« Déséquilibré » : l’islam, entre exorcisme et psychiatrie

Beautiful,Landscape,Mosque,,Islamic,Background,Mosque

L’acte du Malien qui s’en est pris à des voyageurs en gare de Lyon, samedi, n’est, nous dit-on, ni terroriste ni raciste. Il est seulement l’œuvre d’un « déséquilibré » souffrant de « troubles psychiatriques ». Or, ces qualifications ont lieu avant toute expertise digne de ce nom et font abstraction de ce que sont des « troubles psychiatriques » dans la mentalité musulmane. « Souvent, lorsque les musulmans souffrent d’un problème psychologique, ces derniers pensent en premier lieu à un mal occulte, écrit le site communautaire Al Kanz. […] Il semblerait que chez les musulmans en France, cette tendance soit tout de même assez exacerbée. » Davantage que des maladies, la dépression et la folie seraient les conséquences d’envoûtement par des djinns. Ces créatures maléfiques susceptibles d’infester les croyants provoqueraient dans leur vie divers embêtements matériels, des maladies corporelles, des troubles psychiques. Il n'y a pas de distinguo entre un trouble psychique et le mauvais œil, Satan, la magie. Contre cela est pratiquée la roqya (exorcisme), en automédication ou avec un raqi (exorciste). La méthode la plus courante consiste à écrire certaines sourates sur des feuilles qu’on fait tremper dans l’eau, puis à boire cette eau.

Une médecine répandue et pas toujours « douce »

« Le phénomène semble prendre de l’ampleur », écrivait la Miviludes, en 2021. Pour s’en rendre compte, il suffit de taper « roqya », « roqya livres » dans la barre de recherche d’Amazon. Un vrai business ! Livres en français et « matériel » d’exorcisme - ou de soin, puisque c’est tout un - sont disponibles. Vous pouvez acheter des « feuilles coranisées diluables », fabriquées en France par Roqya Oise. Plus malin qu’un autre, un entrepreneur du Lot-et-Garonne propose, pour 214,90 euros, une imprimante « pour prières coraniques » avec feuilles azymes et encres alimentaires afin que tout se dissolve sans peine dans l’eau qui sera ingérée. Un lien indique même les sourates à imprimer.

Souvent présentée comme une médecine douce avec des produits « coranisés » tels que miel, feuilles de jujubier, graines de nigelles, la rokya prend parfois mauvaise tournure, soit par l’absorption brutale et massive d’eau, soit par des séances qui s’apparentent à de la torture avec coups et brûlures, comme à Roubaix en 1994, en Belgique en 2004 et 2010, en Seine-Saint-Denis en 2017, en Algérie en 2020. Les victimes sont toujours des femmes, plutôt jeunes, voire enfants. (Le meurtre de Lola avait-il un lien avec des pratiques magiques encore plus poussées ? Cela a été vite balayé comme étant des allégations « d’extrême droite ».)

 

La psychiatrie occidentale n'est pas halal...

Loin d’être une pratique en sous-main, la roqya est une pratique reconnue - on parle même de roqya charia, conforme, légale. « L’islam sunnite admet le rôle protecteur et thérapeutique du Coran récité et de la médecine du prophète pour s’opposer aux entités maléfiques invisibles », écrit Fatima-Zohra Cherak. Les sites insistent sur la validité des rites. La roqya a davantage de légitimité, pour des musulmans, que la psychiatrie, médecine occidentale donc « laïque », donc suspecte, si ce n'est impure.

Sur la question, le site saphirnews s’attache à donner une vision des troubles psychiatriques plus « moderne » - mais non moins islamique. Il dénonce la pression intracommunautaire sur les malades qui ne sont pas reconnus comme tels, mais aussi le racisme et l’islamophobie dont feraient preuve les psys occidentaux vis-à-vis de patients musulmans. Il est certain qu’un face-à-face entre un musulman de stricte observance et un praticien freudien de stricte obédience est une rencontre du 3e type.

Nos médias aiment mettre en avant les richesses culturelles que l’immigration apporte à la France. Curieusement, la roqya n'est jamais citée. Parce que cela écornerait le lieu commun d’un islam civilisateur et contribuant aux progrès de la médecine ? Il y aurait pourtant intérêt à se pencher sur les pratiques magiques et scientifiquement régressives de ces personnes dont les « troubles psychiatriques » se matérialisent parfois sous forme de coups de couteau.

@nabil.bnc

le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit: « 70 000 personnes de ma communauté vont rentrer dans le paradis sans jugement, ce sont ceux qui ne demandent pas qu'on leur fasse rouqiya, qui ne pratiquent pas les augures, qui ne pratiquent pas la cautérisation et font confiance à leur Seigneur ». (Rapporté par l'imam Boukhari dans son Sahih n°6472 et par l'imam Mouslim dans son Sahih n°218) Cheikh Outheymine: il y a le fait de souffler après avoir lu du Coran, par exemple la sourate al-Fâtiha, qui est une forme d’exorcisme (Ruqiya) que l’on peut pratiquer sur un malade. Il n’y a pas de mal à lire al-Fâtiha, puis de souffler en émettant un peu de salive, car ceci a été pratiqué par les Pieux Prédécesseurs et utilisé par beaucoup d’entre eux, et c’est bénéfique avec la permission d’Allah. "Le Prophète, prière et salut d’Allah sur lui, soufflait dans ses mains (réunis en forme d’écuelle) au moment de se coucher, en lisant les sourates : Le Monothéisme Pur, L’Aube Naissante et Les Hommes puis les passait sur son visage et toutes les parties du corps qu’il pouvait atteindre".

♬ Fallen - Halal Beats

Samuel Martin
Samuel Martin
Journaliste

Vos commentaires

35 commentaires

  1. Nombre de religions ont des rites désuets, il en est de l’islam comme par exemple de la religion catholique, avec malgré tout une toute petite différence de traitement pour les infidèles.

    • et du judaïsme pratiqué par les « orthodoxes » un peu partout dans le monde et qui sont au pouvoir en Israël, car, eux, des infidèles, ils savent s’en séparer.

  2. Notre « justice » les envoie en psychiatrie…. agir ainsi ,sauvagement, y prendre plaisir est de toute façon anormal …..donc tous les assassins, violents , sont bons pour l’asile?… ces juges à mon avis le sont aussi !! Disculper ces sanguinaires qui, en plus, expliquent leur motivation clairement, appliquant leur Coran , est une mega faute professionnelle dangereuse !

  3. En d’autres termes ces personnes sont atteintes d’obscurantisme. Ca se soigne très bien. Les remèdes :
    La connaissance par l’éducation, la tolérance en acceptant la différence, le libre arbitre c’est à dire savoir différencier le bien du mal. Prendre avec précautions les sermons de certains frères et user dans ce cas d’un esprit critique et clairvoyant Pour bien conduire sa vie regarder devant soi et ne plus écouter les sirènes qui empoisonnent le présent en évoquant le passé, ne plus regarder dans le rétroviseur, mais devant soi, sinon on dérape.
    Adopter une vie saine en s’abstenant de toute drogue qui détruit le cerveau et fait de ces hommes des zombies.
    En suivant ces prescriptions ces malheureux criminels devraient être exorcisés.

  4. Il suffit de lire le Coran pour comprendre pourquoi il y aurait tant de malades psychiatrique chez les musulmans. Le Coran, avec toutes les incitations à la haine et au meurtre qui y figurent, incite, voire même oblige tout bon musulman à haïr, à tuer, à égorger les infidèles. Mais ce bouquin est en vente libre, même parfois en tête de gondoles, dans certaines grandes surfaces, grandes surfaces que je boycotte évidemment, refusant d’engraisser les traitres.

  5. On retrouve là, le mode de fpnctionnement de toutes sectes ou toute religion, : la « main mise » de quelques escrocs sur les populations !

  6. L’islam est une « religion » séparatiste, ségrégationniste, sexiste, mortifère qui prétend tout gérer de l’humain. Elle est hors de notre siècle.

  7. Tous ces « psys » divers et variés, trouvent à tous les délinquants des problèmes psychiatrique, c’est vrai que ces derniers ne sont pas des lumières, ce sont des fous, mes des fous de leur dieu et pour les soigner de ça, il faut utiliser les mêmes méthodes, qu’ils utilisent pour leurs ennemis.

  8. Voilà des pratiques qui ne sont pas uniquement musulmanes.
    Les sorciers,les sorcières, le diable, les encouragements ont la vie dure dans notre bon pays et pas uniquement dans les campagnes profondes.

  9. Toute autre secte qui aurait les mêmes préceptes que l islam serait interdite et dissoute, mais pour l islam la force est le nombre ,le nombre toujours le nombre

  10. L’Eglise catholique du Moyen-Age brulait les « sorcières » qui étaient souvent des schizophrènes ou des épileptiques. Le Figaro, il y a une quinzaine de jours a fait une interview vidéo pendant 30 mn de l’un des trois exorcistes du Diocèse de Paris. Les propos tenus par ce prêtre, quoique moins extrémistes quant à la forme n’étaient finalement pas si éloignés de ce qui est écrit dans cet article.
    La réalité c’est que les religions rejettent fondamentalement la science.
    Mais au delà de ce qui ressort du domaine de la science et ce qui ressort du domaine de la croyance, il existe une différence qui doit être faite entre le Bien avec un « B » majuscule et le Mal avec un « M » majuscule. à tout vouloir psychiatriser comme le fait le pouvoir macronien afin de tenter d’exonérer les terroristes musulmans de leurs responsabilités on passe à côté de l’essentiel. Cette religion est-elle un facteur de paix ? On peut en douter quand on sait qu’un musicien ou un peintre est condamné par l’Islam à l’Enfer éternel et qu’un membre du Hamas ayant commis les atrocités du 7 octobre ira directement au Paradis ou il sera attendu par un régiment de vierges peu farouches…
    Le Mal existe, a toujours existé et existera toujours. Bien sûr les faits commis par de telles personnes sont tellement atroces et hors normes qu’il est bien évidemment rassurant de se dire que ces actes ont été commis par des gens qui avaient perdu la raison, autrement dit des fous au sens médical du terme. Si une telle explication était la bonne, il aurait fallu envoyer les gardiens de camps d’extermination chez le psy après la chute du IIIème Reich. Or curieusement les alliés ont préféré envoyer tous ces braves gens au poteau ou à l’échafaud.
    Nous serions bien inspirés de suivre leur exemple avec l’islamisme.

    • Comparons ce qui est comparable, vous mettez en présence des faits qui ont des siècles d’écart dans leurs pratiques. il faut sortir du moyen âge

    • Evidemment ! Le Bien et le Mal ; c’est simple, pourtant; c’est comme le Beau et le laid (qui ,eux se sentent intuitivement) ; « De mon temps », on apprenait ça tout petits, avant même d’aller à l’école (années 50). Avec des « oui, mais » et des « non mais », chacun est plongé dans un embrouillamini ( genre télévisuel) dont aucun fil directeur ne peut plus être tiré..

  11. Un cas de possession par des esprits ? Cela expliquerait bien des choses. Nous avons eu le même problème au moyen-âge en Europe et la Sainte Inquisition proposait un remède très efficace. Peut-être devrait-on remettre cette « thérapie » au goût du jour. Bien que son bilan carbone laisse à désirer, le traitement était 100% efficace et la rechute impossible.

  12.  » Il dénonce la pression intracommunautaire sur les malades qui ne sont pas reconnus comme tels, mais aussi le racisme et l’islamophobie dont feraient preuve les psys occidentaux vis-à-vis de patients musulmans  » et de nouveau on nous traite de racistes , incroyable . Tellement raciste que l’ancien président Bouteflika se faisait régulièrement soigné à Grenoble par le docteur Monségu , clinique à laquelle il n’a pas réglé tous les frais de séjour et de soins . Mais que font ils en France , personne ne les oblige à venir chez les racistes et ils sont libres de repartir quand ils veulent .

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Revivez le Grand oral des candidats de droite

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois