Strasbourg : le groupe Renew rétrogradé à la 5e place, derrière la droite

Brève breve

Les équilibres commencent à se stabiliser au sein du Parlement européen, un mois après les élections européennes. Le Parti populaire européen (PPE), au sein duquel siègent Les Républicains menés par François-Xavier Bellamy, reste la première force politique à Strasbourg, avec 188 députés. Derrière, en deuxième place, on trouve toujours le groupe des Socialistes et Démocrates, avec 136 élus.

Mais la recomposition à droite rebat les cartes. Le nouveau groupe « Patriotes pour l'Europe », impulsé par Viktor Orbán et désormais présidé par Jordan Bardella, se hisse à la troisième place. Il rassemble 84 élus, dont les Italiens de la Ligue de Matteo Salvini et des Autrichiens du Parti de la liberté. Suivi de près par le groupe Conservateurs et Réformistes européens (ECR) de Giorgia Meloni, composé de 78 élus, dont les Français Marion Maréchal, Guillaume Peltier, Laurence Trochu et Nicolas Bay.

Résultat : le groupe Renew, au sein duquel siègent les députés européens Renaissance, menés par Valérie Hayer, est désormais rétrogradé de la troisième à la cinquième place. Une nouvelle défaite pour la tête de liste Renaissance qui, au soir du 9 juin, avait déjà essuyé une lourde défaite derrière le Rassemblement national.

Vos commentaires

17 commentaires

  1. Je vais encore plus loin dans l’union des droites (mais là il y a du boulot à faire…)
    Unir PPE ,les Patriotes et Ecr on serait majoritaires peut être
    Tout cela pour dire la bêtise crasse de nos droites qui ne veulent pas s’unir depuis des décennies,ce qui laisse la gauche minoritaire gouverner l’Europe…et hélas la France avec les résultats désastreux que l’on connaît

  2. 187 parlementaires européens de la droite dite extrême : 84patriotes dominé par le RN ,78 du groupe ÉDI dominé par Melloni etdonc le nouveau groupe ENS 25 sièges avec Reconquête (Sarah Knafo) à un siège du PPE le parti le plus important de la droite et du centre dite modérée
    Un rapprochement des trois partis dans certaines circonstances importantes seraient certainement judicieux
    A suivre…

  3. Petite mise au point :
    Au sein du nouveau mouvt « PATRIOTES » se trouvent à la fois Bardella et Knafo
    Au sein du regroupement « ECR » vous trouvez à a fois G. MELONI et…toute la clique qui a trahi Zemmour à savoir : Bay, MARECHAL, Peltier, Trochu.
    Il est évident que les deux instances ont tout à gagner à unifier leurs votes (84+78= 162) pour peser davantage dans le sens de la DROITE …

  4. C’est une très bonne nouvelle, pour les souverainistes et les Patriotes ! Il ne faut pas désespérer ! Il faut se battre ! Il faut militer ! Il faut convaincre de la justesse et de la véracité, de notre combat ! Il n’y a rien de plus noble, que d’être patriote et souverainiste ! Parce que nous ne pouvons être ouvert vers les autres et être une terre d’accueil, que si nous sommes clairement enraciné, que nous savons d’où nous venons et que nous savons, où nous voulons aller ! Ca n’est pas ce qui se passe actuelle ! Les Mondialistes et les déracinés veulent nous diviser, nous opposer et nous fracturer ! Ne rentrons plus dans leurs jeux ! Mais jouons avec nos propres règles et nos propres valeurs ! Hervé de Néoules ! Courage on les auras !

  5. Super ! Avec des Bardella, Maréchal, Knafo, …, cela va enfin bouger dans le bon sens au parlement européen. Dommage que la Van der Lyen risque encore de faire tâche. D’ailleurs, où en est donc l’enquête sur la commande ruineuse des vaccins, enfin des pseudo vaccins, Covid ?

      • Nous avons appelé à voter RN en 2022, et même en 2024 aux législatives. Résultat Le RN a monté une combine avec Marion Maréchal ,pour marginaliser Reconquête .Vous voulez que l’on s’allie avec ces cafards ,qui pat ailleurs sont près à collaborer avec NFP? Quand le moment sera venu de donner son avis sur la politique du parti, je demanderai de ne plus aider le RN.

  6. Bardella et Meloni devraient s’entendre pour allier les Patriotes pour l’Europe avec les Conservateurs et Reformistes ce qui en ferait la 2e force au sein du Parlement Européen avec 162 élus tout près du PPE avec ses 188 élus. Ils constitueraient ain si un pôle d’attraction plus fort pour d’autres élus indépendants.

  7. Il me semble que la droite radicale et la droite molle mènent le parlement européen. La gauche a 136 élus. La droite radicale fait 84 et 78 soit 162.
    La droite molle avec 188 pour le PPE cela fait beaucoup…Et Ursula donne encore ses ordres !

Laisser un commentaire

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois