Au comptoir de BV, le député RN de l'Yonne Julien Odoul revient sur le parcours du RN. Depuis la douche froide des régionales 2021, une présidentielle chahutée et un groupe nombreux à l'Assemblée nationale, le Rassemblement national est passé par tous les stades. Vie parlementaire, réforme des retraites, dissolution, immigration... Petit tour d'actualité placé sous le signe du terroir français !

5352 vues

18 avril 2023 à 18:36

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

14 commentaires

  1. Perso je pense que le RN doit refuser d’aller à matignon, refuser toute compromission avec le gvt et son parti, et si macron ne trpuve pas de 1er ministre et bien qu’il démissionne ça abregera nos souffrances ,créer une crise politique peut avoir du bon

  2. M L P à Matignon ? Juste pour le Fun ! N’oublions pas qu’à Matignon le 1er Ministre fait ce que veut et dit le Président, sinon il ou elle dégage ! ! !

  3. On tente régulièrement de les abattre , ils n ‘ ont jamais été aussi forts , ils représentent une bonne partie du peuple Français et sont toujours à son écoute : je fais totalement confiance aux gens du RN ; une entente avec NDA et Philippot serait le top ;

    1. Mais souvenez vous, NDA à fais les premiers pas en 2017 en se rapprochant de Marine Le Pen. Mais elle a complétement foiré son face à face avec Macron et depuis lors je pense qu’ils doivent avoir du mal à la re-connection.

  4. A priori le RN qui a une vision de gauche en ce qui concerne l’économiste n’a pas grand avenir sans pouvoir s’associer avec des de partis de droite. Malgré sa respectabilité à l’assemblée nationale . Dans ma circonscription je n’avais pas le choix aux législatives de voter pour eux car la NUPES était en face du RN tant que la cheftaine Marine le Pen sera aux manettes le RN n’aura pas ma voix . Cela fait trop longtemps que la famille le Pen fait élire la gauche depuis Mitterrand.

  5. Ils ne passeront pas sans le rassemblement des droites. J’ai voté de très nombreuses années pour eux, mais le changement de cap trop souvent m’a fait suivre un autre candidat plus sûr. De toute façon, les gauches se réuniront toutes lors des prochaines élections pour faire obstacle à la droite et assurer leurs conforables revenus.

  6. Je souhaite la suprématie politique du Rassemblement National, tel à présent, le premier parti politique non aligné avec d’autre comme lfi, même pris en groupe, sauf que c’est un peut prématuré de maintenir une tel position plusieurs années, j’en ai peur.

  7. Si le RN va à Matignon, ils sera dégagé aux prochaines présidentielles. Qu’il laisse les cendres LR y terminer de se consumer.

    1. Ça sont les seuls qui n’ont pas trahi. On devrait les tester. Il est impossible que ce soit pire.

      1. On avait dit ça après le quinquennat hollandesque …le pire reste toujours à venir selon l’adage
        Cela,étant dit je prie pour qu’un parti politique patriotique surgisse avant qu’il ne soit trop tard
        Qu’il se nomme RN ou Reconquête où Tartempion

    2. Qui d’autre peut arriver au pouvoir à droite? Alors on continue avec Macron ?

Les commentaires sont fermés.