En avant-première de l'hiver et de ses pénuries d'énergie, le « Grand jury RTL » a tenu à réaliser quelques essais lumière sur une invitée de marque : Agnès Pannier-Runacher, ministre de la Transition énergétique, espoir féminin du réchauffement des foyers français. Après quelques réglages, l'un des journalistes-techniciens tourne le bouton qui envoie le premier test : apporter tout l'éclairage sur le paradoxe « promotion de la voiture électrique » contre « crise de la production d'électricité ».

À la suite de l'exposé de cette contradiction, l'expérience scientifique débute sur une question : « Est-ce qu'encore aujourd'hui, vous dites aux Français : achetez des voitures électriques ? » Le ministre active son compteur Linky interne, arme le disjoncteur sur le thème proposé et se lance dans son explication. « Tout à fait », répond-elle. Les pics de consommation ont lieu pendant les pics de froid et « c'est en règle générale pas le moment où on fait sa recharge de batterie électrique ». Les parties en présence ont les yeux rivés sur l'ampoule du studio... Aucune lueur en vue. Selon l'envoyée spéciale sur le front du « Grand jury RTL », par moins cinq, l'automobiliste attend une remontée des températures pour recharger la batterie de sa voiture. Entouré des siens, il guette le dégel. Dans une prochaine interview, traitera de l'hibernation du propriétaire de Tesla en milieu macronien. Un documentaire suivra.

Face à l'obscurité persistante, une deuxième tentative d'allumage s'impose. Pour parvenir à ses fins, le ministre dévoile le grand secret de la motorisation moderne. Tant pis si les industriels enragent de voir leur technicité exposée sur la place publique, il est temps d'informer les Français : « Ce que les gens ne savent peut-être pas, c'est que, précisément, d'avoir des voitures électriques qui ont une batterie électrique, c'est une réserve d'électricité » Ça alors ! Comment est-ce possible ?

Mais il y a plus fort. Un certain nombre de fournisseurs de batteries rechargeables sont couplés avec des petits modules de stockage. « Et ils sont en capacité, dans les moments de tension, de renvoyer l'électricité sur le réseau », conclut la spécialiste. Ainsi, des salles des fêtes seraient chauffées, quelques bars-tabacs également et des dizaines de batteries pourraient être rechargées !

Les tenanciers du « Grand jury RTL » allument leur lampe de poche. La panne de lumière persiste. Soudain un éclair, un trait de génie macronien surgit de nulle part : et si les modules de stockage envoyaient de l'électricité sur les batteries de voiture qui, elles-mêmes, alimenteraient les projecteurs du studio ? penserait via une assistance vocale et serait branchée sur un groupe électrogène... Dans les couloirs de la radio, les conversations allaient bon train.

15866 vues

12 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

33 commentaires

  1. Moi, ce que j’adore c’est la démonstration de la Dame de ‘lEurope, La dame des pays bas…Qui nous apprend à nous laver les mains…Vu son origine ( Pays bas) j’attend le reste de la démonstration…

  2. La puissance réactive du raisonnement étant infinie on peut en conclure que la puissance active est nulle. Les bobinnages du cerveau ministériel sont donc en surchauffe…

  3. Nous nous éloignons de plus en plus du Siècle des Lumières. Le courant ne passe plus entre les citoyens et les élites politiques qui ne sont plus en phase avec la réalité, d’où toutes ces tensions continues. Il faut débrancher tous ces incompétents qui nous gouvernent. Ya volt !

  4. Consternant. Cette clique repousse chaque jour plus loin les limites de l’incompétence totale mêlée à une arrogance puante. On pourrait avoir le fou rire devant tant d’inepties, mais ce n’est pas drôle, car il en va de la survie de notre pays. Je n’imagine pas que nous puissions supporter ces politiciens encore cinq ans. Pour moi, c’est strictement impossible.

  5. ces gens sont payés par les français mais surtout par les lobbys alors l’hydrogene n’est pas au gour du jour il faut vendre de l’électrique a tout prix le quoi qu’il en coute en somme ! mais je pense que cet hiver le sfactures vont réveiller le troupeau qui dort devant netflix !

  6. Et dire que nous payons grassement ce type de bobo du gouvernement. Niveau Bac moins 15, cerveau en décomposition ou de taille d’une tête d’aiguille.

  7. Voir ce tels ministres raconter de telles contre vérités situe bien le niveau actuel de la France !!!! A croire que la débilité est proportionnelle au niveau d’ études !!!

  8. On voit où conduit l’esprit des lumières dont ces illuminés se recommandent. La prochaine campagne de vaccination se fera-t-elle à la lampe torche ?

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter