À la suite d’une requête du syndicat de Alliance, la municipalité de Stains avait été mise en demeure par le préfet de d’effacer le mot « policières » de la fresque peinte en hommage à Adama Traoré et et contre les « violences policières » sur un mur de la ville.

La fresque totalement recouverte de peinture grise

Ce vendredi 25 septembre 2020, la fresque controversée n’existe plus. Le mur a été totalement repeint en gris et donc la fresque recouverte, rapporte Actu.fr.

Cette fresque avait été inaugurée, le jeudi 18 juin, en présence du maire Azzédine Taïbi (PCF) et d’, la sœur d’, provoquant l’indignation du syndicat de Alliance. Lundi 22 juin 2020, ils avaient manifesté devant la préfecture de Bobigny avant qu’une délégation ne soit reçue par le préfet. Ce dernier avait, par la suite, mis en demeure la ville de Stains d’effacer le terme « policières » de la fresque.

Cependant, lors d’un rassemblement à Stains, le 22 juin, Assa Traoré, fondatrice du comité Vérité et pour Adama, avait promis, devant ses soutiens, qu’elle ferait « tout pour qu’aucun mot ne soit effacé de la fresque » et précisé qu’« ils reviendraient tous les jours défendre cette fresque s’il le faut ».

« La fresque anti-flic dénoncée par Alliance 93 a été recouverte. L’injonction du préfet de la Seine-Saint-Denis a été enfin entendue par le maire de la commune. Alliance PN ne cédera jamais face à la haine anti-flic », s’est réjoui, sur Twitter, le syndicat Alliance.

26 septembre 2020

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

Les commentaires Facebook intégrés aux articles sont désormais inactifs, nous vous invitons désormais à commenter via le module ci-dessus.

À lire aussi

Toulouse : des tags antichrétiens sur la basilique Saint-Sernin et des inscriptions antisémites en centre-ville

« C’est le quotidien des églises de France qui sont vandalisées depuis des années, et ce, …