Exit le barrage républicain, place au mur. C’est une tradition que peu connaissent, l’existence d’une équipe de rugby et une autre de football au sein de l’Assemblée nationale. Des moments sportifs où les députés, tout groupe et toute étiquette confondus, laissent tomber leurs divergences politiques pour porter le même maillot. Ainsi, les députés Louis Aliot et Alexis Corbière avaient pu partager le même vestiaire, le temps d’une rencontre sportive, lors du mandat précédent. À croire que le rugby est par essence moins « facho » que le football.

Or, cette législature va déroger à la tradition. Unie comme un seul homme déconstruit, la NUPES a annoncé que ses députés ne joueraient pas dans la même équipe de foot que ceux du RN. Une annonce faite par Mathilde Panot en première ligne (dans l’Hémicycle, pas dans un XV de rugby), mardi. Dans la foulée, et craignant sans doute un carton rouge, les députés de la majorité ont été vivement encouragés à suivre l’exemple des ailiers gauches du palais Bourbon. Tout d’abord la présidente du groupe Aurore Bergé, suivie par le ministre Olivier Véran, a pris la parole en ce sens. NUPES et majorité main dans la main pour adresser au RN un carton rouge. Geste malvenu, lorsqu’on sait que cette décision se fait au détriment d’un match caritatif. La bonne cause desservie par les bons sentiments, on aura décidément tout vu !

En tout cas, on constate que certains sont moins regardants, le député Ugo Bernalicis a quant à lui préféré partager une partie de ballon rond avec des détenus plutôt qu’avec ses collègues de l’Assemblée. « Très heureux d'avoir joué au football avec les personnes condamnées de la ferme de réinsertion de Moyembrie, dans l'Aisne. Bien plus sympa que d'accepter de jouer avec les fachos dans l'équipe de l'Assemblée », a-t-il tweeté. Le message est clair : plutôt jouer avec des taulards qu’avec des élus de la République, une curieuse conception du régalien pour celui qui fut attaché d'administration du ministère de l’Intérieur et qui aurait sans doute été le Castaner de Jean-Luc Mélenchon. Au fond, on assiste à une énième déclinaison du bon vieux « pas de liberté pour les ennemis de la liberté ». Pas très Coubertin !

Au fond, on est tenté de leur demander de pousser le raisonnement jusqu’au bout : quitter l’Hémicycle lorsque ce dernier est présidé par l’un des deux vice-présidents issus du RN, s’abstenir de prendre ses repas au restaurant de l’Assemblée nationale depuis que leur collègue du RN Christophe Barthès a été élu vice-président de l’association pour la gestion des restaurants administratifs du palais Bourbon. Une position que partagent d’autres élus comme le député DVG Benjamin Saint-Huile qui a déclaré, sur CNews : « Je fais partie de ceux qui n’ont pas envie de porter le même maillot que ces acteurs politiques qui ont une vision du monde radicalement différente. » On serait tenté de lui rappeler qu’ils portent la même écharpe aux couleurs de notre pays. Heureusement, certains députés de la majorité ont dénoncé cette polémique, comme l’élu de Renaissance Ludovic Mendes : « Le sport, rien que le sport. Nous n’avons pas les mêmes idées, mais nous avons le même maillot. L’idéologie n’y a aucunement sa place ! » Suivi en ce sens par le député Cédric Roussel et le conseiller régional Laurent Saint-Martin.

Le député Karl Olive, l’un des trois capitaines, regrette quant à lui « l’instrumentalisation et la prise en otage » de ce match caritatif : « De quel droit devrait-on interdire à tel ou tel joueur député de participer selon son parti ? Les étiquettes doivent rester dans le short. » Une belle pantalonnade.

4222 vues

28 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

19 commentaires

  1. « La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini « ( Ernest Renan) ~ « Il n’existe que deux choses infinies , l’Univers et la bêtise humaine . Mais pour l’Univers , je n’ai pas la certitude absolue  » (Einstein) … Plus prosaïquement cette réplique LIno Ventura à Francis Blanche , dans les « Tontons Flingueurs » :  » Les cons , ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnaît ! » ~ Comment des députés peuvent-ils être aussi sectaires ? Tous portent pourtant la même écharpe tricolore ! Ça ne gêne pas ces crétins de la NUPES et LREM ? Une honte ! ET c’était pour une oeuvre caritative …

  2. Quelle chance ce match de foot pour LFI , ca leur permet de faire un écran de fumée autour de leurs déboires récents. Quant a Veran, toujours egal a lui- meme et prêt courageusement a combattre l’Extreeeme-Droate par tous les moyens ( mais beaucoup moins l’Extreme-Goche )

  3. Refuser de jouer dans une équipe en raion des idées politiques de certains des joueurs me semble relever de la lutte contre les discriminations. Qu’attend le Parquet pour lancer une procédure ?

  4. Cette gauche, cette macronie et cette extrême gauche se mettent sous le signe de la haine, de l’obscur, du sectarisme. Elles passent leur temps à dénoncer la haine supposée d’extrême-droite, à se poser en représentantes exclusives de la démocratie, de la bien-pensance, de l’ouverture d’esprit. C’est le camp du Bien. Mais en fait, ces partis, groupes de pression et personnalités médiatiques se révèlent obscures, sectaires, haineux, et méprisants du vote démocratique quand il porte aux responsabilités des gens qui ne leur conviennent pas. Comme l’a dit Mme Borne, Premier ministre, ´´ le RN est un ennemi ´´. Comment qualifier ce genre de discours ? Et pendant ce temps, la France s’effondre, dans tous les domaines.

  5. Toute la bande de « biens pensants » prêts à absolument tout pour se maintenir au crochet de la société française pour conserver leur strapontin dans les différentes instances de la France feraient mieux de « tout faire « pour récupérer la souveraineté française.
    En ce qui concerne leurs refus de « jouer au foot » dans la même équipe que leurs « opposants » politiques, c’est d’abord ( le match en question ) un contexte de match de bienfaisance; c’est donc un mot qui leurs est totalement inconnu donc CQFD !
    Aurore berger en première « égérie » devrait organiser un « défilé » de toutes leurs tenues qui les a fait « connaître » et/ou qui leur a permis de « faire leur intéressants » au lieu de se consacrer à ce pour quoi ils étaient sensés « être élus »: défendre le peuple français et la nation française dans sa souveraineté …
    Ces « politicards » sont imbuvables …

  6. Ils vont pourtant rater l’occasion de filer des coups de pieds dans les chevilles de leurs adversaires (ennemis) politiques; l’inverse ne devant pas se produire.

  7. Aurore Bergé, fidèle à elle-même a l’esprit toujours aussi étroit. En serait-elle à l’incitation d’un conflit civil voire d’une guerre civile , électeurs Renaissance contre électeurs RN ? Enfourchons ses principes. Une mobilisation est déclenchée, soutenir l’Ukraine. Nous autres populistes, nous lui délèguerons volontiers nos pouvoirs sur le front. Ne surtout pas nous mélanger avec des personnalités qui nous tireraient dans le dos. En valeurs d’exemplarités, laissons-leur le pouvoir d’affronter. Nous assurerons la logistique.

  8. A ce que j’en sais, le RN ne s’est jamais revendiqué du nazisme. Par contre chez les NUPES il y en a un paquet qui se disent communistes. Pourtant le communisme a tué largement plus (et continue à tuer) que le nazisme. A priori il faudrait surtout éviter de jouer au foot avec des communistes…

  9. Encore une fois le peuple qui a voté RN est bafoué, renié. La bien-pensance a parlé et doit être écoutée. Mais de quel droit une partie de ce peuple qui a envoyé 89 députés dans cette assemblée est il rayé des contrôles de cette assemblée. Ceux qui défendent la démocratie haut et fort sont les plus haineux. Une honte pour cette république qui n’a plus aucune valeur.

  10. Plaise au ciel, si tant est qu’il y puisse quelque chose, que cette extrême gauche n’arrive jamais au pouvoir.

  11. Parce que vous arrivez encore à trouver un haut du panier de la Politique Républicaine ? J’ai beau chercher et pour y avoir fait juste un petit passage il y a 30 ans déjà, cela fait des années qu’ils sont tous bien en-dessous de la ceinture. Et croyez bien qu’en toute connaissance, tous les services sociaux sont au même niveau et ce aussi bien la Sécu que vos caisses de retraites et à leur tête la même mafia de l’ENA à la seule différence c’est que ce sont les derniers de la classe mais tous aussi prétentieux et avide de garnir leur porte feuille.

  12. Il paraît que Poutine va nous bombarder et ils jouent au foot, ils se posent des questions sur les hommes déconstruits et la virilité du barbecue…Pourtant, On est en guerre a dit le Môssieur qui se prend pour Jupiter ou Vulcain on ne sait plus.. Il faut habiller son inconséquence et sa petitesse des apanages des plus grands.. Ainsi on se croit grandi…..!

  13. Comme disait Coluche en son temps : » Des c… il y en a de plus en plus et on a même l’impression que ceux de l’année prochaine sont déjà arrivés » !?!

    1. Son analyse était très juste à son époque, de nos jours on en peut plus parler d’années mais de générations et comme elles se chevauchent cela fait du monde au balcon et le pire c’est qu’ils sont tous à la charge de la société jusqu’à la grosse rente finale qui elle n’a pas besoin d’être revue comme la pension des manent l’argent public y est gratuit pour toute cette mafia car organisée comme telle.

  14. Les médias pourraient-ils faire oeuvre de sérieux en arrêtant de prêter attention plus qu’il en est nécessaire aux inepties de la NUPES ?
    Il y a beaucoup plus matière dans le monde et en France en ce moment à relater et commenter.

    1. Cela fait des mois que je dis que le plus grand danger de notre société sont les médias une autre mafia qui se complait entre elle et qui n’en a que faire du bon et du mauvais et aujourd’hui cela va jusque dans les moindres publicités qu’ils diffusent.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter