[SATIRE A VUE] Alerte extrêmement grave : les JO font perdre la tête aux pouvoirs publics

Capture d'écran
Capture d'écran

La pandémie de Covid n'était rien au regard de la fièvre des JO qui, chaque jour, gagne du terrain. Dès 2022, des montées de température sont repérées au sein même de la mairie de Paris. Selon un scientifique marseillais, Anne Hidalgo serait l'équivalent du pangolin chinois. À son contact, l'Élysée s'enflamme, les thermomètres des ministères explosent.

 

 

Symptôme de la maladie, ce lundi soir, les téléphones des Parisiens situés dans la zone de sécurité olympique résonnent d'une sirène stridente. Qu'ils soient en mode silencieux ou non, un message de panique s'affiche sur les écrans : « Alerte extrêmement grave ». Les familles descendent dans les caves, les surmulots montent dans les étages. À l'Assemblée, l'intervention de Gérald Darmanin est perturbée par les signaux de mobilisation générale qui envahissent son propre smartphone et ceux des élus présents. Ne voyant pas les chars de Poutine faire une entrée fracassante dans la capitale, les riverains lisent le message dans son intégralité :

 

 

 

 

En proie à une poussée de fièvre, le ministère de l'Intérieur a utilisé le dispositif FR-Alert censé avertir la population de l'imminence d'une catastrophe. La notification précise le danger qui plane sur les personnes souhaitant assister à la cérémonie d'ouverture : il conviendra de « déposer votre demande de QR code ».

Inquiet, Gérald Darmanin retourne à son ministère pour une réunion de crise d’épilepsie. Le QR code, c'est fait. Un haut fonctionnaire suggère de déclencher le plan ORSEC pour expliquer comment flasher le Pass. Un autre propose d'ériger un mur en béton le long de la Seine. La maladie empire d'heure en heure. À la mairie de Paris, Anne Hidalgo est sous respirateur. La perspective que les Jeux se déroulent en l'absence des principaux instigateurs n'est pas écartée.

 

 

Une heure après l'alerte extrêmement grave, la préfecture de police de Paris confirme son état alarmant. Sur X, elle souhaite s'assurer que tout le monde a bien entendu : « Si vous vous trouviez à Paris dans le périmètre de sécurité [...] qui sera mis en place pour la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques, vous avez dû recevoir une alerte sur votre téléphone. » À compter de ce 15 mai jusqu'au 11 août, toute armée souhaitant envahir la France sait dorénavant qu'elle peut le faire en toute sérénité. Les alertes diverses et variées ne viendront en aucun cas troubler la population. Vladimir, si tu nous lis...

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

29 commentaires

  1. Je suis inquiet.
    Je crains que nous n’atteignions des sommets pour ce qui est de la stupidité !
    Une alerte grave ? C’est quoi ?… Une alerte peut être importante, certes, mais « grave » surement pas ! Mais que se passe t-il donc dans notre hexagone ?
    L’Azerbaïdjan, voire la Russie se manifeste en nouvelle Calédonie, on tire sur les transports cellulaires en tuant des serveurs, et on nous « alerte grave » pour un QR code bientôt instillé chez quelques ‘uns ? La belle affaire !
    Que dire des évènements du Soudan, sans parler de l’Ukraine, d’Israël Hamas, du Mozambique… ? Est-ce là le cas d’alerte grave ?
    Je suis inquiet…

  2. Ils ont pensés nos « petits hommes gris » que les attentats peuvent se dérouler en dehors des zone des J.O. ? Non, l’important est de préparer les contraintes, la mise sous fiches de la population..Ce n’est qu’un début si le peuple courre se divertir en regardant en l’air…

  3. Les parisiens ( et les autres peut-être aussi ) sont prévenus de ce qui les attend! le ridicule progresse! On n’a pas encore entendu les sirènes, c’est vieux mais efficace, ce sera sans doute pour la prochaine alerte… On se sent protégés…Rassurés, les sportifs?

  4. Le ridicule a atteint un sommet avec Darmanin recevant le message en pleine réunion à l’Assemblée et un moment occupé à éteindre son téléphone ! Il doit ignorer qu’il y a des circonstances, telles qu’un bla bla bla de sa part devant les députés, la mise du téléphone sur le mode « avion » s’impose !

  5. Il faut dire qu’à l’assemblée Nationale çà a fait son p’tit effet cette sonnerie stridente. Pauvre Gaëlle Braun-Pivet dans tous ses états !
    Et si on envoyait tous ces fêlés du cerveau faire un p’tit tour en Amazonie ( l’île Française selon Macron), pour reprendre contact avec la vraie Nature…

  6. Blague à part, pour avoir des JOs plus appaisés, j’aurais demandé à la délégation israelienne de rester chez eux. Cela me semble bien présomptueux de vouloir assurer leur sécurité dans un évènement d’une telle taille que rien ne peut être complètement contrôlé, avec des stades où bien des places ont été offertes ou distribuées à prix réduits à la population locale (Stade de France dans le 93 je rappelle). Si ça ne se termine pas dans un bain de sang, on aura de la chance …

    • Dans ce cas, demandons aux femmes de ne plus sortir que voilée afin d’éviter toute tentative de violence, supprimons tous les signes extérieurs de richesse pour ne plus être victime de vols, vivons dans des taudis afin de ne pas encourager les squatteurs, etc…
      Sincèrement, je ne pense pas qu’empêcher la venue de la seule délégation israélienne soit la solution pour faire disparaître d’un coup de baguette magique l’immensité de la tâche que représente la sécurité des biens et des personnes dans notre pays et plus particulièrement durant les JO !

    • En fait, ne pas faire venir la délégation israélienne est une façon de se plier au bon souhait de ces empêcheurs… restons chez nous, et laissons nos rues et nos avenues à ces envahisseurs !
      Interdisons nous les habits trop voyants, enfermons les femmes et enfants… ! Et baissons la tête.
      Est-ce donc cela que nous devrions faire ?

  7. Quant un chef d’état et son gouvernement sont incompétents la chose qui leur reste pour exister c’est devenir autoritariste d’une forme de dictature, on la vue avec le Covid et pour les JO ce n’est que le commencement.

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois