On se demandait si c'était vrai. Un député LFI tenant, depuis Tunis, des propos hostiles à la manifestation contre l'antisémitisme et outranciers contre Israël. Il était interrogé par son ami Taha Bouhafs. En bon idéologue, et devant un public acquis, il a déroulé la vulgate LFI contre Israël, dénonçant « des responsables politiques en France qui ont complètement avalé, gobé tous les éléments de langage de la propagande d’un État colonial en train de réaliser un nettoyage ethnique ». Le droit d'Israël à se défendre ? « Ah, celle-là, c’est… Quel droit vous donne ça ? […] Le droit international ? Vous n’avez pas le droit de bombarder comme ça un pays que vous occupez militairement. » Mais vendredi, David Guiraud a franchi un cap, en s'appuyant sur une étrange dialectique. En voici l'axiome : tout cela (les massacres du 7 octobre) « m’a rappelé un vieux dicton qui dit que chaque accusation d’Israël est une confession ». Et donc, selon David Guiraud, « les boucliers humains, c’est Israël qui les a utilisés, on sait ça, c’est prouvé ». Au sujet du rapport (non confirmé) d’un bébé laissé à cuire dans un four : « Ça a été fait, en effet. Par Israël. La maman éventrée, ça a été fait, en effet. Par Israël. […] Je crois que c’est pendant Sabra et Chatila. »

Ces propos ont déclenché de vives condamnations à droite. Le sénateur LR Stéphane Le Rudulier a demandé la réactivation du crime d'indignité nationale et la dissolution de LFI.

Marine Le Pen, en déplacement dans le Pas-de-Calais pour le 11 novembre, est aussi montée au créneau : « Il y a un concours, semble-t-il, à La France insoumise, sur celui qui sera le plus abject. Pour l’instant, il vient de monter sur la première marche, mais il pourrait être détrôné, le connaissant, par un autre de ses collègues. »

L'intéressé a répliqué par une série de messages sur X où il assume et se réjouit d'avoir ouvert un « vrai débat […] sur les horreurs et les mensonges commis par l’État israélien depuis des années ». Bébé dans le four et femmes éventrées ? En tout cas, le raisonnement pervers était clair : partir d'un fait non confirmé (le bébé dans le four) pour jeter le doute sur toutes les autres atrocités du Hamas. Puis infliger la double peine à Israël : des menteurs et les véritables auteurs de ces horreurs, ailleurs, avant ! Histoire de s'éloigner de ce maudit 7 octobre.

Sur X comme sur BFM dans la soirée, il a tenu à dire qu'il ne remettait pas en cause la réalité des massacres du 7 octobre. Une forme de « en même temps », de duplicité selon le public auquel on s'adresse. Celui de BFM, de Tunis ou de sa circonscription de Roubaix Wattrelos.

David Guiraud n'est pas un inconnu et se montre même coutumier des très mauvais buzz. Il y a moins d'un an, Marc Eynaud dénonçait sur BV sa manipulation médiatique pour créer de toutes pièces des violences policières destinées à alimenter la croisade de LFI sur ce sujet fantasmé. Cet été, encore, il n'avait pas hésité à s'en prendre à la jeune Mila. Ce 11 novembre 2023, il a poursuivi sa brillante carrière : un champion de la malhonnêteté intellectuelle, comme le relevaient ses contradicteurs.

Ah, si, un petit signe d'espoir, tout de même : notre député LFI n'est pas complètement fermé à l'idée d'aller voir la projection réservée aux parlementaires sur les massacres du 7 octobre. Histoire de se réconcilier avec les faits.

8242 vues

12 novembre 2023 à 10:45

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

33 commentaires

  1. Je serais assez d’accord pour que ce genre d’olibrius soit déchu de sa nationalité et de sa citoyenneté. A quand un nouveau mur des cons avec cette fois de véritables spécimens de premier choix.

  2. J’avais déjà repéré ce triste sire sur CNEWS ou il était régulièrement invité.
    Il fait partie de ces gens qui ne tirent pas leurs convictions des faits, mais qui déforment les faits pour les faire coller avec leurs convictions.
    Il y en a pléthore, surtout chez LFI.

  3. Qu’attend donc notre jupiter et sa cohorte de sous-fifre pour réinstaurer cela ??? Darmanin et le dupont moretti sont si rapide pour nuire aux gens de la droite comme Marine Le Pen et Zemmour, dissoudre des groupes aimant la France mais jamais l’extrême-gauche ni les serviteurs les blacks bloks

  4. afin de rester conforme aux règles de la bienséance concernant l’individu mentionné, pourquoi gloser à l’envi sur son ignominie puisqu’à l’arrivée, même après un éventuel passage en justice, il ne lui arrivera rien de bien significatif ou de contraignant en sa qualité d’élu de la République.
    Le monde politique est un entre-soi dans lequel chacun est utile aux autres, que ce soit par ses compétences ou sa nullité crasse, pour dénigrer ou pour construire telle ou telle ligne politique. Donc, ça barbote en milieu fermé pour le bonheur de tous dans ce huis-clos institutionnel, mais rarement pour celui du citoyen qui n’est qu’une matière première malléable mais salissante qu’il s’agit de transformer.

  5. Mais quelle honte ! Mais les infamies de ce traitre a notre civilisation et à la France doit être sévèrement pénalement sanctionnées et il doit être rendu non éligible !

  6. « Votre député LFI n’est pas complètement fermé à l’idée d’aller voir la projection réservée aux parlementaires sur les massacres du 7 octobre. » Vous verrez qu’il dira que c’est une mise en scène de la propagande israélienne…

  7. « les cons çà ose tout » disait Michel Audiard. On y est bien. Il se permet cela car il connaît le laxisme de la justice.

  8. Stupeur et indignation devant un tel comportement : s’il existe une Justice au tribunal du Tout Puissant, cet individu ignoble « ne l’emportera pas au paradis « 

Les commentaires sont fermés.