Notre Président aime les voyages. Il aime l'Afrique, en particulier. Pas à la façon d'un de Gaulle ou d'un Chirac, non : dans le goût moderne. Il vient sur le sol qui jadis fut français avec un mélange de honte et de démagogie, celle-ci expliquant probablement celle-là. a pour les peuples africains l'amitié surjouée, les sourires forcés qu'ont les bobos quand ils ont « un pote black ».

Dans le cas de l'Algérie, dont l'histoire commune avec la France est pleine de sang et de larmes, c'est encore pire. Hué lors d'un bain de foule à Oran, il a continué à sourire jusqu'à ce qu'on l'exfiltre. Accueilli par le président Tebboune, il a cru bon d'annoncer la création d'une commission historique franco-algérienne, composée de spécialistes des deux pays, et dont le but serait de faire toute la vérité sur les 130 ans de vie commune des deux pays.

On imagine que l'incontournable Benjamin Stora, auteur de ce fameux rapport publié en 2021, aura toute sa place au sein de cette commission. Ses états de service ne plaident pas en faveur de sa neutralité, mais enfin, que voulez-vous, un historien de gauche, c'est comme un notable macroniste ou un citadin écolo : ça rassure.

On peut tout de même avancer que, si cette commission mixte est vraiment honnête, et qu'elle intègre (évidemment) des historiens algériens aux positions particulièrement antifrançaises, elle se devrait aussi, en toute logique et dans un souci d'équilibre et de parallélisme des formes, d'intégrer des experts français qui proposent un bilan un peu plus factuel de la colonisation française. Pourquoi pas Jean Sévillia, auteur du magistral ouvrage Les Vérités cachées de la guerre d'Algérie ? Pourquoi pas Bernard Lugan, qui a, lui aussi, su passer au-delà des histoires officielles, allant jusqu'à chiffrer, dans Algérie, l'histoire à l'endroit, les prétendus « méfaits » de la colonisation : kilomètres de routes, dispensaires, ports et aéroports, etc.

Mais l'on peut craindre que cette commission gadget soit mise sur pied (si elle voit jamais le jour...) pour faire approuver la version FLN de l'histoire de l'Algérie : peuple fier et uni, maltraité par les Français, qui s'est soulevé comme un seul homme contre le joug colonial. Les paroles de l'hymne algérien (voir ci-dessous) à l'égard de la France sont sans ambiguïté sur l'histoire d'amitié, voire d'amour, dont parlait un Macron pédant et creux, l'autre jour, devant un président Tebboune probablement pas dupe.

Qu'attend le pouvoir français de cette nouvelle humiliante reptation, de ce nouvel affront aux pieds-noirs, aux harkis, à l'Histoire de France (de la monarchie à la république en passant par le Second Empire) ? Du gaz, j'imagine. Que vont penser les millions de Français d'origine algérienne qui ont appris à haïr, à mépriser la France depuis leurs premières vacances au bled ? L'avenir nous le dira (où nous le montrera, je pense).

En attendant, si quelqu'un de sensé voulait bien limiter les déplacements du Président Macron... Dès qu'il sort de l'Élysée, c'est pour dire des bêtises.

Extrait de l'hymne algérien

Ô France !
Le temps des palabres est révolu
Nous l’avons clos comme on ferme un livre
Ô France !
Voici venu le jour où il te faut rendre des comptes
Prépare toi ! voici notre réponse Le verdict,
Notre révolution le rendra
Car nous avons décidé que l’Algérie vivra
Soyez-en témoin ! Soyez-en témoin !
Soyez-en témoin !

5085 vues

28 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

31 commentaires

  1. Il faut aussi que la France condamne les odieuses agressions de la flotte des USA, menée par les amiraux Bainbridge et Decatur en 1805 et 1815, contre les gentils pirates Barbaresques d’Alger et de Tripoli. Et la mort de l’amiral Barbaresque Hamidiou !

  2. Séville et/ou Lugan ? Leur participation serait immédiatement rejetée par l’autre partie et la France se plierait à ses désirs ! Les premiers qui disent la vérité…….

  3. Si nous les Français nous avons été aussi « Méchants » en Algérie pendant un siècle , que font tous ces Algériens en France et pourquoi ceux d’Algérie actuelle ne rêvent que de venir en France ?? Simple question de bon sens

  4. Cette « commission » prendrait tout son sens si son point de départ était la belle époque des Barbaresques !
    Époque, qui comme une grande partie de notre histoire, semble totalement méconnue de macron.

  5. « Quand on n’a que la haine à offrir en partage » pour fédérer une nation.
    Lire le livre disponible à la bibliothèque Pied noir. Tout y est résumé, avec plus de 80 références (vidéos, interviews, etc.) accessibles par QR codes.
    Préface de Gérard Crespo.

  6. Les relations franco-algérienne sont empoisonnés et le gouvernement algérien tire sa légitimité de la victoire dans la guerre de libération. Il ne peut pas s’intéresser à une vérité qui remet en cause la légitimité du gouvernement. Si la chimère de l’oppression coloniale tombait comme excuse, le FLN devrait accepter la question : « Qu’avez-vous réalisé pour les Algériens dans l’un des pays les plus riches d’Afrique ? 50% de chômage, soutien familial avec l’argent que les migrants gagnent à l’étranger, pas d’industrie d’exportation de produits transformés et la Chine construit les infrastructures. L’histoire coloniale, c’est l’histoire de conquêtes sans fin qui ont eu lieu dans le monde depuis des temps immémoriaux – juste une épisode, rien de plus.

    Par contre, l’idée de la création d‘une commission des historiens mixtes est bon, car le résultat peut faire tomber des clichés confortables pour un gouvernement corrompu – c‘est pour cela Tebboune reste sans réponse.

    Le président français doit le savoir et arrêter de se/nous fatiguer dans un dialogue des sourdes.

    Mais le pire est toujours possible : Mélanchon avec la coupablisation général.

  7. Les Algériens ont bien montré comme ils ont bien mieux développé leur pays sans les Français, et comme ils s’en passent, surtout ceux qui viennent en France mendier les allocs…

  8. Est ce qu’une bonne âme pourrait lui expliquer qu’il serait préférable de rester chez lui !

  9. Encore un comité Théodule qui ne servira les ambitions de tous ceux qui cherchent à se donner bonne conscience, dont Macron, qui veulent nier la vérité et récrire l’histoire.

  10. Pour pouvoir écrire l’histoire de l’Algérie il faut, pour commencer, que le gouvernement ouvre les archives la concernant. Ensuite quel Algérien honnête et intègre est en mesure de s’ériger en « historien » et avoir le courage de dénoncer les atrocités faites par le FLN sur les malheureux soldats Français tombés entre ses mains mais aussi les pieds noirs et enfin pour la plus grande part des victimes de la barbarie, les Algériens eux-mêmes qui ont refusé de prendre partie pour cette bande de racailles. J’en veux pour preuves et pour avoir visionné les photos, ce que j’ai déjà écrit ici, à savoir l’exécution, l’assassinat, les atrocités faites par le FLN sur un village de 300 âmes dans lequel par un vieillard, par une femme pas un enfant né ou à naître ont survécu aux supplices atroces de charognards hideux. Je vous passe les images macabres et insoutenables. Ce n’est hélas qu’un exemple qui s’est d’ailleurs terminé par le massacre de 15000 harkis abandonnés sur place après l’indépendance par le gouvernement français ; honte à lui à jamais.

  11. C’est M Catastrophe. Pensez bien que Macron est le petit soldat d’une oligarchie et qu’il remplit plutôt bien sa fonction, pas celle de President bien entendu. Pour être juste une majorité de Français l’aiment bien. C’est la fiesta open bar pour les vaccins, retour aux sources cet hiver, cure d’amaigrissement en vue etc. Le tout arrosé d’un soupçon de catastrophe ecollgique. C’est la caca, la catastrophe. Bon courage à tous, quelques bons champignons pourraient vous rendre hilares, n’hésitez pas, avec modération.

  12. L’énergie serait le motif de ces bassesses . Se souvient-on que les premiers « événements » ont suivi la découverte de l’or noir dans le Sahara ? Etre riche ne suffit pas pour faire nation.

  13. Il n’a rien d’autre à faire ce sinistre clown pour dépenser l’argent public ?
    s’être fait insulter en Algérie ne lui suffit pas ! En plus de cela ce petit M…X n’a même pas eu le courage de faire son discours en Français, dans la langue du pays ou il est Président. Cela montre une fois de plus son attachement aux USA et si lui et ses petits copains « Young Global leaders » de même génération avaient fait respecter les accords de Minsk, nous n’en serions pas là. C’est toute la population Française et plus largement celle de l’UE qui paye les errements et la grande prétention de tous ces petits M…X élus et pour d’autre jamais été élus pour installer leur nouvel ordre mondial machiavélique, prônant une dépopulation Mondiale et cherchant à éponger les monumentales dettes qu’ils ont créé. Cet individu se présentant comme Président d’un pays est la honte incarnée du pays qu’il représente.

  14. Bel article. Commission de dupes. Le FLN n’ouvrira jamais les archives. Trop de fantômes en sortirai. Malgré tout, si cette commission voit vraiment le jour, vous avez cité les deux historiens qui , au minimum, doivent y siéger. Quelques anciens officiers combattants devraient y prendre place, ainsi que des représentants des harkis. Des anciens du Mouvement National Algérien, avec leurs archives, y ont aussi une place de droit. Ils ont devant des années pour accorder les violons. Encore une idée « macronesque »

  15. L’extrême centre se pique de révision historique. Le camp du bien, du beau et du vrai va nous asséner l’unique Vérité et malheur à celui qui osera la contester ou la critiquer.

  16. Encore une commission ? Meilleure option pour enterrer le sujet. A défaut d’avoir du gaz nous sommes les champions du monde pour réaliser des usines à gaz ! Je m’attendais au pire avec ce voyage, nous y sommes sans aucun résultat positif pour le pays.

  17. Ils vont nous vendre du gaz et en échange on va leur prendre leurs chômeurs, délinquants et autres déséquilibrés.

    1. Oui, c’est également mon avis depuis le début de sa promenade en Algérie. Un pays qui a obtenu son indépendance au prix du sang et qui continue à nous coller aux basque comme le sparadrap du capitaine Haddock.

  18. Ce type est fatigant! Il nous parle d’une « histoire d’amour entre l’Algérie et la France » alors qu’il n’y a pas si longtemps il nous traitait de « criminels contre l’humanité » pour être allés là bas… C’est se moquer du monde! Cela peut être l’un ou l’autre ou aucun des deux, mais en aucun cas les deux en même temps…

  19. …dire des bêtises ?Vous êtes bon mon brave, il est en représentation et joue sa pièce telle qu’elle lui été écrite en…2017 lors du casting. Les algériens l’ont ovationné à leur manière , à entendre le mot d’amour qu’ils lui adressaient et sans cesse répété :  » encul. , encul. »…en français et en arabe pour être bien compris de tous en France, il leur a dit très ému « merci » d’avoir été enfin reconnu, un peu sur les notes de « c’est mon projeeeeeetttt », comme quoi un bienfait n’est jamais perdu .

    1. Dans les rue d’Oran les Algériens scandent « va te faire foutre » et lui, il dit merci ! et encore Merci pour votre accueil ! avec son discours en Anglais et son pupitre « presidency of the republic » Ce type est un fou furieux, un malade qu’il faut enfermer enfin tout sauf un Président du pays France. Cela n’étant pas assez dès son retour il assiste à un concert electro au Touquet et là aussi il se fait insulter par le chanteur !
      Il représente qui et quoi ce malade là ?

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter