres sont conscients que le mariage ne peut concerner, par définition, que le couple homme/femme et que la filiation ne peut être que père/mère/enfant. Ils savent parfaitement, aussi, que tout enfant a besoin de père et mère et que c’est monstrueux de l’en priver volontairement.

Comment un parti politique peut-il soutenir ce combat ?

Si un parti ou une personnalité politique souhaite soutenir ce combat pour la famille, c’est évidemment formidable, mais il y a d’autres manières de le faire savoir, y compris en lien avec LMPT. Vous savez, par exemple, que nous proposons aux élus de s’engager officiellement en faveur des « Principes pour la famille et pour l’enfant », principes issus du Grenelle de la famille organisé par La Manif Pour Tous en 2013-2014. Je souhaiterais d’ailleurs vivement que Vladimir Poutine s’engage en faveur de ces Principes car cela impliquerait qu’il fasse interdire la GPA en Russie alors qu’elle y est légale pour le moment et qu’il n’a jamais rien fait pour changer cela. C’est aussi pour cela que nous contestons sa légitimité à utiliser ce drapeau !

Avez-vous pu dire à ce parti politique russe ce que vous pensiez de ce drapeau ?

Nous n’avons pas encore obtenu leur contact, mais nous allons évidemment leur expliquer ce désaccord profond. Nous leur dirons que nous souhaitons et travaillons à ce qu’il devienne un symbole international, mais de la Famille et donc aussi de droits de l’enfant, et certainement pas le symbole de l’hétérosexualité.

Quelles sont les actualités de la Manif pour tous en France ?

Nous venons de faire un Tour de France, en 25 étapes, pour aller rencontrer les collectivités locales, élus locaux, parlementaires, médias, mais aussi nos équipes de terrain et nos sympathisants. Nous voulons expliquer aux Français que nous sommes tous concernés par la pratique de la GPA parce qu’elle déconstruit la maternité, la filiation et la famille et parce qu’elle bouleverse la manière dont la société considère la mère, donc la femme, et plus généralement, tout être humain. Ce sujet est également devenu une priorité en raison de l’actualité qui rend la prise de conscience et l’action urgentes. Nous organisons également l’Université d’été 2015 de La Manif Pour Tous à Quiberon, les 19 et 20 septembre, sur le transhumanisme et l’écologie, la famille et l’éducation.

Pourquoi l’éducation ?

La diffusion de l’idéologie du genre à l’école nous conduit, depuis le début, à défendre la liberté d’éducation des parents. Celle-ci est d’autant plus mise à mal que certains ministres souhaiteraient clairement que l’État prenne la place de la famille. J’ajoute que la réforme du collège lancée par le ministre de l’Éducation nationale montre sa volonté, par idéologie, de déconstruire la filiation culturelle comme elle-même et d’autres cherchent à déconstruire la filiation biologique.
C’est aussi le « changement de civilisation », hélas.

Quel est votre but, à la veille des élections régionales ?

Nous faire entendre et faire comprendre aux élus que nous sommes nombreux, vigilants et présents sur tout le territoire français : il va être difficile de faire sans nous. Nous voulons encourager les politiques à assumer leur responsabilité qui est la recherche du bien commun, avec cohérence et courage. Nous voulons aussi les encourager à défendre la civilisation.
L’état de la France est préoccupant. Les politiques doivent comprendre qu’il y a une grande attente des Français !

Entretien réalisé par Charlotte d’Ornellas

À lire aussi

Ludovine de La Rochère : « LMPT a organisé de très grosses manifestations par le passé et peut en organiser d’autres très vite si nécessaire »

Imprimer ou envoyer par courriel cet articleLe projet d’extension de la PMA aux coup…