Message de Bruno Le Roux : pas plus de 90 km/h sur les marchés de Noël


Auteur pour la télévision.

 

Le passager retrouvé mort dans le camion est polonais. Partout, sur toutes les ondes, toutes les chaînes, il y a du Polonais dans l’air. Probablement un attentat. Pas sûr. Avec un peu de chance, il s’agit d’un déséquilibré, d’un fou, d’un père Noël enragé… Mais savez-vous que le passager était polonais ? Et le camion suédois. Il était suédois, le camion. Peut-être piloté par personne. Un camion Google sans conducteur… Ah, c’est pas au point, ces machins-là. Ça fonce n’importe où.

Dans les heures qui suivent l’attentat, à aucun moment notre brave BFM (et les autres) n’aborde la question du chauffeur. Tant d’embarras nous embarrasse. Sur les plateaux des chaînes d’info, dans les radios, les rédactions, la patate chaude passe de main en main. De toute évidence, il n’y avait aucun conducteur à bord de ce camion. Et la pomme de terre circule. Quelqu’un pourrait la manger, en faire des frites, une purée… Mais non. On se la passe… Vous a-t-on dit qu’il y avait un Polonais dans le camion ? Oui ? Ah… Désolé…

Et puis, au matin, l’ombre d’une esquisse d’un profil de terroriste se dessine. Mais qui est-ce ?

Heu… Un Afghan…

Ah bon ?

Oui. Un réf… Un réfu… Euh… Un réfugi… 

Précisez votre pensée, que diable !

Eh bien, c’est-à-dire que… Euh… C’est un mig… Un mimig… Un migra…

Vous voulez dire un migrant ?

Voilà, c’est ce que je voulais dire… 

Eh ben, l’accouchement n’a pas été facile. Des heures de contractions… Une douleur ! Mais qu’attend-on pour placer ces pauvres journalistes sous péridurale ? Dans son message, François Hollande n’a même pas eu un mot pour la souffrance des employés de BFM, RTL et tutti quanti. À quelques jours de Noël, quel manque d’humanité !

Mais le championnat du monde de l’empotage est remporté par Bruno Le Roux, ci-devant ministre de l’Intérieur à peine démoulé. Au micro d’Europe 1, l’homme se lance dans un numéro de patinage artistique doublé d’un grand moment de transparence politique. « Compassion bla-bla… Solidarité bla-bla… De l’unité… » Lorsque le journaliste aborde la douloureuse question de l’origine « migrationnelle » du terroriste, tout se fige dans le studio… « L’enquête… Il faut attendre les résultats de l’enquête… L’inspecteur Derrick est sur le coup… Les autorités allemandes restent prudentes… Alors moi, pensez donc… »

Puis vient le message final qui laisse l’auditeur KO debout devant son café :

« Je leur demande [aux Français] de s’amuser, je leur demande de sortir, je leur demande aussi d’être prudents… Et je pense en particulier à la question de la sécurité routière, je leur demande, sur les routes, d’être particulièrement prudents. »

​‌”

Après le patinage, un peu de ski hors piste… Qu’est-ce que la prudence sur les routes vient faire là ? Pas plus de 90 km/h sur les marchés de Noël ? Le ministre a oublié le sujet et part en figure libre…

Comme une cerise sur la choucroute, Angela Merkel apparaît en grand deuil et repasse une couche de « vivre ensemble »… L’ambiance hôpital psychiatrique bat son plein…

Dernière minute : la personne interpellée ne serait pas le chauffeur du camion… C’est confirmé, Google conduisait.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
185131722

Recevez gratuitement nos articles !


Auteur pour la télévision.

AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

SOUVENIRS

Les commentaires sur cette page sont fermés.

Vues : Array