« La plus belle des ruses du diable est de vous persuader qu'il n'existe pas », écrivait Charles Baudelaire. Avait-il déclenché un tel émoi dans l’opinion publique ? Ou pouvait-on encore s’exprimer librement sans risquer la culture de l’effacement ? Il faut voir la polémique suscitée par l’émission « En quête d’esprit » présentée, dimanche dernier, par notre confrère Aymeric Pourbaix, sur . À l’occasion de la Saint- fêtée le 29 septembre, ce programme spirituel était consacré aux anges et aux démons et, par conséquent, aux combats contre les forces du mal. Rien d’incohérent pour qui possède encore un reliquat de culture religieuse ou de vagues souvenirs de son catéchisme d’antan. Pour les autres, vierges effarouchées, on ne saurait que trop leur conseiller d’aller voir du côté du mont Saint-Michel pour se rafraîchir la mémoire quant aux racines chrétiennes (attention : gros mot) de notre pays ou réviser leur définition de ce mot-valise qu’ils n’ont qu’à la bouche et emploient la plupart du temps à mauvais escient : la sacro-sainte laïcité…

Depuis trois jours, la twittosphère s’acharne de la façon la plus violente qui soit, il n’y a pas de mot assez durs pour critiquer le programme et, tant qu’à faire, « les petites lunettes rondes et la cravate marron glacé du présentateur », c’est facile, ça ne mange pas de pain, et surtout derrière, le diable et un coup parti les intégristes ! Ainsi Libération titre avec grande classe sur les « obsédés du culte » et ironise « Comme si produisait sa propre parodie » ; évoque un présentateur « ingénu » ou encore un « manichéisme cul béni ». Au passage, et Charlotte d’Ornellas en prennent pour leur grade. Le lien avec l’émission ? Aucun, mais ça soulage de cogner sur une chaîne libre. Pour le pluralisme des idées, on repassera ! Pour Marianne, aussi, la pilule est dure à digérer. Sans tomber, non jamais, dans la caricature (« En quête d’esprit donne dans le prosélytisme catholique décomplexé, tendance messe en latin et "un papa, une maman" »), le journaliste stigmatise « ceux qui croient à l’enfer et au paradis au premier degré ». Diantre ! Où est le vivre ensemble et le respect des croyances de chacun ? Véronique Jacquier est moquée quand elle souligne « qu’on vit dans un monde où la notion de péché n’existe plus ». Puisse-t-elle se tromper, mais les confessionnaux seraient débordés, ce qui, sauf erreur, est loin d’être le cas. Alors ? Même combat sur Twitter avec quelques exemples fleurant bon la tolérance et la liberté de pensée :

La sénatrice écologiste des « Français.es » de l’étranger craint pour sa « santé mentale » et pour cellezetceux qui veulent vivre « dans une démocratie, dans une république laïque » :


Etonnamment (ou pas), cette dernière ne s’est toujours pas exprimée pour dénoncer les programmes « Islam » et « Sagesses bouddhistes », tous deux diffusés le même jour… sur une chaîne publique ! Hypocrisie de cette société bien-pensante qui fête Halloween, se délecte d’Harry Potter, regarde des films d'exorcisme pour jouer à se faire peur mais pousse des cris d’orfraie quand on leur parle des démons. Encore un bon prétexte pour se rire des chrétiens. Qu’à cela ne tienne : depuis deux mille ans, ils commencent à avoir le cuir dur.

8270 vues

5 octobre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

20 commentaires

  1. C’est triste de voir ces personnes vides de sens ! C’est tellement facile de « taper » sur les chrétiens mais n’ont pas autant de courage de s’attaquer aux musulmans où les droits de la femme sont réduits à leur minimum ! Ils sont ignorants ! La plupart ne connaissent pas leur propre religion !
    Bizarre, quand il y a un attentat, tous se retrouvent dans une Église et non dans une mosquée !
    A la fin de leur vie, quel sera leur bilan ? Le rien, le néant ! C’ est encore plus effrayant que le chrétien qui peut partir apaisé face à sa conscience
    Un arbre sans racine finit par mourir ! Ce sera le cas si on continue à déconstruire notre civilisation chrétienne !

  2. la république laïque défendu par des islamogauchistes, c’est du tragicomique de mauvais goût

  3. Bien sûr, le diable existe , et il étend même fortement son emprise depuis 85 ans , en mode  » final » accéléré .Il a pris la place laissée vacante par les églises et prières vides, la télé et l’internet sont ses vecteurs de transmissions gourmants délétères…

  4. Entre le wokismo/gauchisme et l’islam…J’ai fait mon choix. Le christianisme, en France du moins, est perdu car il ne se défend même pas et soutient même la cause wokiste.

  5. Comme il a été dit dans l’émission!  » le combat contre Lucifer continue jusq’à la fin des temps  » .Me suis-je trompé ?

  6. Tous ces islamo-gauchos bien pensants souhaiterait que nos racines Chrétiennes disparaissent et laissent place à la sacro-sainte laïcité mise à toute les sauces. Ils sont partisans du grand vide spirituel; l’on peut donc les surnommer les trous du culte…

    1. Si la seule chose que vous pouvez faire de votre esprit est de croire à des niaiseries moyenâgeuses, des fantômes et autres créations de fables à dormir debout, c’est bien pour vous, mais votre « spirituel », vous pouvez vous le garder. Ce qui est vide est votre esprit, cultivez-vous, réalisez un peu l’univers dans lequel nous sommes ( et soignez un peu votre orthographe). Par ailleurs, je vous assure que l’on peut avoir une définition du bien et du mal autre que par des histoires qui datent du livre des morts égyptien d’il y a 5000 ans à l’époque où tout le monde était sûr que la Terre était plate. Par contre, que le reste des gens qui prétendent être sensés ne voient pas que l’islam est un ordre de magnitude encore plus débile que ces niaiseries d’anges et de démons, c’est quand même grave. A la limite les « christo fascistes » tuent nettement moins que les « islamo fascistes » et c’est lamentable de voir que la gauche dans son ensemble soit le support idéal pour cette plus qu’extrême droite qui n’a rien à faire dans le monde civilisé, celui qui justement a mis le droit humain au-dessus des fables religieuses. Ce qui gêne aussi aux entournures est que les braves gens qui croient au père noel, au christ, aux anges et aux démons etc… légitiment les tarés satanistes, qui eux sont à enfermer.

    2. Non, ils veulent faire la place à l’Islam.. Ce sont les idiots utiles du grand capital, car c’est lui qui veut cet état de fait..

  7. Rien d’étonnant, Jésus l’avait prédit « Tout le monde vous haïra à cause de moi. » Luc 21:17 .
    Phil

  8. Mais alors pourquoi ne pas aborder ce sujet . Qu’on soit croyant ou non , on peut quand même se poser la question. Mais pour certains journaux ou médias , il n’est de bons sujets que ceux qui abordent le multiculturalisme.
    Alors en plus quand ce sujet est abordé par CNEWS , la chaine qui ne caresse pas le gouvernement dans le sens du poil, vite il faut casser du « Chrétien », ça coute pas cher et ça rapporte gros dans les urnes . pour info , je ne suis pas un catholique pratiquant, mais j’assume le fait de mon identité chrétienne .

  9. 1) Deux conceptions de la chrétienté s’affrontent, deux branches incompatibles.
    – la conception chrétienne de l’affrontement entre Christ et Satan pour le contrôle du monde, dans une lutte cosmique entre deux principes, le Bien et le Mal (avec un imaginaire de l’Au-delà). C’est la branche dite osirienne, telle qu’elle existe dans le monde orthodoxe (Byzance puis Moscou) et chez les catholiques comme Vigano.
    – la conception chrétienne mélangée au judaïsme, dans laquelle la tension fondamentale n’est pas entre le Bien et le Mal, mais entre Yahvé et tous les autres dieux. C’est la branche dite judéo-chrétienne, telle qu’elle existe dans le protestantisme, et aujourd’hui aussi à Rome.
    2) Concernant la photo de l’article, c’est une chimère de Notre-Dame de Paris, dont le bestiaire fantastique est une pure création de l’architecte Viollet-le-Duc au 19ème siècle (sauf pour les gargouilles). Par contre, sur les vieilles églises bretonnes, on trouve de nombreuses chimères, dont la signification est oubliée, et qui montrent le rapport des Celtes au sacré. Cela n’a pas de lien avec le Satan du christianisme.

    1. Ça alors ! Je me croyais catholique, enfin chrétien, et je découvre que je suis orthodoxe !

  10. Je ris d’avance en pensant à ces pourfendeurs du sacré, qui deviendront subitement dévots à l’approche de leurs derniers souffles.
    L’erreur de Cnews est de ne pas être islamiste, car là, personne ne se serait moqué de leur interprétation de l’enfer, même s’il était convenu d’y jeter avant l’heure tous ceux qui ne rentre pas dans un tout petit moule fanatique.

    1. Parfaitement d’accord; j’ai ferraillé mon compte quasi dormant il y a 4 ans, je ne regarde plus que Cnews et lit BV, La Lettre Patriote et similaire – marre comme vous je pense au travers de vos commentaires, de cet endoctrinement et ces sempiternelles leçons de conduite dispensés par les médias bien pensants. Faute d’être censuré, j’éviterai d’écrire ici ce que j’en pense…

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter