On a beau détester la vulgarité de ses émissions, les épisodes de nouilles dans le slip et d'humiliation sous hypnose ; on a beau se désoler qu'il transforme le français en un sabir comprenant 150 mots de novlangue prononcés avec l'accent du Sentier et 150 mots d'arabe ; on a beau regretter qu'il soit en tête des audiences... il n'empêche : est en train de devenir sympathique.

Il paraît qu'on mesure la valeur d'un homme à la puissance de ses ennemis. Les deux derniers contempteurs de « Baba », ainsi qu'il se nomme lui-même, ne sont pas n'importe qui. La première est Sophia Aram, comique de profession sur France Inter. Elle n'est pas drôle, donne des leçons à la Terre entière, crache sur les cibles fétiches de la gauche : vous connaissez ce genre de profil, ils sont tous pareils sur la radio d'État. Lors de sa chronique du lundi 24 octobre, cette dame n'y est pas allée de main morte : entre deux figures imposées (une attaque contre Bolloré et un regret sur « notre civilisation » que son camp a pourtant contribué à déconstruire), elle a considéré que Cyril Hanouna était « un barbare au service de la barbarie ».

La raison de tant de haine ? Hanouna a osé considérer, lors de son émission « Touche pas à mon poste ! », que dans la sordide affaire Lola comme dans tant d'autres, on devrait pouvoir envoyer immédiatement les coupables en prison à perpétuité, à condition d'avoir toutes les preuves. Sophia Aram est choquée. Hanouna, lui, a demandé à l'Arcom (ex-CSA) de ne pas laisser passer cette insulte.

Le deuxième adversaire d'Hanouna s'est dressé contre lui à cause des mêmes propos. Sauf que, cette fois, il s'agit d'Éric Dupond-Moretti, l'homme à qui la taille et les sourcils froncés tiennent lieu de charisme. Le garde des Sceaux était l'invité d'Anne-Élisabeth Lemoine, sur France 5, dans « C à vous », vendredi 21 octobre. Il a longuement fustigé Hanouna, son côté prétendument populiste et ses raccourcis sur la qui, selon Acquittador, est très compliquée à rendre.

Ce dernier a répondu à Éric Dupond-Moretti, dans son émission du lundi 24 au soir, tout comme il a répondu à Sophia Aram dans la même émission. Le garde des Sceaux aurait-il dû répondre à Cyril Hanouna par écran interposé ? Est-ce bien de son niveau ? À chacun son avis. Il n'empêche que la réponse du trublion est « à la hauteur des enjeux ». Il rappelle que la liberté d'expression existe, que le ministre peut venir s'exprimer et qu'il est bien triste de chercher à faire du buzz sur le dos d'un animateur quand on siège au gouvernement. Autant d'évidences qui n'en sont plus, en France, en 2022.

Il est sympathique, Hanouna, par contraste avec ses adversaires. Je n'aurais pas misé là-dessus. Toujours par contraste avec ses adversaires, il est également en train d'apparaître, ces jours-ci, comme un homme modéré, intelligent, un défenseur de la liberté.

11587 vues

25 octobre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

25 commentaires

  1. Oui , pour une fois , moi aussi , j’ai trouvé Hanouna sympathique . Il a dit ce qu’une immense majorité de Français pensent . Moi aussi j’aurais agi comme ce père et peut-être encore plus violemment … Faire justice soi-même ? Oui quand la justice de ce pays miné par les islamo-gauchistes n’a pas la volonté de nous protéger . Si quelqu’un s’introduit chez moi , tant pis pour lui si ………. ! J’irais en taule ? La belle affaire ! J’ai 84 ans et un cancer en phase terminale …

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter