Par une sorte d'éternel retour, Salman Rushdie, que l'on croyait tiré d'affaire depuis sa condamnation à mort par le régime de l'ayatollah Khomeini, en 1988, vient d'être attaqué dans une librairie new-yorkaise. « Blessé au cou », selon la célèbre formule, il ne mourra probablement pas mais devrait perdre un œil. Salman Rushdie, Odin moderne, qui sacrifierait un de ses yeux pour avoir le privilège de tout connaître ? Même pas : ce sacrifice n'a pour but, à ce qu'il semble, que d'ouvrir nos yeux à nous sur la permanence de la menace islamiste. Mais ça ne marche toujours pas. Quand on est déjà aveugle, on se soucie peu du destin des écrivains devenus borgnes.

Évidemment, tous les politiques et tous les journalistes du monde, avec un psittacisme qu'on n'a pas vu depuis le début de la guerre en Ukraine, se répondent à qui mieux mieux pour soutenir Rushdie, victime de la liberté d'expression. La France ne fait pas exception à la règle. Pensez donc ! Le pays des droits de l'homme ! La terre des Lumières ! Il n'y avait pas d'impasse possible. De Macron à Corbière, tout le monde a émis son petit tweet. C'était bien le moins. Cela n'a pas d'intérêt.

Ce qui est intéressant, en revanche, c'est cette curieuse pudeur à nommer les choses. « L'obscurantisme », pour Macron, « les fanatiques religieux » pour Corbière. Mais, au juste, des fanatiques, des obscurantistes, en trouve-t-on - pour la millième fois - dans d'autres religions ? D'autres croyants que musulmans commettent-ils des attentats ? Cherchent-ils à égorger ceux qui ne pensent pas comme eux ? Quel dommage que notre classe politique, si prompte à dénoncer les crimes, s'arrête juste avant de tirer les dernières conclusions, pourtant évidentes.

Tout cela manque un peu de décence, non ? Quand on n'est pas fichu d'expulser un prédicateur islamiste, on devrait peut-être la fermer un tout petit peu au sujet de la menace des « fanatiques religieux », non ? Et quand on est député LFI, spécialisé dans le racolage des voix musulmanes au point d'appartenir à un parti qui propose une loi contre l'État d'Israël, on aurait peut-être également intérêt à se tenir tranquille aussi, vous ne croyez pas ?

En France, il y a régulièrement des attentats. L'un d'eux est presque passé sous silence : le meurtre d'un médecin militaire, Alban Gervaise, venu chercher ses enfants à l'école, égorgé « au nom d'Allah ». Il y a eu , par deux fois. Il y a eu le Bataclan, Mohammed Merah. Et on continue de nous dire que le problème n'est pas l' mais l'islam politique.

Bossuet, disant (on le sait) que Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes, nous manque. Je ne suis pas sûr que Dieu, dans ces temps bien médiocres, se rie de notre incapacité à réformer nos cœurs et nos consciences. Intolérance, barbarie, haine et obscurantisme ne sont pas des ennemis, ils sont des attributs de notre ennemi - un ennemi à qui il faudrait peut-être se décider à donner son véritable nom.

8552 vues

13 août 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

36 commentaires

  1. ‘ les politiciens français… qui ont peur des mots ». Erreur. C’est de l’Islam dont ils ont peur. A quand l’émergence d’un Charles Martel de ce troupeau de poules mouillées qui a l’impudence de prétendre nous diriger?

  2. Votre article est excellement bien rédigé et….pensé. Mais le bateau coule tous les jours, un peu plus….Et à l’instar des 3 petits cochons ( sic!) Nous faisons comme les 2 premiers : pleurer et se cacher les yeux ! En invoquant – hypocritement- un possible « humanisme » via « l’ éducation » Islam veut dire « soumission », c’ est bien cela ?

  3. Et nos journaleux continuent de l’appeler Jupiter, le maitre des horloges, Vulcain…. pathétique!

  4. Nos mousquetaires étaient équipés de protege gorge. Face à l’islam Si tu baisses ta garde, tu es mort. L’occident meurt.

  5. « Tout cela manque un peu de décence, non ? Quand on n’est pas fichu d’expulser un prédicateur islamiste, on devrait peut-être la fermer un tout petit peu au sujet de la menace des « fanatiques religieux » ? Non ? » rien à ajouter, tout est dit là !!!

  6.  » Salman Rushdie soutenu par les politiciens français  » titre Arnaud Florac.
    Disons que ces mêmes politiciens font le service minimum – n’est ce pas la Nupes, n’est ce pas Macron – et n’ont qu’une hâte, c’est de passer à autre chose moins risquée électoralement parlant.
    Article 1 : ne pas prendre à rebrousse-poil « l’aimable » clientèle …

  7. Macron a peur de prononcer le mot islamistes ou islamiques , mais il a aussi peur de prononcer le mot France, il a remplacé ce mot France par le mot République, ou pire encore par le mot Europe .
    On croit rêver; le Président de la France qui à peur de prononcer le mot France .
    Si vous en avez le courage écoutez bien tous ses discours, et vous verrez que j’ai raison .

    1. nous le voyons a chaque discours qui parle de l’europe, mais ce qui me revolte c’est qu’il soit encore (par la grace moribonde de certains francais) un president en place pour 5 ans

  8. Ce n’est pas de la lâcheté politique mais une convergence d’intérêts et d’egos surdimentionnes. Il faudrait juste changer l’homme.

  9. Quand on a un député de la majorité qui cherche à faire entrer les loups dans la bergerie France par un vote massif qui débouchera dans quelques années , si cela devait de produire, la charia en lieu et place de nos lois déjà largement écornées par l’ingérence européenne, il ne faut pas s’étonner que macronistes (et le premier d’entre eux) et autres NUPES lissent le poil des barbus islamistes.

    1. Mesdames les Bobos de gauche , attendez vous à rester à la maison toute la journée à vous occuper des enfants, à préparer à manger pour votre mari, à faire le manage, vous n’aurez bientôt plus le droit de faire autre chose .

      1. Heureusement Sandrine Rousseau veille au grain, elle va vous déconstruire tout ça en moins de temps qu’il ne faut pour dire un prêche.

  10. Ce qui est le plus tristement amusant, chez nous, c’est que depuis Chirac la Constitution affirme le principe de précaution. Principe qui, appliqué aux attentats meurtriers perpétrés sur notre sol ces dernières années, imposerait d’interdire l’Islam en France, en toute légalité, ces attentats ayant été commis et revendiqués au nom de cette religion.

    1. Vous avez raison ! Quoiqu’en disent tous les médias et renégats associés, de par le monde nous ne sommes jamais « emmerdavés » par les Bouddhistes Népalais; l’Hindouisme Indien, ni même les Taoïstes Chinois, mais bel et bien toujours par la même engeance. Ca devrait quand même attirer l’attention y compris les plus larvaires ? Non !?!

  11. Des pourris mais on les aura un jour (pas si loin) car les vrais français vont peut être finir par oser régler les comptes.

    1. Malheureusement nous, les Français, avont reçu une éducation, qui nous rend pour la plupart incapable de meutre ou même d’agression physique. Ce n’est absolument pas le cas de ces sauvages.

    2. j’attends avec impatience mais seront nous suivis!!!!!!quand j’entends des gens me dire « nous sommes en démocratie » les participants au changement ne seront pas nombreux je crois

  12. … « soutenu par les politiciens français… », oui, mais uniquement pour la forme !
    Parce que « ça fait bien » dans le message aux électeurs… Qui sont de moins en moins dupes des méthodes grossièrement politiciennes.
    Quand à notre « Ken-en-kayak », alors lui, il se jette sur n’importe quel sujet au guidon de son jet-ski* dans des eaux interdites à toutes activités humaines, du moment que ses potes des médias parlent de lui, au cas où les français l’oublieraient.
    * Oui, le kayak c’est trop d’efforts.

  13. Rushdi est simplement la victime d’un Islam barbare et intolérant, tout autre commentaire en particulier de l’islamogauchiste Corbière et de l’immigrationiste Macron, n’est que poudre aux yeux.

  14. Tous ces politicards ne regardent pas plus loin que leur gamelle, c’est la politique du « après moi le déluge »
    Seul Zemmour avait fait le bon diagnostic et ça c’est bien pourquoi les autres partis lui sont tombés dessus

  15. Vous dites à qui veut l’entendre que nos politiciens ont peur des mots mais vous pratiquez la même religion et êtes dans le même déni. En effet, vous refusez de mettre trois mots sur l’islamisme. Ces trois mots sont : coran, islam et musulman.

  16. Macron, c’est pas celui qui a reçu le maître d’arabie saoudite il y a une dizaine de jours, celui qui fait découper ses opposants et grand défenseur de l’islam rigoriste, dans l’espoir d’avoir du gaz et du pétrole pour passer l’hiver, et qui deux jours après avoir fait la « danse du ventre » s’est fait ridiculiser par l’OPEP?

  17. Je ne suis pas certain que ces politicards déplorent vraiment les effets dont ils cherissent les causes. C’est de la taqiya et au fond d’eux-mêmes ils se réjouissent d’observer à chaque fois la pusillanimite et la veulent de toute la classe politique, excepté RN , DLF et Reconquête.

  18. Pour nos Bisounours c’est difficile de dire que Rushdie a failli être égorgé par un islamiste radical !
    Sa tête est mise à prix depuis des années et depuis la publication des « versets sataniques ».
    Il est vrai que, quand on reçoit en grande pompes l’émir du Qatar , un état bien connu pour être un modèle de démocratie , alors que, dans le même temps on a pas de mot assez durs pour qualifier Poutine…. Bon , le 1er pourrait nous fournir le pétrole que le second va désormais vendre ailleurs. Dire que selon Bruno Le maire , les sanctions allaient mettre à genoux Poutine . Sanctions qui, pour l’instant n’ont eu comme effet ,que de précipiter un rapprochement Russo/Chinois, bien vu Bruno. En conclusion , nos dirigeant se refusent toujours à voir que la frontière entre islam et islamiste est mince, et ce n’est pas en tolérant des trucs come le burkini qu’on arrivera à imposer nos Us et Coutumes .

    1. D’ailleurs, silence assourdissant des féministes LFI concernant le burkini ou le voile qui soumettent ces femmes au patriarcat ,justement celles qui rejettent le modèle patriarcale français
      Ces femmes afghanes qui manifestaient sont très courageuses ! Où sont toujours ces féministes, les droits de l’Homme pour dénoncer les mauvaises conditions de vie, de liberté de ces femmes ?
      C’est une religion meurtrière ?

      1. Lu dans une interview de féministes il y a quelques mois (je paraphrase)  » Nous n’avons pas à intervenir dans ces pays car ce sont leurs coutumes ».
        Tout est dit…

    2. Ça fait du bien de temps en temps de lire des commentaires comme le votre mais quant inévitablement nous sommes soumis au matraquage médiatique de paroles si creuse de notre chef de l’état et forcément le gouvernement qui n’ont aucune volonté de régler ces graves problèmes, faut lutter contre le désespoire.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter