Bien triste automne, en effet. Lundi 24 octobre ont eu lieu les funérailles de la petite à Lillers, dans le Pas-de-Calais. L'évêque d'Arras, Mgr Leborgne, qui présidait la cérémonie dans la collégiale Saint-Omer archi-pleine, a évoqué le martyre de cette gamine de 12 ans : « des circonstances insupportables », a-t-il déclaré. Insupportables, en effet.

Insupportables comme les statistiques de la et de la criminalité dans notre pays. Certes, on ne fait pas des statistiques à partir de quelques cas tirés plus ou moins au hasard des « faits divers » relatés par la presse quotidienne régionale. Certes, tous les crimes et délits ne sont pas commis par des étrangers en situation irrégulière sur notre territoire. Au passage, rappelons qu’en 2021, parmi les crimes et délits perpétrés en France (Métropole et outre-mer), on a compté 842 homicides (chiffres du ministère de l’Intérieur). Cinquante-cinq de plus qu’en 2020, soit une hausse de près de 7 %, ce qui n’est tout de même pas rien. Moins de 1.000 homicides sur plus de 3,5 millions de crimes et délits constatés, c’est peu, pourrait-on se dire. C’est en tout cas 842 homicides de trop. En revanche, 3,5 millions de délits et crimes constatés pour une population de près de 67 millions, ce n’est pas rien. Notons que dans la fiche synthèse éditée par le ministère de l’Intérieur, on se garde bien de préciser combien d’étrangers ont commis ces homicides.

En tout cas, ces macro-chiffres ne peuvent pas masquer une réalité que le calvaire de a cruellement mise en lumière : des crimes pourraient être évités si leurs auteurs, qui n’ont rien à faire chez nous, étaient chez eux. On aura beau philosopher sur l’universalité de la capacité de l’homme à commettre des horreurs, on ne pourra pas empêcher les citoyens d’interpeller ceux qui ont pour premier devoir d’assurer leur sécurité derrière les remparts de la Cité : avez-vous vraiment tout fait pour limiter au maximum les risques que des abominations soient commises sur notre territoire ?

Et l’on ne peut pas ne pas se poser la question en lisant les tweets publiés par l’Institut de la justice, le 24 octobre. Le premier tweet : « Ils étaient tous soumis à des obligations de quitter le territoire français. Pourtant, cela ne les a pas empêchés de commettre des crimes et des délits. » Suit une dizaine de tweets relatant des faits qui se sont déroulés en France à quelques semaines, voire quelques jours de distance.

Le 11 août, à Limoges, « un clandestin algérien et délinquant multirécidiviste, visé par une OQTF, interpellé pour vol et libéré » (sources Valeurs actuelles). Le 11 septembre à Paris, « une jeune femme violée dans sa voiture par un sans-papiers tchadien » (sources CNews, qui précise que l’individu était sous le coup d’une depuis 2016). Le 7 octobre, « au tribunal de Brest, un homme de 35 ans a écopé de dix-huit mois de prison ferme pour harcèlement et violences sur sa compagne » (sources Ouest-France). L’Institut pour la justice précise que l’individu était sous le coup d’une OQTF. Le 17 octobre, meurtre de à Paris : « La principale suspecte faisait l'objet d'une obligation de quitter le territoire » (sources Le Figaro). Le 21 octobre, à Créteil, « une magistrate agressée sexuellement par un Algérien sous le coup d’une OQTF » (sources Le Figaro). Toujours le 21 octobre, « un homme armé d'un couteau a été interpellé à Drancy, dans la mosquée de l'imam Hassen Chalghoumi. L'individu fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire français » (sources CNews). Le 22 octobre, à Saint-Étienne, « visé par une OQTF, il crie "Allah Akbar" en pleine rue en tenant un couteau » (sources CNews). Le 23 octobre, « un Algérien faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français a été interpellé dans la nuit de vendredi à samedi à Marseille, alors qu’il tentait de violer une femme en pleine rue » (sources CNews).

Des cas particuliers, sans valeur statistique, diront certains. Mais surtout, une réalité qu’on ne peut plus relativiser, occulter, masquer.

4342 vues

25 octobre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

23 commentaires

  1. Pour être honnête, ne devrait-on pas désormais parler d’IQTF et non d’OQTF ?
    Dans les faits, il s’agit en réalité d’invitations auxquelles les personnes concernées sont libres de ne pas répondre.

  2. Jusqu’à ces jours passés, je n’avais jamais décortiqué le sens de cette abréviation OQTF mais quand j’ai su, j’étais sidéré. OBLIGATION de QUITTER le TERRITOIRE FRANCAIS, ce qui sous-entend grosso-modo que ces gens là doivent quitter le territoire mais libres à eux de le faire ou de ne pas le faire ? Cela signifie également qu’il n’y a pas de surveillance derrière cette OQTF puisque la plupart de ces personnes sont TOUJOURS sur le TERRITOIRE FRANCAIS. Donc que nos ELUS ne étonnent pas si le peuple fait lui-même le boulot quand POLICE et JUSTICE ne font pas le leur !

    1. Par contre, le pékin qui n’avait pas mis son masque était vertement verbalisé sur le champs. Soyez rassuré, les contrôles de port du masque dans les cités étaient assurés par les dealer.

    1. Ils sont incapables de faire autre chose que de la politique par contre , je les crois tout à fait capables de vouloir la destruction du pays , ça fait parti d’un processus bien maitrisé en haut lieu .

  3. Macron ne renverra pas ses amis chez eux il prévoit même d’en accueillir 300 de plus dans les centres…et combien en liberté ???

  4. Je ne retiens que le Président Macron avait promis que 100 % des OQTF seraient renvoyés chez eux….Cette affaire affreuse de crime sordide de Lola qui se rajoute à toutes les autres quotidiennes a du lui sauter à la figure; mais laissons cela car un Président ne peut être tenu comme responsable de ce qui est attaché à sa fonction de Président. Donc je sais depuis longtemps, que tout Président peut promettre ce qu’il veut, sans faire ce qu’il dit. Je sais donc que nous restons dans un Monde dangereux quelque soit le Régime….
    Maintenant j’ai vu sur les tweet TV de G Darmanin que celui OQTF qui avait menacé du couteau l’Imam Républicain a été renvoyé dans son pays. Espérons que pour la prochaine menace d’un Chrétien lambda, d’un Prêtre, il en soit de même. Wait and see.

    1. Tiens ! c’est bizarre…. donc, quand le Gouvernement le veut, il le peut !!!!! …. , En tout cas, il sait bien s’y prendre pour « emmerder » plus de 60 millions de Français pour la COVID ou pour le réchauffement climatique ou pour le manque d’électricité à venir etc…. mais quant à DEVOIR SECURISER son peuple, bizarrement, le gouvernement NE SAIT PAS ou NE VEUT PAS FAIRE alors qu’il est pourtant responsable d’avoir accueilli toutes ces peuplades étrangères. Il se contente de se retrancher derrière des règles de LOIS inadaptées à la barbarie de ces dites peuplades. Alors que le GOUVERNEMENT ne s’étonne pas que le peuple fasse ce qu’il convient pour se PROTEGER quand le Gouvernement en personne ne fait pas le sien.

    2. « Macron avait promis que 100 % des OQTF seraient renvoyés chez eux » C’est vrai ! Macron a dit aux migrants, de préférence illégaux, qu’ils étaient chez nous chez eux. Raisonnement pervers d’un Science-Po-&-Enarque.

  5. Etrangers en situation irrégulière , multirécidivistes , la triste liste des crimes et délits les plus barbares dans ce pays
    s ‘ allonge de jour en jour

  6. Ne pas sanctionner les délinquants, délinquants que la police poursuit 24/24 avec si peut de moyens, se retrouvent le lendemain en liberté à narguer les victimes, ces demains, si proche, rendre la société incontrôlable de façons anarchique. En effet le cas de ce jeunes, que je nommerai pas au risque d’avoir perdu mon temps à commenter, est emblématique et risque de se renouveler bien plus souvent qu’on le crois, le père ayant fait justice lui même et sans doute ne pas le regretter malgré la prison en vue avec,espérons le, du sursis. Un jeune délinquant qui ne peux être expulsé ni mis en prison.

  7. Faudra t’il créer une OPCF (Obligation de Protéger les Citoyens Français) pour nos gouvernants ?

    Tout bien réfléchi, çà ne servirait à rien : elle ne serait jamais exécutée…

  8. Tout le monde a pu remarquer la rapidité avec laquelle l’oqtf musulman qui a essayé de tuer l’imam ,a été éjecté .
    Pas de garde à vue ,pas de psy ,pas de Rousseau ,pas d’attente d’autorisation consulaire et même pas de pilote pour le refuser dans son avion.
    Bizarre ,vous avez dit bizarre !

    1. Tout fait ! S’est-il porté volontaire pour rentrer en Algérie ? Était-il en mission spéciale, avec protection diplomatique ?

  9. Et l’on s’étonne que le peuple se prenne en mains pour assurer sa sécurité .Les élus , Macron en tête , doivent être poursuivis pour non assistance à personnes en danger .Non seulement ils laissent entrer les assassins mais ceux qui doivent être expulsés ne le sont pas .Il est beau le pays des droits de l’homme ou les citoyens meurent sous les coups des racailles protégées et accueillis par l’état défaillant et complice .

  10. Que fait macron pour la sécurité des français ? RIEN et il continue de laisser entrer des gens du sud qui n’ont que haine pour la France et les français. Lors de son voyage en Algérie il a encore autorisé la venue de plusieurs milliers de soi disant étudiants or la criminelle qui a tué et martyrisé Lola était en France en tant qu’étudiante !! il faudra qu’un jour ce président collabo paye pour tous les crimes commis sur notre territoire par des individus qui ne devraient pas être là.

  11. Les incompétents du gouvernement macron n’ont plus que « récupération » et « indécent » comme défense, qu’ils répètent à l’envie pour tenter de se dédouaner de leur lâcheté; repris en chœur par les islamo-gaucho progressistes béats…
    Qui pourra un jour présenter l’addition à cette ménagerie ?!?

  12. François Hollande nous a informé avoir été informé par les services de sécurité intérieure de l’infiltration de terroristes au sein de la vague migratoire. Qu’a-t-il fait ? Rien. Et le 13 novembre, l’horreur absolue. Merci aux incapables et incompétents qui nous gouvernent.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter