Ce mercredi 19 janvier, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé la fin du passe sanitaire et du port du masque à partir du 27 janvier, rapporte Le Figaro (19/1/2022).

Cette décision du Premier ministre est pour le moins inattendue. Alors que les restrictions liées au Covid-19 devaient être revues le 26 janvier prochain, le protocole sanitaire a été largement assoupli avec une semaine d'avance, le port du masque prenant fin le 27 janvier et la présentation du passe sanitaire pour les boîtes de nuit et les grands rassemblements se trouvant elle aussi supprimée.

Le dirigeant conservateur s'est, en effet, expliqué au Parlement ce matin, arguant : « Alors que le Covid devient endémique, nous devons remplacer les obligations légales par des conseils et recommandations. »

La situation se stabilise au Royaume-Uni

Le nombre de cas positifs hebdomadaires a, en effet, baissé de 40 % et les chiffres de patients hospitalisés en réanimation se stabilisent également. Les patients placés en soins intensifs sont, eux aussi, de moins en moins nombreux. Ces données rassurantes ont permis au Premier ministre d'annoncer l'assouplissement des mesures sanitaires, Boris Johnson ajoutant même que les cas positifs ne seraient sans doute plus soumis à l'isolement à partir du 24 mars, date qui pourrait être avancée. « Nous n'obligeons pas légalement les gens à s'isoler s'ils ont la grippe », a-t-il martelé.

Cet adoucissement intervient alors que le Premier ministre est plongé dans la tourmente, certains de ses agissements lors des confinements créant de vives polémiques au Royaume-Uni.

19 janvier 2022

Les commentaires sont fermés sur cette publication.