Laurent Dandrieu, auteur d’Église et immigration : le grand malaise, réagit au message du pape François à l’occasion de la future journée des migrants et des réfugiés : un message « dans la continuité de la position » du souverain pontife mais qui « va plus loin, malheureusement », que les précédents.

Laurent Dandrieu nous explique ainsi les dangers de la priorité donnée à la sécurité personnelle des migrants sur celle des nations, du refus de la d’assimilation et de la revendication des mêmes droits pour les que pour les migrants légaux que prône François.

22 août 2017

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.