Le journaliste et écrivain réagit à notre micro au décès du pape émérite Benoît XVI. Derrière les clichés et les polémiques qui ont longtemps entouré un pape à qui beaucoup ont reproché d'être « trop conservateur », dresse le portrait d'un esprit brillant, doux et bien loin des caricatures qui ont émaillé son pontificat. Il revient sur les raisons de la démission du pape, le 28 février 2013.

5913 vues

31 décembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

3 commentaires

  1. Sur les raisons de la démission de Benoît XVI nous avons droit ici à la langue de buis : rien n’est dit sur les manoeuvres articulées au U.S.A. afin de provoquer son départ, sur l’interruption de l’accès du Vatican au système Swift et ses conséquences financières au Vatican. Cet accès fut aussitôt rétabli après l’annonce de sa démission. Curieux n’est-ce pas mais le journaliste passe cela sous silence . Nous avons à nouveau la même loi de l’omerta comme lors du meurtre du pape Jean-Paul I er qui a régné 33 jours ( ce chiffre ne vous dit rien, en relation avec les 33 degrés de la maçonnerie, infiltrée au Vatican ?)

  2. Monsieur Jorje Bergoglio est un pape parfait : il soutient Mélenchon, la CGT, les LGBT, le musulmans et enfonce les chrétiens d’Orient ! Un digne chef de la chrétienté, un véritable saint homme (un président de la chrétienté comme nous avons le bonheur d’avoir pour la France)

  3. C’est tout à fait ce que j’étais entrain de penser. En pas il na pas été directement intronisé pape après Jean Paul ll, mais très rapidement après..

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter