« On est tous humains. » Gabriel Attal a annoncé la nouvelle mercredi 7 novembre, devant un aréopage de journalistes impatients de connaître le résultat des effectués sur les membres du gouvernement. Tous humains. Les ministres, les secrétaires de ceci et cela, les pontifiants, les lénifiants, les terrifiants, exception faite de quelques-uns pour qui le diagnostic reste réservé, tous ne présentent aucune trace de robotique et sont donc, à ce titre, imparfaits, parfois distraits, évaporés, pas très au point.

Par cette révélation, le porte-parole faisait allusion au tandem Castex-Darmanin recevant les des Hauts-de-France en marge du congrès de l'Association des maires de France. Rencontre au cours de laquelle les deux compères ont serré des mains pleines de doigts, le tout sans masque, ni barrière, sans protection... Quasiment nus.

En pleine cinquième vague, alors que le non-vacciné est traqué jusque dans son terrier, Gabriel Attal se fait l'avocat des larrons de l'Intérieur et de Matignon. Si humains, si attendrissants... Pas comme ces Français sans foi ni loi qui se relâchent, prennent des libertés, disent bonjour au boucher au travers du Plexiglas™ sans aucune précaution. Sont-ils vraiment humains, ceux-là ?

Soit, il s'agissait d'un moment d'égarement, mais l'exécutif fait « évidemment très attention ». À part les deux débauchés, qui ont d'ailleurs été mis à tremper dans une bassine de gel hydroalcoolique, l'ensemble du gouvernement « est très vigilant ». Le porte-parole se porte garant de la bonne tenue sanitaire du village macronien. Main sur le cœur : « Croix de bois, croix de fer, s'ils dérogent, j'irai rejoindre Castaner. »

Re-soit, il y eut aussi la fiesta du 14 octobre après le match caritatif pour les cinquante ans du Variétés Club de France. Soirée sans masque, à laquelle participait le Président. Tous serrés les uns contre les autres, chantant et sautillant au son de « I will survive ». Je survivrai. Eh bien, ils ont survécu !

Tant qu'il s'agit d'une attitude spontanée, humaine et, pour tout dire, compréhensible, l'individu moyen, pour peu qu'il ait un rôle dans le gouvernement, bénéficie d'une immunité naturelle qui le place à l'abri de toute contamination. Mieux que la troisième dose, la proximité avec est le remède miracle découvert par les chercheurs de La République en marche. Adieux, et Plexiglas™ ! Séance d'immunisations collectives sur rendez-vous dans la salle des fêtes de l'Élysée. Pensez à réserver.

4893 vues

18 novembre 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

Les commentaires sont fermés.