Voile islamique : il faut saluer le courage d’Isabelle Adjani

©Shutterstock
©Shutterstock

Alors qu'Isabelle Adjani, artiste relativement discrète, défraie actuellement la chronique pour des soupçons de fraude fiscale (qu'elle conteste), pour lesquels elle sera jugée en octobre, elle s'était fait remarquer, à l'automne, pour son soutien aux femmes iraniennes. Gabrielle Cluzel n'avait pas manqué de saluer la cohérence de cette féministe, même quand il s'agit de voile islamique.

Par « solidarité » avec les femmes iraniennes, Isabelle Adjani, sur France Info, a appelé les femmes qui portent le voile islamique dans le monde - à commencer par la France ? - à « l'enlever ». Il est vrai que, depuis la mort de Mahsa Amini, le mouvement de contestation ne faiblit pas à Téhéran, mais aussi dans de nombreuses autres villes d’Iran. De nombreuses manifestations ont encore eu lieu, ce week-end, dans des universités iraniennes. Selon l’ONG Iran Human Rights, la répression aurait déjà fait près de 200 morts.

Le 5 octobre dernier, déjà, à l’instar de Marion Cotillard, Juliette Binoche, Angèle, Pomme, Alexandra Lamy, Isabelle Huppert, Laure Calamy, Jane Birkin, Muriel Robin, Julie Gayet, Charlotte Gainsbourg ou encore Mélanie Laurent, Isabelle Adjani avait répondu à l’appel de l’avocat rouennais Richard Sédillot : elle s’était « symboliquement » coupé une mèche de cheveux en soutien aux femmes iraniennes. La vidéo de toutes ces dames, sur fond de « Bella Ciao », était devenue virale. Parfois ironiquement. Car pour couper au ciseau une bouclette à peine plus grosse que celles que les mamans prélèvent sur la première coupe de bébé pour leur boîte à souvenirs, certaines starlettes avaient pris des airs sacrificiels de sainte Blandine livrée aux lions. Mais le symbole, n'est-ce pas, ne se mesure pas en quantité. Il lui suffit d'exister.

Là, évidemment, c’est de tout autre chose qu'il s’agit. Isabelle Adjani se définit sans doute comme féministe de gauche. Mais elle a 67 ans. Et son féminisme de gauche est daté. Voir quasi mort et enterré. C'est celui d’une Benoîte Groult qui, en 1975, dans son célèbre livre Ainsi soit-elle (Le Livre de poche), avait repris à son compte, pour dénoncer la condition de la femme en pays musulman, la citation implacable d’Ernest Renan : « L’islam est la chaîne la plus lourde que l’humanité ait jamais portée. » Actrice - dans tous les sens du terme - de la libération sexuelle post-soixante-huitarde, Isabelle Adjani cultive une certaine cohérence d'ensemble avec ses engagements antérieurs. Comme Élisabeth Badinter. À l'inverse d'Annie Ernaux ou de Christine Delphy.

On peut ajouter que, de père algérien, Isabelle Adjani nourrit sans doute moins d’illusions naïves sur l’islam qu’une Caroline De Haas confite, par son univers de gauche, dans le catholicisme de gauche des années 80. Et par le passé, elle en déjà apporté la preuve : Isabelle Adjani a toujours fait montre, à l’endroit de Salman Rushdie, d’un soutien indéfectible. En 2008, elle a joué le rôle principal du film La Journée de la jupe, qui dénonçait la mainmise islamiste en banlieue. En 2017, elle s’est déclarée « atterrée et profondément choquée » (Gala) par la décision de la chanteuse Diam's de porter le voile en privé et en public.

Aujourd’hui, Isabelle Adjani récidive. « Ce combat des Iraniennes me donne envie d’attendre des femmes qui portent le voile de l’enlever, dans le monde entier, par solidarité pour celles qui se font tuer, massacrer, en faisant ce geste. » Curieusement, cet appel est tombé dans un silence de mort et les donzelles qui, dans une vidéo glamour, avaient généreusement fait l’obole de trois cheveux avec Isabelle Adjani sur l’autel de la cause des femmes iranienne avaient sans doute mieux à faire aujourd'hui - un rendez-vous chez le coiffeur ? - que la soutenir.

Sur les réseaux sociaux, les insultes pleuvent : de quoi se mêle cette vieille actrice botoxée ? Curieusement, dans la gauche féministe anti-discriminations, la misogynie et la gérontophobie reviennent au galop quand on touche au voile islamique.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 28/08/2023 à 11:31.
Gabrielle Cluzel
Gabrielle Cluzel
Directrice de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

90 commentaires

  1. Reprocher aux vedettes de parler de ce qu’elles ne connaissent pas ( le pauvre ange de M. M’bape ! ), et regretter qu’elles ne se déclarent pas contre le masque « islamiste », peut paraître contradictoire, non ? En vérité, la bonne pratique est celle recommandée par les évangiles : “rendez à César ce qui est à César“. Leurs contortions d’influenceurs en matière politique sont le plus souvent malvenues, et presque toujours pathétiques ou pitoyables quand elles ne contredisent pas leurs interventions antérieures. Que celles qui veulent le porter le portent et se taisent …

  2. Tout est dit et vient corroborer le fait qu’il ne peut y avoir d’islam modéré. C’est un leurre. Plus l’ouverture à cette « religion politique » sera soutenue par les naïfs, enfin ceux qui se disent tolérants, plus la liberté des femmes dans le monde sera menacée. Quand ces gens se réveilleront, ils se retrouveront nus mais il sera trop tard. Abat le voile ! Il n’y a pas de place pour lui en France ni en aucun endroit d’ailleurs.

  3. Elle marche surtout à contre courant dans son univers où la gauche caviar resplendit. Ce sont les modérés comme elle qui sont dans le vrai, tout comme Elizabeth Badinter pour la cause féminine qui a depuis longtemps crié contre «  la fausse route ». L’Islam instrumentalisé et ultra politisé n’est pas celui des parents de nos voyous de banlieue et encore moins de leurs grands parents qui sont comme beaucoup de chrétiens dépassés par une société qu’ils ne peuvent plus contrôler. Le drame est la démographie qui géré la démocratie. Parce qu’ils sont jeunes et plus nombreux nous perdrons la bataille.

  4. Question : quel est le contraire de la foi ? Pas l’incrédulité, trop catégorique, certain, fermé… En soi une sorte de foi…
    Le doute, la condition humaine, mais qu’elle est la condition de l’ange ? À mi-chemin entre Dieu et Homo Sapiens, ont-ils jamais douté ? Oui, défiant la volonté de Dieu, un jour ils se sont cachés sous le trône en nous faisant poser des questions interdites, des anti-questions : « Est-ce juste ? » « Ne pourrait-on pas en discuter ? » Fin de la revendication, on remet les auréoles et au boulot ! Les anges sont faciles à calmer; fais-en des instruments et ils joueront de la musique à la harpe…
    Les êtres humains sont plus coriaces, ils peuvent douter de tout, même de la preuve qu’ils ont sous les yeux. Pendant qu’ils s’endorment, qu’est-ce qui se passe derrière les quinquets fermés ?
    Les anges, quand il s’agit de volonté, ils n’en ont pas beaucoup.
    La volonté, c’est de ne pas être d’accord, de ne pas se soumettre, s’opposer.

    Salman RUSHDIE, Les Versets Sataniques
    Extrait lu par Mme Isabelle ADJANI lors de la cérémonie des Césars le Samedi 4 Mars 1989

  5. Courageuse Isabelle Adjani …espérons que ces fous furieux d’islamistes ne vont pas lancer encore une fatwa contre notre actrice fétiche cette fois ci.
    « L’islam est la chaîne la plus lourde que l’humanité ait jamais portée. » : j’irai encore plus loin en disant que c’est un cancer qui ronge l’humanité (de la Chine a l Europe en passant par l’Inde)

  6. Sur le fond , que l’on aime ou pas Isabelle Adjani , ce qu’il fau saluer c’est sa capacité à mener ouvertement un combat sans violence et à persister malgré l’adversité qui fait si rapidement fuir les convaincus de surface.
    Elle a le courage de dire (ce que tant de gens pensent mais n’avouent pas de crainte d’être politiquement incorrects ) que si l’islam peut être considérée comme une religion et non une loi au dessus de toutes les lois , elle ne peut l’être qu’au prix du respect des autres croyances et des hommes et femmes qui les cultivent.
    Islam et islamisme ne doivent pas être confondus . L’un peut être respecté , l’autre doit être combattu au moins par respect de la vie .
    Merci Madame Gabrielle Cluzel pour votre engagement et … vos chroniques .

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois