Islam : le muezzin sonnera librement à… New York !

St-Patrick_New York

22 ans, presque jour pour jour, après les attentats meurtriers du 11 septembre qui ont fait près de 3.000 victimes, la ville de New York vient d’autoriser la diffusion légale, tous mégaphones dehors, des appels à la prière chaque vendredi et à l’heure de l’iftar durant le ramadan. Un décret du maire de New York, le démocrate Eric Adams, élu en 2022, a autorisé les appels à la prière à franchir dans certaines proportions le plafond du niveau sonore fixé par la municipalité de New York. « Nous voulons que nos frères et sœurs de confession musulmane sachent qu'ils sont libres de vivre leur foi à New York, explique Eric Adams, cité par le média consacré au monde musulman Mizane.Info, car désormais, en vertu de la loi, nous serons tous traités de la même manière. Notre administration est fière d'avoir enfin obtenu ce résultat. »

Une information relayée par la chaine israélienne i24News,

Le quotidien L’Orient-Le Jour ou le quotidien Libération.

Né à Brooklyn, le maire de New York depuis 2022 Eric Adams signe un haut fait. Ce démocrate progressiste, policier en retraite, qui fut en charge de la police des transports a commencé sa carrière à l’américaine, en lavant les pare-brise des voitures. Quatrième de six enfants, Eric Adams a travaillé avec Nation of Islam dans les années 1980. Sa décision fait la joie des médias musulmans du monde entier.

Sa mesure n’est pas venue par hasard. Les intérêts électoraux du maire démocrate sont lourds : pas moins de 275 mosquées occupent l’aire urbaine du Grand New York, qui comprend aussi des comtés du New Jersey, du Connecticut et de la Pennsylvanie, selon un recensement de l’Institute for Social Policy and Understanding, spécialisé dans l’étude de la communauté musulmane américaine. Eric Adams ratisse ainsi des voix. Mais l’écho du chant du muezzin new-yorkais dépasse les frontières de la mégapole américaine. Certains musulmans, en France, s’en réjouissent haut et fort :

Et font le parallèle avec l’interdiction de l’abaya par le ministre de l'Éducation nationale Gabriel Attal.

Car New York n’est pas n’importe quelle ville. Symbole de la domination économique et sociale de l’Occident, la capitale économique des États-Unis forge les modes, les idées et les mouvements du monde. La « grosse pomme » emboîte ainsi le pas à la Hollande, qui a autorisé le muezzin en 2019. Et à la ville de Cologne, en Allemagne, qui a basculé en 2021.

L’objectif est clair, selon Florence Bergeaud-Blacker qui l’écrit dans un tweet : « Ce que veulent les Frères, ce n'est pas agiter un "signe ostentatoire" politique, ils ont de bien plus grandes ambitions. Ils veulent normaliser la société charia-compatible qui conduira à la société islamique. »

Pour Annie Laurent, chercheur, écrivain, journaliste et politologue, auteur de nombreux livres sur l’islam, on franchit un pas de plus dans « la manifestation de l’islam public. C’est un début, explique-t-elle à BV, il n’y a aucune raison que le mouvement s’arrête là ». Car cet islam revendicateur se nourrit « de nos faiblesses ».

Cette conquête passe par le burkini, l’abaya, les prières de rue dans les aéroports, les gares ou les usines, les congés spéciaux pour le ramadan. Pour Annie Laurent, le muezzin n’est rien d’autre que l’un des moyens mis au service de l’extension de l’islam de manière pacifique dans le cadre d’une stratégie de conquête mondiale. « L’islam avance et ne recule qu’en cas de rapport de force défavorable : le vêtement est un élément de cette force », explique-t-elle. Une force contre laquelle, en Occident, rien ne s’oppose. Ou si peu.

Marc Baudriller
Marc Baudriller
Directeur adjoint de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

37 commentaires

  1. Quand le peuple américain ‘de souche’ (si l’on peut dire…?) comprendra t il à quelle sauce les ‘Démocrates’ les conduisent à être consommés tout crus…

  2. Encore quelques années à « grignoter » petit à petit et ils vont finir à nous asservir !! Vive la lâcheté et cela ils l’ont bien compris

  3. Est-il seulement utile d’évoquer ce qui se passe outre-Atlantique à ce propos ?
    N’a-t’on pas suffisamment de problèmes concernant ce sujet pour se préoccuper de le régler…par les urnes ?
    Bien des lieux de ce pays ici sont déjà sous l’emprise de ces communautés hors la loi, qui, pas à pas, s’insinuent dans notre vie de tous les jours. Alors ne parlons plus « d’ailleurs », mais trouvons une solution à nos problèmes !

  4. Pour comprendre les liens entre les Etats Unis et le Moyen Orient en particulier l’Arabie Saoudite il faut regarder le documentaire L’histoire du prétrole , diffusé à la TV. Après la guerre de 14-18 les Américains croyaient manquer de pétrole , ils sont partis en chercher au Moment Orient , dans un désert occupé par des tribus nomades , ils s’allièrent avec la plus puissante , les Saoud , pour chercher du pétrole . Des contrats , des contrats , et création de l’Arabie Saoudite. 80 ans de contrats et de liens commerciaux , d’ou la gène , l’embarras des USA après les attentats du 11 novembre . Alors les mosquées sonorisées à New York s’expliquent, les Saoud ont toujours pratiqué l’islam Wahhabite , le plus intolérant , le plus conquérant , et le diffusent sur la planète avec les milliards de dollars du pétrole.

  5. La politique des petits pas finira par l’emporter ! Et comme nous importons bêtement tout ce qui vient de là bas … vivement que je quitte cette planète de dégénèrés !

  6. L’islam est une religion de paix, enfin il parait. Que certains pays en aient fait leur religion d’état et la base de leur droit, c’est leur affaire. Que les États Unis mettent le doigt dans l’engrenage en est une autre. Comme en Europe on a pris l’habitude de singer les américains c’est plus qu’inquiétant.

  7. A Creil il y a un appel à la prière qui se fait entendre à des dizaines de mètres aux
    alentours de la mosquée. Nul besoin d aller à New-York en France on a les mêmes

  8. Pour comprendre les liens entre les Etats Unis et le Moyen Orient en particulier l’Arabie Saoudite il faut regarder le documentaire L’histoire du prétrole , diffusé à la TV. Après la guerre de 14-18 les Américains croyaient manquer de pétrole , ils sont partis en chercher au Moment Orient , dans un désert occupé par des tribus nomades , ils s’allièrent avec la plus puissante , les Saoud , pour chercher du pétrole . Des contrats , des contrats , et création de l’Arabie Saoudite. 80 ans de contrats et de liens commerciaux , d’ou la gène , l’embarras des USA après les attentats du 11 novembre . Alors les mosquées sonorisées à New York s’expliquent, les Saoud ont toujours pratiqué l’islam Wahhabite , le plus intolérant , le plus conquérant , avec les milliards de dollars du pétrole.

  9. C’est très bien. Je suis contente pour les musulmans de là-bas et j’espère que tous ces musulmans victimes de racisme chez nous iront s’installer là-bas. Surtout, je ne vois pas pourquoi la France continuerait à importer toutes les mauvaises idées, tous les mauvais courants des Etats-Unis. On leur laisse leur culture, on garde la nôtre ….

  10. NY est complètement wokisé.
    Cette autorisation est une insulte envers tous les morts de 9/11 que l’on va fêter très bientôt.
    Les « democrats » américains ne reculent devant rien, y compris se renier afin de garder le pouvoir.

  11. Ca va venir en France aussi, il m’étonne que nous ne soyons pas les précurseurs de la chose. Ceux qui vont être contents, ce seront les coqs, qu’il sera difficile juridiquement d’empêcher de chanter.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois