Lors de son premier déplacement de dans les Hauts-de-, ce samedi 8 mai, le candidat récemment déclaré, Éric Dupond-Moretti, a de nouveau fustigé le , insistant sur son souhait de « virer » ce parti « de ces terres ».

« J’aimerais virer le de ces terres car le RN est contraire à la », a affirmé le ministre de la , en visite sur un marché à Loos-en-Gohelle, dans le Pas-de-Calais. « Je ne veux pas chasser sur les terres du Front National. Je veux chasser le Front national de ces terres, j’y mettrai toute mon énergie », a-t-il répété.

Lors de différentes prises de parole tout au long de l’après-midi, Éric Dupond-Moretti a déclaré vouloir mener une « croisade » contre le Rassemblement national et sa présidente. « Le Front national est, pour moi, un véritable danger pour la démocratie », a-t-il insisté.

 

« Tout ce que porte , je l’exècre »

En parallèle de ces attaques envers le RN, Éric Dupond-Moretti est aussi revenu sur la candidature de dans la région. « Xavier Bertrand est un adversaire, il n’est pas un ennemi », a-t-il expliqué. « Je le tiens pour un démocrate républicain. En revanche, tout ce que porte Marine Le Pen, je l’exècre. »

De son côté, samedi matin, Marine Le Pen a ironisé sur « l’obsession » du garde des Sceaux à son égard.

« L’obsession que Éric Dupond-Moretti porte à mon égard, commence à devenir relativement étrange. Il paraît qu’il reste quelques bracelets anti-rapprochement en rab, je suis preneuse ! » a-t-elle affirmé.

8 mai 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

18 tombes saccagées et des croix de fonte volées dans le cimetière de Genêts (Manche)

Un pillage qui pourrait être motivé par la récupération de la fonte pour la revendre comme…