Ce 14 septembre, la présidente de la Commission européenne tenait son désormais traditionnel discours sur l’état de l’Union. Enfin, « traditionnel », disons-le vite, cet usage, calqué sur celui des USA, ne remontant ici qu’à 2010, alors qu’il est là-bas la règle depuis le président George Washington, ce qui ne rajeunira personne. Alors que la fête d’Halloween ne sévira que le mois prochain, Ursula avait pourtant sorti son plus beau déguisement aux couleurs ukrainiennes. Histoire de faire honneur, sans doute, à Olena Zelenska, épouse du héros du moment : le président Volodymyr Zelensky.

À propos du conflit opposant Kiev à Moscou, nous savons désormais qu’il n’est pas question de lever les sanctions antirusses et encore moins de « chercher l’apaisement ». Certains militants sincères de la cause européenne voulaient que naissent enfin une défense et une diplomatie communes au Vieux Continent. Leurs vœux sont exaucés. Seulement voilà, pas de chance : cette défense et cette diplomatie sont précisément celles de la Maison-Blanche ; ce qui n’était peut-être pas la nature du projet d’origine. Quoique le financement de Jean Monnet, père de cette fameuse construction européenne, par les subsides de la CIA, peuvent nous laisser à penser que le ver était déjà dans le fruit avant même qu’il ne mûrisse et ne devienne manifestement blet.

« Je me tiens ici, devant vous, animée de la conviction que, grâce à notre courage et à notre solidarité, Poutine échouera et l’Europe vaincra », va-t-elle jusqu’à déclarer… Fort bien, mais l’Ukraine ne fait pas partie de l’Union européenne. Les Européens ne font qu’armer l’Ukraine et n’engagent aucun soldat sur le théâtre des opérations ; bref, une « solidarité » et un « courage » tout relatifs…

Et d’annoncer la prochaine tenue d’une réunion des leaders mondiaux afin de contrer les ambitions de la Chine et de la Russie. Soit, une fois encore, l’agenda de Washington. Le pauvre , qui tente vaille que vaille de faire entendre la petite musique française en ne traitant pas Vladimir Poutine comme un pestiféré, a dû sentir qu’il ne jouait plus exactement dans la cour des grands…

Pis, voilà qui laisse augurer l’idée que cette dame se fait de sa fonction. Présidente des États-Unis d’Europe ? Mais ni ce poste et encore moins cette structure n’existent encore à ce jour. Quant à son homologue futur, Joe Biden, lui au moins a été élu par son peuple ; alors qu’elle, non.

Dans le même registre, cette fois relatif à la politique énergétique européenne, pas un mot sur la France. L’avenir sera renouvelable ou ne sera pas. Priorité sera donc donnée aux pays nordiques ayant tout misé sur l’éolien, sans même un mot sur l’industrie nucléaire française qui, avant d’être mise à bas par nos gouvernements successifs, fournissait pour bonne part l’électricité à la fois aux Français et à nos voisins européens. Seule avancée notable ? Des investissements massifs sur ce prochain carburant d’avenir que pourrait être l’hydrogène ; ce que, par ailleurs, Marine Le Pen réclame à cor et à cri depuis des décennies…

On notera encore que ce plan répond au nom de REPowerEU. Pourquoi cet intitulé anglophone ? On avait pourtant cru comprendre que la Grande-Bretagne avait repris son indépendance vis-à-vis des structures européennes. Il est donc à craindre que malgré le Brexit, l’Europe soit toujours sous influence anglo-saxonne. Dernier point, et pas des moindres : le dossier de l’immigration. Bienvenue, donc, aux réfugiés ukrainiens, mais également à tous les autres ; européens ou non.

À ce titre, il est étrange de voir cette dame se comporter comme si elle était seule matrone à bord, négligeant le fait qu’en Suède, en Hongrie, en Italie, en France et presque partout ailleurs en Europe, les Européens disent justement non à plus d’immigration. Mais de cela elle semble n’avoir cure. Faire l’Europe, oui. Mais surtout sans les Européens, semble-t-il.

8719 vues

15 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

60 commentaires

  1. JE VEUX JE JE JE elle se prend pour qui cette prétentieuse non élue et virée pour incompétence de son ancien ministère. Un pur scandale. Elle est corrompue jusqu’à la moelle. Il faut absolument la virer et sortir de l union européenne.

  2. Cette femme ne fait que suivre les instructions de Biden et pas autre chose .
    Qui l’a mis à cette place ?
    Comment est -elle arrivée à ce poste ?
    Quel est son rôle et sa fonction ?
    Pour combien de temps est-elle encore à ce poste ?
    Le temps de la virer n’est-il pas arrivé ?

  3. 30 ans après Maastricht, il faut se rendre à l’évidence, l’Europe fédéraliste existe. Sans les structures ni l’adhésion des nations et de leurs populations, mais elle existe. Uns structure centrale décide pour nous. Sa vision bureaucratique et largement inféodée à l’impérialisme démocrate américain s’applique tous les jours. L’Ukraine, qu’elle veut intégrer à marche forcée, et la guerre qui s’y déroule ne serventt qu’à cacher la crise énergétique due à leur politique de dérégulation et la volonté allemande de faire tomber le nucléaire français. Europe, Allemagne ont effectué des choix désastreux pour leur économie. Mais ce sera au contribuable français de régler l’impéritie d’outre-Rhin. La Grèce a été mise sous tutelle avec le résultat que l’on connaît pour moins que ça. Deux poids, deux mesures qui ne vous rappellent personne? Macron, en effet, le chantre français de cet euopéisme panétatique. Il a dejà détruit les corps des préfets et des ambassadeurs et nous a remis entièrement entre les mains de ses amis de Bruxelles.

    1. Bien vu l’ami. Ah nos « amis allemands », quelle (triste) rigolade! ! Quand les Français arrêteront-ils de choisir des traîtres pour les diriger ?

  4. Ce qui est gênant c’est que les médias n’ont pas retransmis le discours, ou en ont fait peu de cas, alors que ces décisions vont donner le la à toutes la politique des états membres . Décidemment tout tourne autour de l’Allemagne , Avant c’était Merkel vis à vis de laquelle nos dirigeants faisaient la courbette et désormais c’est Van der Layen . La BCE se trouve à francfort .De plus il ne fait pas de doute que toute la politique des EU vis à vis de l’UE favorise son principal allié l’Allemagne ? Elle est un peu leur relais en Europe . Et comme nos dirigeant depuis Sarkozy sont tributaires de l’Allemagne donc nous sommes les sous fifres des EU !

  5. Très chère Ursula, gérer les migrations c’est avant tout faciliter la vie de ces migrants dans leur propre pays. Vous semblez analyser le problème migratoire cul par-dessus tête. C’est-à-dire maintenir la pauvreté dans ces pays tout en facilitant les déplacements des personnes vers l’Europe. Inversez votre réflexion. Ce sera plus intelligent et plus humain . De plus, de quel droit vous autorisez-vous à prendre de telles décisions au nom des européens ? Vous n’avez pas été élue. Vous êtes un simple fonctionnaire.

    1. Cette femme détruit l’Europe, pro allemande et pro migrants elle y va tête baissée sans même analyser les conséquences de sa triste politique plus Macron avec ses idées tordues et so médiocre raisonnement et ses mauvaises analyses il contribue tout comm elle à la destruction de l’ mais également à la destruction et la ruine de la France, il nous faut un va t’en guerre pour balayer tout cela et mettre en place une politique adaptée

  6. Cette femme n’a aucune légitimité démocratique.
    Elle veut par ailleurs faire envahir l’UE par des hordes de migrants venus du sud et pratiquant la religion bien connue qui veut la destruction de notre civilisation.
    Cette femme est dangereuse.

  7. Cette personne est dangereuse et va nous bousiller tous .Son but c’est de détruire les pays de l’Europe .

  8. Je pense vraiment que nous sommes nombreux à refuser la légitimité de cette dame, en effet elle est à son poste que par nomination alors qu’elle n’y est pas par élection ce qui est une grande différence. Elle prend des décisions qu’illégitimes.

  9. A la fin c’est toujours l’Allemagne qui gagne. Nos anciens n’en croient pas leurs yeux, eux qui ont donné leur vie pour que vive la France. Un temps de Gaulle a résisté encore à cette Europe, ses successeurs ont tué notre patrie a petit feu. Qu’ainsi nous léguer a nos enfants, un champs de ruine et de cendres. Bravo les veaux.

  10. Je ne comprends pas que cette « bonne femme » soit toujours à la tête de l’Europe ! Qu’attendent le peuple européen pour manifester au siège de l’Europe ! A quoi servent les députés européens pour contester son hégémonie ! À part d’être grassement payés et de bénéficier de privilèges !

    1. L’Europe, qui n’est pas une « grande puissance » au sens des USA, de la Chine voire le la Russie (sans Poutine) n’est qu’un gros marché commun de consommateurs. Aucune réelle volonté de Défense Commune par la rivalité vieillisante France-Allemagne. Elle doit de façon vitale s’atteler à un souverain, démocratique de préférence, il n’y a que les yankees. C’est ainsi ! Van der Leyen, JAMAIS ÉLUE, joue les « POTEU », et va en redemander pour 5 ans. Au grand dam de notre Narcisse national Macron, qui lorgne depuis toujours sur le poste, son véritable Graal.
      « Contents, pas contents », L’Europe, l’Ukraine, sans le décisif puissant soutien américain, n’auraient aucun avenir. Qu’on se le dise…bien… On est toujours l’obligé de quelqu’un…

  11. Ursula von der Leyen ? Qui donc l’a élue ? Cette « Va-ten-guerre » commence à sérieusement nous les briser !!! La France n’est pas en guerre avec la Russie !!! Et nous allons payer CASH les erreurs de décisions de nos très chers élus !!! Pauvre Pays tombé bien bas…. et les français ont revoté pour le même !

    1. « les français ont revoté pour le même ! »
      N’oublions pas que c’est grâce à Mélenchon que Macron a été réélu. Si l’électorat du leader d’extrême gauche dispose effectivement de papiers français, une partie de ces électeurs n’a pas grand chose à voir avec ce que la France a été avant le travail d’anéantissement en cours…

  12. la présidence de l’Europe est dirigée par une folle et la France par un fou psychopathe tous deux à la botte des USA !!! au secours !! français réveillez-vous pendant qu’il en est encore temps !! il faut que la droite française (sans les centristes ) fasse une alliance avec Zemmour, Dupont-Aignan , Philipot et tous les petits partis de droite , pour contrer ce gouvernement d’incapables , sinon la France est foutue, et pour les prochaines élections la droite sera morte !!!

    1. Je suis 100/100 d’accord avec vous mais rien ne bouge…
      Ils ne comprennent pas qu’on a vraiment besoin de leur union , qu’ils laissent leurs égos de côté pour le bien commun.

  13. Tant que les pays européens laisseront à l’Allemagne la direction de l’Union Européenne, celle-ci ira à sa perte !

  14. Je suis plutôt germanophile mais là, la von der Leyen commence vraiment par me sortir par les yeux et même par tous les pores de la peau, sans parler de forts soupçons de corruption dans son cas… FREXIT. Cordialement.

    1. « On frôle la dictature », « sans parler de forts soupçons de corruption » … Wahou quels commentaires bien lissés ! Là aussi tant qu’on ne dit pas le mal, on ne le soignera pas … cette « va en guerre » est nocive et dangereuse pour tous les peuples européens et maintenant pour la planète entière. En Allemagne, d’où elle vient, ils l’ont dégagée de leur spectre politique et la revoilà à la Com Européenne.
      Ils sont quelques uns à devoir « subir » très vite l’éviction du contexte politique pour que les nations retrouvent leurs « souveraineté » … Et pour ce qui est des français, il va être grand temps de réagir ! Stop ou encore ?

  15. Cette Europe est en pleine dérive avec une Présidente auto-proclamée. Cette dame de « fer » n’a même pas été élue. Nous frôlons la dictature.
    « Poutine échouera et l’Europe vaincra », ose-t-elle avancer. Mais bien sûr, dans son abri anti-atomique, elle constatera les dégâts post nucléaires. Elle pourra régner sur des ruines.
    Quoique vue la crise économique provoquée par l’incompétence de ces « décideurs », il ne sera pas nécessaire de rentrer en guerre. L’Europe se détruira bien avant et toute seule, comme une grande.

  16. On en a un chez-nous qui en rêve, et comme il prend son rêve pour la réalité il fait tout dans le même sens qu’elle en démolissant la France.

  17. Que cette dame aille donc prêcher la bonne parole dans ces pays qu’elle aime tant .Qu’elle aille y apporter son aide , son soutien et ses belles idées mais nous ne voulons plus de migrants chez nous et nous n’avons plus les moyens d’en accueillir .Cette femme n’est rien pour nous puisque nous ne l’avons pas élue .Elle s’accorde du pouvoir qu’elle n’a pas et aucun président pour la contredire .Qui l’arrêtera dans sa folie destructrice de l’Europe .

  18. De grâce faite-la taire ! Cette Va-t’en guerre est horripilante à décider pour tous les Etats. A quand les prochaines élections pour la dégager, son attitude arrogante irrite tout le monde. Quand à son costume bleu et jaune, il est ridicule. Entre ses agitations et les déclarations de Volodymyr, cette institution est devenue un véritable showbiz.

    1. Oui, qu’on la mette dans un camp de migrants où elle pourra à loisir tisser des liens affectueux avec ces gens qu’elle affectionne tant. Sans omettre de la faire accompagner de sa cynique clique d’immondes puants d’orgueil qui siègent à ses côtés.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter