Un couple a été très violemment agressé à , dans le quartier du Panier, par un groupe de cinq individus. L’une des victimes a été rouée de coups et a frôlé la . Quatre suspects ont été écroués, relate le site Actu17.

« Un acharnement hallucinant durant quatre minutes »

Sur le parvis de la cathédrale de la Major, à Marseille, le lundi 24 mai, un homme a été sauvagement tabassé en pleine rue tandis que sa compagne a réussi à s’enfuir. L’homme de 44 ans et sa compagne ont été agressés par cinq individus qu’ils ne connaissent pas, sans aucun mobile.

Pris en charge par les secours, l’homme, qui souffre de multiples fractures, a été transporté à l’hôpital et a été placé en coma artificiel. Son ITT a été fixée à 60 jours. Grâce aux images de vidéosurveillance, quatre des cinq agresseurs présumés ont été interpellés, le lendemain des faits par les policiers de la brigade anticriminalité (BAC).

« Cette agression a duré quatre minutes, avec un acharnement hallucinant sur ce monsieur », explique Rudy Manna, secrétaire départemental du syndicat Alliance Nationale des Bouches-du-Rhône, Les victimes « sont tombées sur une horde sauvage, sur des gens qui ne sont pas des êtres humains », ajoute-t-il.

Les agresseurs récidivistes alcoolisés et drogués

Les agresseurs ont reconnu avoir consommé de l’, des produits stupéfiants ainsi que du protoxyde d’azote. Trois d’entre eux sont déjà connu des services de . Ils ont été déférés pour tentative d’homicide aggravé et placés en détention provisoire.

2 juin 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.

À lire aussi

Royaume-Uni : des étudiants d’Oxford retirent le portrait d’Élisabeth II pour dénoncer le colonialisme

Cette action a provoqué la colère du ministre de l'Éducation, Gavin Williamson, qui juge «…