Un sourire à peine voilé

Une femme voilée qui accompagne une sortie scolaire au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté… « L’extrême droite » qui s’offusque et se lève pour protester contre cette intrusion de l’islam dans la République… La gauche socialiste qui se couche et finit par prendre la défense d’une « maman » musulmane et de son enfant à ses côtés, peut-être traumatisé par la situation… Des débats entre journalistes, juristes et intellectuels sur les plateaux télé…

Et pendant ce temps… Cette mère de famille arbore certainement le même sourire que lors de son intrusion.

C’est, finalement, une grande partie de la vie politique de ces trente dernières années qui est symbolisée dans ce qui ressemble à une pièce de théâtre.

Tous les connaisseurs reconnaissent là la stratégie de la taqîya. On avance doucement ses pions, on provoque l’autorité mais on attend encore pour affirmer son dessein face à un adversaire encore trop puissant (sans doute plus pour longtemps). On arbore ensuite la posture de la victime, de l’oppressé, et on se victimise en trouvant l’aide providentielle des humanistes, des bien-pensants et de la gauche au pouvoir dans toutes les institutions politiques, juridiques et médiatiques.

Qui peut être assez naïf pour croire que cette femme est simplement entrée là par hasard ? Qu’elle a revêtu son hijab avec une simple et désinvolte habitude, comme tous les matins ? Les Frères musulmans pourraient ne pas être bien loin de cette mise en scène et énième provocation. En tout cas, le CCIF a immédiatement réagi sur Twitter pour lui apporter son soutien.

Alors, nos dirigeants et sages vont réfléchir sur la question du voile intégral, des différents lieux à autoriser et à interdire. On va peut-être même disserter de la taille maximum et de la forme des barbes qui caractériseraient un signe faible de radicalisation. Et pendant ce temps, le pouvoir en place laisse arriver des centaines de milliers d’immigrés, dont une bonne partie appartiennent à l’islam.

Notre Président voulait un débat sur l’immigration, une vigilance contre l’islam politique ? Cette nouvelle affaire du voile lui donne l’occasion de passer des paroles aux actes.

À lire aussi

La « ouf », disent-ils…

Le poète Booba a trouvé un relais appréciable en la personne de Cyril Hanouna, sorte de Be…