Théorie du genre : le gouvernement ment sciemment aux Français !

Docteur en droit, journaliste et essayiste
 

Hollande s’est entouré des enfants naturels des docteurs Frankenstein et Folamour. Tout y passe dans leurs délires prométhéens de destruction anthropologique : de la naissance à la mort, toutes les étapes de l’existence, dans ses plis et replis les plus intimes, sont passées au crible d’un contrôle étatique étroit, sourcilleux et dogmatique. Pire que l’« État nounou » ou « maman », c’est l’« État marâtre » ou Folcoche. Chez les sociétalistes, il est essentiel, assenait Vincent Peillon (fidèle disciple du curé laïcard Ferdinand Buisson), de commencer par « arracher l’élève à tous les déterminismes, familial, ethnique, social, intellectuel ». Dernière initiative en date de cette entreprise funeste, l’ABCD de l’égalité pondu par Najat Vallaud-Belkacem et expérimenté dans 600 classes d’écoles françaises.

Certes, le gouvernement a allumé des contre-feux pour endiguer la rumeur selon laquelle la théorie du genre ne serait nullement enseignée dans les écoles, motif pris que la « théorie du genre n’existe pas » (dixit Mme Najat Vallaud-Belkacem). Or, en consultant la Convention interministérielle pour l’égalité entre les filles et les garçons [PDF], les femmes et les hommes dans le système éducatif 2013-2018 parue au Bulletin officiel n°6 du 7 février 2013 (sorte d’exposé des motifs de l’abécédaire précité), on s’aperçoit que le gouvernement ment sciemment aux Français. On y lit, par exemple, que les pouvoirs publics s’engagent à « rendre visibles les recherches sur le genre… [et à] réaliser un travail de vulgarisation et de diffusion des recherches sur le genre », ce qui implique, en conséquence, que « la formation des formateurs et formatrices ainsi que la formation des personnels se destinant à travailler auprès d’enfants, d’adolescent(e)s, de jeunes adultes, doivent comprendre une formation au genre ».

Or, vers quoi peut bien tendre un tel objectif, si ce n’est, in fine, à (dé)former nos enfants à des inepties dangereuses ? Ayant à ce point érigé le cynisme et la duplicité comme méthode de gouvernement, il n’est pas excessif de considérer que, par le projet totalitaire de déconstruction anthropologique dont il est l’instigateur, François Hollande est un véritable problème pour le pays et l’avenir de son peuple.

Article intéressant ?
Faites-le savoir sur facebook ou twitter !

Recevez gratuitement nos articles !


AUJOURD'HUI SUR BOULEVARD VOLTAIRE

Les commentaires sur cette page sont fermés.