Dimanche dernier, au Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis, un forcené a menacé les fidèles d’une église, armé d’un fusil-mitrailleur, en criant « Allahou akbar ». L’attentat a été déjoué grâce à l’intervention d’un passant. L’auteur des faits comparaissait, ce jeudi 23 juillet, devant le tribunal de Bobigny. Le procès a été renvoyé au 14 août.

Réaction de Nicolas Dupont-Aignan, qui dénonce les actes antichrétiens, auxquels on « s’est habitué » en France. Pour lui, celui qui a évité le drame au Blanc-Mesnil mérite la Légion d’honneur.

24 juillet 2020

À lire aussi

Nicolas Dupont-Aignan, sur le départ des cadres de son parti : « C’est une vaguelette de gens qui veulent des postes »

Le parti de Nicolas Dupont-Aignan connaît une crise profonde. Une soixantaine de cadres de…