Décidément, être ministre en France donne des droits surprenants. Élisabeth Borne, dont les origines russes sont subitement devenues ukrainiennes sur Wikipédia dès sa nomination à Matignon, pourrait en témoigner. C’est désormais au tour d’ de bénéficier d’un petit traitement de faveur, cette fois de la part d’Amazon. La plate-forme a ainsi fait des merveilles pour soigner l’image de marque du ministre, qui a sorti un livre le 8 septembre dernier, poétiquement nommé Par-delà les vagues (Robert Laffont). Encore un privilège : ce livre, aussitôt publié, a aussitôt été lu par certains Français… mais pas forcément par de fervents partisans du ministre de la Santé. Certains y sont allés de leur petit commentaire désobligeant, comme cet anonyme un peu rêche qui note : « Nul. De la grosse daube à ne surtout pas acheter. » Un autre abonde : « Un vrai torchon. Mal écrit, bourré de mensonges. » On a vu des lecteurs plus enthousiastes.

Seulement, si vous ne vous êtes pas connectés le 8 septembre précisément, vous n’avez jamais vu ces commentaires, car ceux-ci ont tout bonnement été... supprimés ! Des internautes ont réalisé des captures d’écran pour permettre aux retardataires de toucher du doigt l’imposture. Plusieurs se sont insurgés sur Twitter de ces agissements contraires à la d’expression : « HALLUCINANT ! Amazon supprime les commentaires négatifs sur les ventes de VERAN !!! Il y avait 19 commentaires dont 17 à 1/5 et 2 à 5/5 : il ne reste que les 2 à 5/5 ... sauf qu'on a des copies de l'historique !!! Une méthode de voyou. Un pt'it boycott d'AMAZON ? », lance ainsi Jean-Yves Capo.

Quatre jours après, des commentaires négatifs ont de nouveau droit de cité sur la plate-forme. Peur de la polémique montante ? Contactée, l’entreprise répond laconiquement que « c’est le département en charge qui décide de la suppression des commentaires : si le client utilise un langage abusif, alors le commentaire est supprimé ». Pourtant, ce commentaire daté du 12 septembre par Mathieu ne semble pas moins « abusif » que ses prédécesseurs : « Torchon, écrit ce dernier. Prix excessif pour allumer des feux cet hiver. » Il faut croire que la hausse des prix de l’énergie est un sujet suffisamment consensuel pour être évoqué sans faire bondir la censure… La modération des commentaires, c’est tout un art, et il semblerait que certains aient encore du mal à faire la part des choses entre ce qui relève de l’abus et ce qui relève de la d’expression. Peut-être un stagiaire ?

La balance semble, à l'heure de publier ces lignes, plus objective, avec 50 % d’avis positifs et 50 % d’avis négatifs sur le futur best-seller. De là à savoir si ces pourcentages sont fiables… Ainsi, balancer d’énormes « fake news » sur LCI est désormais possible - après tout, on a le droit de se tromper -, mais donner son avis sur un livre nouvellement paru signé d'un ministre, c'est trop. Comme les vaches sacrées de l'Inde et les ministres de la populaire, nos ministres sont... intouchables.

6664 vues

12 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

20 commentaires

  1. En l’occurrence, ce genre de livres « écrits » par des politiciens sont surtout publiés par ces mêmes politiciens ( rien n’est sûr quant à l’écriture ). Bref, à part quelques collègues , amis et famille, ces livres là n’intéressent pas grand monde. Ce n’est pas de la littérature et on sait déjà ce qui est imprimé dedans…

  2. Pour qu’Amazon supprime els critiques négatives c’est qu’il devait y en avoir davantage que des positives, tant ce torchons ne oeut qu’être nullissime comme son auteur. Ils doit avoir du mal à le fourguer car ici on en peut parler de vendre.

  3. En tripatouillant les avis, Amazone se decrédibilise et donne du grain à moudre à ses détracteurs. En voulant trop être dans le vent on risque d’être emporté. Les studios Dysney ont cru intelligent de prêcher des théories woke pour ”être à la page”… Leurs actions ont chuté drastiquement, ils ont perdu des fidèles et semé la panique dans les milieux financiers…

  4. On sait que pour n’importe quel produit, les commentaires d’Amazon sont filtrés et parfois inventés de toute pièce. Amazon et Wikipedia même combat, c’est du fake. Il faut les boycotter. De plus, la chaîne de vidéo à la demande Amazon prime est presque entièrement dediée au wokisme et LGBT. A éviter également.

  5. J’ai un principe très simple: je n’achète ni ne lis jamais les bouquins de personnalités( anciens présidents de la République, ministres, sportifs, acteurs, chanteurs) qui s’improvisent  » écrivains » du jour au lendemain, dès qu’ils voient , non sans une certaine frustration, leur aura médiatique pâlir comme végétal privé de lumière.

  6. Je ne pourrai pas faire de commentaire sur ce livre car il est hors de question que je l’achète et que verse des droits « d’auteur » à cet individu.

  7. Un ministre( de la santé, à l’époque) qui a eu le temps de cogiter et pondre un bouquin en pleine pandémie, quel aveu d’ incurie et d’indifférence vis à vis de son job. Faut croire qu’il n’était pas trop accaparé , pour avoir le temps de jouer les écrivailleurs.

  8. J’ai,pour ma part, du mal à croire qu un français sensé donne un kopeck pour lire du Veran. On l’entend suffisamment nous balader pour saturer.

    1. Wasp, 2/3 des français étaient pour le pass, une majorité a remis un jeton dans la machine Macron en 2022…Des français sensés? Il n’y en a plus beaucoup. Beaucoup pensent l’être en récitant les infos de la propagande médiatique mais ils ne se rendent pas compte qu’ils sont les idiots très utiles du pouvoir macronien.

  9. Même méthode que Macron , ou comment se dédouaner et rendre les autres responsables de ses erreurs (criminelles ?). En cas d’effets secondaires ne pouvant plus être déniés et caché, Veran dira probablement que c’est de la faute des français qui « volontairement » se sont fait injecter. Lui, n’ayant jamais rien obligé.

  10. Dans quel monde sommes nous tombés? Censure, mensonges, propagande continuelle, injections forcées…Et dire que les français ont revoté pour ça. Il n’y a plus rien à faire pour eux.

      1. Bizarre, vous n’êtes pas le seul à avoir des doutes. Pour ma part, quand un soir de résultats électoraux j’entends les présentateurs dire : « Voici les chiffres communiqués par le ministère de l’Intérieur », je me demande quels traitements ont subi ces chiffres, au sein d’un ministère dirigé par un menteur avéré…

      2. Migo pardon…vous devriez avoir des doutes sur les français plutôt. J’ai vu la haine des 2/3 contre les non vaccinés. J’ai compris ce qu’ils sont devenus : des moutons qui bêlent mais qui rentre dans le rang au premier froncement de sourcils.

  11. Le moyen le plus simple pour se débarrasser de ce mauvais bouquin, c’est de ne pas l’acheter. Amazon, grand philanthrope devant l’Eternel, va bien se garder de gaspiller son « pognon ».

  12. De services rendus en renvois d’ascenceur, les politiciens se brûlent les ailes avec les milieux de l’argent. Avant, nous parlions de corruption, aujourd’hui, on parle de conflits d’intérêts. Mais c’était avant. Nous oublions trop souvent que nous vivons dans le nouveau monde macronien. Le capitalisme de connivence a de beaux jours devant lui en France.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter