Ils étaient plus d’un millier, place Denfert-Rochereau, à 18 h 30, ce jeudi 20 octobre, pour rendre hommage à la mémoire de la petite Lola, 12 ans, violée, torturée et tuée dans le XIXe arrondissement de Paris. À l’invitation de l’Institut pour la justice, les manifestants parisiens ont religieusement écouté, sous la pluie et l’orage, les différentes prises de parole et témoignages de proches de victimes tuées, assassinées, dans l’indifférence, du moins dans l’amnésie de l’opinion publique.

Parmi eux, l’état-major de Reconquête au grand complet. Éric Zemmour, Marion Maréchal, Stanislas Rigault, Nicolas Bay, Guillaume Peltier et Sarah Knafo ont gardé la mine sombre et le mutisme qui siéent à une cérémonie d’obsèques. En accord avec la demande des organisateurs, aucune prise de parole politique n’a eu lieu ce soir. Chez Reconquête comme chez Florian Philippot, le silence et le recueillement étaient de mise. Un peu plus loin, on apercevait côte à côte le dessinateur Marsault, l’écrivain Laurent Obertone et d’autres, en silence et la mine grave.

Sous la pluie et l’orage, les centaines de parapluies déployés donnaient à cette manifestation une uniformité, comme si chacun s’effaçait devant l’étendue du drame que traverse la famille de Lola. Mais Paris n’est qu’un lieu parmi d’autres, dans toute la France des rassemblements spontanés ont eu ou auront lieu. Aucun slogan ou symbole politique n’est venu s’imposer dans un cortège aux allures funèbres.


À la fin de la manifestation, malgré les appels à se disperser dans le calme et la dignité, une cinquantaine de militants encagoulés de noir ont crié des slogans politiques accompagnés de force fumigènes. « C’est indigne », murmure un jeune venu manifester. Des dizaines de fois, l’appel retentissant dans les mégaphones demandant le calme et la dispersion digne tente de couvrir les hurlements de ces militants. « Est-ce que j’ai été choqué ? Je pense que ces jeunes étaient en droit d’exprimer leur colère devant ce meurtre barbare », balaye, de son côté, Jean Messiha. Le patron de l’Institut Apollon a pris le temps d’exposer sa colère face à ce « gouvernement qui cherche le pouvoir sans exercer la moindre responsabilité ». Du côté de Reconquête et de l’Institut pour la justice, on esquive les questions. « La parole est ce soir aux victimes », souffle-t-on dans l’entourage d’Éric Zemmour. « Je ne souhaite pas répondre aux journalistes », affirme, de son côté, Pierre-Marie Sève, directeur de l’Institut, organisateur de cette démonstration. En tout cas, les seules violences observées n’étaient pas là. Une heure après le rassemblement, « Georges », le nouveau patron de Livre noir, se faisait passer à tabac par une douzaine de personnes, « des antifas », d’après lui. La Jeune Garde » (groupuscule violent de l’ultra-gauche) menée par Raphaël Arnaud, d’après Erik Tegnér.


Le RN assure un hommage institutionnel

À la même heure, les 89 députés du Rassemblement national accompagnés de Jordan Bardella, de quelques eurodéputés et conseillers régionaux, ont observé une minute de silence. Tournant le dos aux journalistes, Jordan Bardella a exprimé quelques mots devant ses collègues avant de s’aligner pour la minute de recueillement. Marine Le Pen a ensuite brièvement pris la parole : « La nation a été terriblement choquée par ce meurtre barbare. Comme nous sommes les représentants des Français, nous exprimons cette émotion. » Derrière cette volonté de marquer ce drame à part des manifestations, le RN ne masque pas son agacement devant ce qu'il considère comme des manœuvres de la part du mouvement d’Éric Zemmour. « Nous sommes évidemment solidaires de la douleur que nos concitoyens expriment place Denfert-Rochereau », affirme le député de Vaucluse Hervé de Lépinau, « mais nous déposons des amendements et non des noms de domaine », conclut-il, comme une pique envoyée à Éric Zemmour. Une décision qui s’est aussi imposée par l’accélération du calendrier parlementaire et l’utilisation d’un second 49-3, ce jeudi soir. Pour ce qui la concerne, la députée du Pas-de-Calais Caroline Parmentier sera, ce vendredi, à Fouquereuil, berceau familial de la petite Lola, pour l’hommage rendu par la commune à la collégienne et sa famille. Cette dernière aurait déclaré au responsable de la cagnotte mise en ligne pour les soutenir qu’elle était « touchée par les organisations de manifestations et de marches blanches ».

Au fond, derrière les accusations de récupération et les différentes formes qu’ont prises ces hommages, c’est toute une nation endeuillée qui pleure aujourd’hui une de ses enfants innocentes. Dans toutes les bouches résonne ce cri, presque une prière : « Plus jamais cela. »

10231 vues

20 octobre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

55 commentaires

  1. Nous avons tous quelque chose à exprimer devant une telle barbarie,dans le même temps le deuil de la famille de Lola doit être respecté,malgré tout cette toute jeune fille représente toutes les victimes de la barbarie qui ne fait que croitre dans notre pays!
    Que l’âme de Lola repose dans la paix de Dieu,ainsi que les âmes de toutes les victimes d’agressions de toutes sortes!
    Le temps viendra très bientôt pour le peuple de France de réclamer ,non pas vengeance, mais sécurité et justice dans notre pays,cela passe par une politique de refus d’accueil d’immigrés illégaux ,par plus de clarté sur ce qui se passe à nos frontières.
    Nos dirigeants, comme un grand nombre d’élus et de privilégiés ,(qui sont souvent les mêmes), refusent de voir la vérité en face et de consulter le peuple,devons-nous nous attendre à être égorgés par des illégaux sans réagir?
    Devons-nous accepter les remontrances d’un ministre de la justice qui doit passer devant le tribunaux?
    Devons-nous accepter la morgue d’Elisabeth Borne,qui me rappelle une prof de lycée acariâtre,mais qui ne possédait pas un patrimoine de 7 millions d’euros !
    Avant de nous mêler du conflit entre la Russie et l’Ukraine,(donc de soutenir les intérêts des USA qui se trouvent derrière chaque conflit sur cette planète),que nos dirigeants imposent la paix , la sécurité et la prospérité sur le territoire national!

  2. Les romans fiction de Laurent Obertone deviennent réalité chaque jour . France orange mecanique se propage comme un feu de brousse a travers tout le pays. Les fossoyeurs de notre France peuvent etre fiers d ‘eux ( Macronie , NUPES etc..)
    Quant a ceux qui s’elevent contre cet état de fait ils sont indécents quand ils ne sont pas des faschistes islamophobes homophobes et tout ce qui finit par « phobe »
    Il apparait de plus en plus certain que « Guerilla » va arriver un jour….

  3. « Plus jamais ça ». Combien de fois avons-nous crié ces mots ? Nous les avons hurlés après chaque meurtre, après chaque acte barbare. Il est désormais impossible d’en établir la liste tant elle est longue. Charlie, le Casher ou Nice semblent nous avoir été imposés en ouverture de ce bal maudit : le chef d’entreprise décapité, sa tête abandonnée à la vue de sa famille ; le père Amel, en pleine célébration de sa messe ; cette paroissienne en prière dans son église, décapitée ; le colonel Beltrame, devenu de facto héros français ; les deux jeunes cousines à la gare Saint-Charles de Marseille ; Samuel Paty, décapité devant son collège… Et maintenant, cette enfant. Trop, c’est trop. La barbarie a élu domicile chez nous. Arrêtons de crier « Plus jamais ça », on ne nous entend pas. Agissons enfin et retrouvons notre France.

    1. Les Français sont ailleurs, mais ils voient et entendent tous. Ce soir, ils étaient en prière, un peu partout en France.

  4. Les FRANCAIS vont tout naturellement s’organiser pour se défendre eux-mêmes si le Gouvernement ne fait rien dans l’immédiat car c’est allé trop loin, les FRANCAIS n’en peuvent plus de devoir vivre quotidiennement dans la crainte d’apprendre qu’un membre de sa famille a été massacré par un de ces barbares que ce Gouvernement laisse entrer dans notre pays sous prétexte que c’est une chance pour la FRANCE, c’est juste une chance pour leur électorat tout simplement mais pas pour le peuple. Nous souhaitons que la famille de LOLA porte plainte contre ce Gouvernement qui est responsable de ce massacre innommable.

    1. Ça viendra, espérons-le, il y a déjà plusieurs plaintes en attente. Il doit commencer à trembler en fixant son calendrier : 2027, c’est demain.

    2. Le probléme c’est que pour se defendre il faut etre armé or les honnetes citoyens n ‘en ont pas le droit (contrairement aux racailles qui achetent des armes de guerre comme nous on achetes notre baguette de pain)
      Oui le Gouvernement tue .

  5. C’est NATUREL et HUMAIN que le peuple MANIFESTE pour rendre hommage d’une part à la petite LOLA qui a subi l’horreur qu’aucune personne saine de corps et d’esprit n’aurait pu imaginer, et aussi par respect à ses PARENTS avec qui nous partageons sincèrement ce chagrin que nous ressentons nous-mêmes et qu’ils auront durant toute leur vie, Comment se remettre d’une telle horreur ??? . D’autre part, c’est INDISPENSABLE de MANIFESTER pour que ce Gouvernement comprenne qu’il est RESPONSABLE de ce drame et qu’il REAGISSE enfin de toute URGENCE sinon, il y aura encore quotidiennement d’autres LOLA, d’autres faits aussi sordides car personne n’est à l’abri.

  6. Quelle honte que de tels drames puissent arriver dans un pays paraît il civilise .mais une fois de plus la justice sera clémente pour cette tueuse infâme .pauvre Lola et pauvres parents .de tout cœur avec eux ..quel dommage l’abolition de la peine capitale .

  7. Cet effroyable meurtre va nous hanter. Je n’ose pas penser à ces pauvres gens après les obsèques de leur enfant!, il n’existe rien de plus cruel. Les hommages ont été respectueux. Il ne faut pas écouter certains médias qui ne manque pas une occasion de salir certains. On ne les connait que trop ; toujours les mêmes.

  8. Allez, quelques bougies, des nounours et dans trois jours on n’en parle plus….. Malik Oussekine , ca fait presque 40 ans qu’on en parle…..

    1. Oui et certains s’en souviennent parfaitement. Nous étions en cours à la fac quand des gauchistes enfiévrés sont entrés dans l’amphi pour nous entraîner à manifester. Les étudiants les ont éjectés !

  9. C’est sans compter de celles et ceux qui sont loin, et n’ont certainement pas pu se joindre à ce rassemblement en soutien….

  10. Bien loin de mon intention de faire de la pub à cet animateur mais allez voir l’émission de darmanin dans « face à baba » … Vous en resterez « baba » ! …
    Quand une mère faisant un travail de « sécurité publique » lui dit « les yeux dans les yeux »: « je ne veux pas crever … » Quelle est sa réaction ? Quand le fils du pauvre homme fracassé et décédé suite à son agression lui crache au visage sa responsabilité, qu’a t-il comme réaction ? …
    Les politicards ne s’estiment jamais coupables, responsables et estiment « subir à l’insu de leurs plein gré ».
    Il est plus facile d’accuser des supporters de foot que les vrais racailles qui infestent les banlieues depuis des lustres … Là aussi, il a LA solution: les disperser dans tous les coins et les recoins de la France … La nuisance de ces « chances pour la France » seront vite sur la liste des milices qui vont se propager aussi car dans les campagnes il y a raréfaction des médecins, des « services publics » et de patrouilles de gendarmes ! … Donc les « sans dents », « les gens qui ne sont rien » vont devoir protéger leurs biens et leurs vies seuls …

    1. J’ai comme l’impression que les déclarations de Darmanin ne sont là que pour essayer de masquer le meurtre de Lola. Darmanin , qui fait les gros yeux, et qui déclare qu’il va prendre des mesures de rétorsion. Ce n’est pas la première que les déclarations restent à l’état d’intentions.
      On veut des actes , comme celui qui consiste à pénaliser l’entrée ou le séjour illégal sur notre territoire.
      Hollande avait supprimé cette disposition .
      Mesure simple qui fait que ça devient un Délit , donc , comparution immédiate , et renvoi pas besoin d’OQFT.
      Simple , efficace , rapide…… Trop simple pour Macron & Co

  11. Et en même temps notre gouvernement rapatrie femmes et enfants de djihadistes qui perpétuent cette criminologie. Cette manifestation aurais du avoir lieu sous les fenêtre de la prison de Fresnes afin que la meurtrière ce rende compte de l’indignation qu’elle soulève.

  12. Oui c’est très bien les manifestations, c’est très bien les larmes,c’est très bien les geremiades des immigrationnistes de l’équipe Macron qui se moque totalement des dommages collatéraux générés sur les populations européennes blanches, mais les actes c’est pour quand ? Ce pouvoir qui n’est que l’ombre de la marchandise, du profit, et de l’hyper classe sait que les moutons sont de plus en plus inoffensifs car desperes. Il faudra en arriver à d’autres solutions.

    1. « D’autres solutions »? Oui, d’accord avec vous. Des solutions plus percutantes, plus persuasives. C’est le seul langage que comprennent ces élites totalement déconnectées des réalités vécues par les gens du peuple.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter