Aux Glières, marquées par l’héroïsme du catholique Tom Morel, l’extrême gauche va animer le week-end

IMG-20220523-WA0000

Il y aura du beau linge, ces 27, 28 et 29 mai, sur le plateau des Glières. Ce haut lieu de la Haute-Savoie a abrité notamment le célèbre maquis des Glières, un mouvement résistant français. À sa tête, le lieutenant catholique Tom Morel a défendu l'endroit contre l’envahisseur allemand en 1944, avec, notamment, d'anciens chasseurs alpins du 27e bataillon de chasseurs alpins. Ce saint-cyrien, officier dans l’armée française jusqu’en 1942, s’était illustré en défendant l’intégrité de la frontières française au col du Petit-Saint-Bernard contre les troupes italiennes.

Changement de ton. La fine fleur de la gauche et de l’extrême gauche s’est à nouveau donné rendez-vous pour le Rassemblement des Glières, organisé par l’association Citoyens résistants d’hier et d’aujourd’hui (CRHA), qui se déroule en deux temps. Les deux premiers jours, un Forum des résistances est organisé sur le territoire de la commune de Thorens-Glières. L'événement Paroles de résistances se tient le troisième jour sur le plateau des Glières. L'ensemble se surpasse dans la provocation.

L'affiche officielle de l'événement

Après Assa Traoré, la pasionaria antiraciste, présidente du comité Adama, une autre figure marxiste, Philippe Poutou, est conviée au Rassemblement des Glières, le samedi 28 mai 2022, dans le village de Thorens-Glières. Pourtant, le candidat du NPA n’a pas une passion pour la chose militaire. En 2017, Philippe Poutou, candidat à l’élection présidentielle, promettait de prendre comme première mesure, s’il était élu président de la République, la suppression du traditionnel défilé militaire du 14 juillet. Il veut aussi remplacer le drapeau français par le drapeau rouge. Le 14 juillet dernier, dans un direct Facebook avec l’organe de communication du parti NPA L’Anticapitaliste, il maintient : « On est toujours antimilitariste, on est contre l’armée, on est contre les guerres, donc on pense que le défilé est une démonstration viriliste, où l’on voit tout le matériel, du soldat jusqu’au char. »

Gaspard Glanz (Crédit @CRHA)

Philippe Poutou, l’inimitable patron de NPA, ne sera pas esseulé. Il gravira les côtes des Glières aux côtés de François Ruffin, député La France insoumise, croisera Alain Coulombel, le porte-parole d’Europe Écologie Les Verts, et Sabrina Ali Benali, membre du Parlement de campagne de Jean-Luc Mélenchon et ferme soutien du journaliste Taha Bouhafs sur Twitter. Contactés, l'entourage de Philippe Poutou et le CRHA n'ont pas répondu.

Toute l’extrême gauche déploiera ses engagements, ses associations et ses combats. Des organisations de la mouvance écologiste comme Extinction Rébellion (XR), Greenpeace ou encore Notre-Dame-des-Landes poursuivre ensemble se tiendront chaud parmi les mouvements qui prônent l’immigration comme Solidarité migrants Annecy, France Palestine Solidarité ou Arve Réfugiés.

Ce sympathique rendez-vous des gauches est désormais devenu traditionnel et s’accompagne de polémiques. L’an dernier, l’annonce de la venue de l’activiste racialiste Assa Traoré sur le plateau des Glières avait suscité l’indignation d’élus locaux.

Éric Coquerel, député LFI, dans la salle Tom-Morel à Thorens-Glières, photo @CRHA

En 2013, Alexis Corbière, alors secrétaire national du Parti de la gauche (PG), avait expliqué « comment lutter contre l’extrême droite ». En 2014, l’écologiste Julien Bayou, actuel président de Europe Écologie Les Verts, était intervenu durant le forum, tout comme Clémentine Autain en 2015. Plus récemment, en 2019, Gaspard Glanz, journaliste, condamné pour avoir adressé un doigt d’honneur à deux policiers, a été reçu en héros, directement en tribune sur le plateau des Glières. Cédric Herrou est aussi passé en 2018. L’activiste, très actif dans l'aide aux étrangers en situation irrégulière, avait été accusé en 2016 d’avoir fait entrer par les Alpes italiennes en France 150 migrants clandestins. Sur la captation vidéo de l’orateur anti-frontière et pro-immigration, on distingue une armée d’épicéas, silencieux et immobiles, qui ont sans doute vu les grands Résistants des Glières.

Tous les Français n’ont pas également accès au site. En 1997, une centaine de gendarmes missionnés par le préfet de la Haute-Savoie, Bernard Coquet, bloquent Jean-Marie Le Pen, président du Front national, accompagné du fondateur de l’armée secrète, le général Jean Vallette d’Osia. Objectif ? Empêcher l’homme politique et le haut cadre de la Résistance de déposer une gerbe en l’honneur des combattants des Glières au cimetière de Morette.

De passage en Haute-Savoie le 26 février dernier, dans le cadre d’un déplacement pour la campagne présidentielle, Éric Zemmour parviendra à déposer, en silence et recueilli, une gerbe de fleurs sous une petite stèle commémorative du plateau.

Cédric Herrou, photo @CRHA

Mais la présence du président de Reconquête provoque la colère du président de l’Association des Glières, Gérard Métral : « Ce lieu symbolique ne peut en aucun cas être l’objet de quelque revendication politique que ce soit et les morts des Glières, morts pour la France – Français, Espagnols, Allemand, Autrichiens ou Polonais – sont morts pour que les valeurs républicaines de notre pays revivent sur l’ensemble de notre sol dans un souci d’unité et de solidarité, ce qui est le contraire des idées portées par ce candidat », estime-t-il.

Le message est clair : la mémoire de l’héroïsme des Glières appartient exclusivement à l’extrême gauche.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le 27/05/2022 à 8:37.
Jean Bexon
Jean Bexon
Journaliste

Vos commentaires

42 commentaires

    • Ils ont seulement vu le mot « résistance ». Il y aurait un mémorial de la résistance à Colombey les 2 Eglises ou au Puy du Fou, qu’ils y organiseraient des meetings à la gloire de leur résistance à l’Etat français…

  1. Comment tout ce linge sale peut-il s’approprier un tel site où flotte le souvenir de Patriotes morts pour la France ?
    Tous ces destructeurs dans l’âme de nos valeurs n’ont pas leur place en ce lieu sacré…

  2. décidément, cette pourriture d’individus ne recule devant rien. A 87 ans, je me sens insulter de les voir souiller cet endroit symbolique. Compte tenu de mon âge, j’en ai connu des maquisards et je peux dire qu’ils leurs mettraient une baffe bien appuyée et les éjecteraient de cet endroit à coups de pieds dans les fesses, pour rester correct!

    • J’aurais aimé les rencontrer pour leur faire part de mon opinion et en allonger plusieurs. J’ai gardé la carte de la résistance française des FFL de mon beau-père en souvenir.

  3. Grosse et inacceptable récupération dont macron se moque bien. Il suffit d’habiter une région marquée par la résistance pour avoir eu la chance de parler avec de vieux témoins très âgés. La résistance étaient essentiellement composée d’aventuriers, poètes, littéraires, gens d’extrême droite, gaullistes, royalistes , communistes, anarchistes, et paradoxalement et dans l’autre sens beaucoup de simples aventuriers échevelés dans la LVF en Russie contre le bolchevisme. Sordide récupération.

  4. C’est vraiment triste qu’une figure aussi belle que Tom Morel, soit galvaudée par des gauchistes qui n’auraient pas le courage de prendre les armes, autrement que des matraques et des barres de fer quand il n’y a personne en face. Comme quoi, ceux qui se disent non-violents sont, toujours et encore, les plus agressifs et les moins tolérants.
    Face à autant de mauvaise foi, on ne peut voter qu’Eric Zemmour !

  5. Aujourd’hui les Glières et demain quoi? Des types comme Poutou sont les actuels ennemis de la France.

  6. Mr Metral devrait lire attentivement le programme « reconquête » dont le président aime la France et se bat pour que les valeurs républicaines ne soient pas remplacées par d’autres nettement moins solidaires.

  7. Ce lieu hautement symbolique ne leur sert qu’à faire le buzz.
    Ces gens sont dangereux car leur idéologie consiste à faire croire au peuple qu’ils peut s’enrichir sans travailler, simplement en partageant le bien de ceux qui l’ont parfois durement gagné et incitent à la révolution.Et ça marche, même si la France détient le record mondial des prélèvements et redistribution sociaux.
    Au fait, combien gagne Mélenchon?

  8. si on peut concevoir qu’associer extreme a droite n’a d’autre but que de la classer dans la fachosphère quand tous ces cocos et socialos de l’époque sont allés chercher le vieux maréchal Pétain en Espagne pour lui confier le pays comme on se débarasse d’une patate chaude quand l’ennemi était a notre porte.

  9. Mon homonyme et lointain parent , résistant tué et enterré à Thorens glieres doit se retourner dans sa tombe devant tous ces guignols qui viennent se pavoiser sur ce lieu sacré de la résistance

    • Je suis totalement contre ce défilé qui n’a rien à faire là. Les résistants se battaient contre l’occupant allemand, la politique n’a rien à voir là-dedans. Dans ma jeunesse en 66, je suis monté sur le plateau des Glières, tout était resté en l’état, respect et admiration.

  10. Question à Philippe Poutou et aux autres : Où seraient -il tous s’il n’y avait eu les résistants du plateau des Glières et tous les combattants de nos armées depuis que la France est la France ? Comme dit l’auteur de l’édito : « Que du beau monde », en effet.

    • ils pensent ainsi s’attibuer une parcelle de la gloire de ces résistants en venant s’exhiber sur ce lieu mythique

  11. L’Héroïsme qui se transformera en Héroïsme Wokiste !
    Ces gauchistes qui ne respectent rien, ni l’histoire, ni le passé de leurs ancêtres, et des nôtres par la même occasion.

  12. Quelle Belle brochette de ,j’allais dire de patriotes, mais non juste des clowns qui n’ont aucun scrupule.

  13. Puis je rappeler à ce monsieur Mitral que les premiers résistants étaient en majorité d’extrême droite pendant que le PC célébrait l’accord Germano-Soviétique.

    • rendons hommage a Honoré d’Estienne d’orves grand résistant de droite contrairement a Maurice Thorez premier partis de France pour se réfugier a Moscou

  14. Nous ne sommes pas encore tout à fait sortis (42%) de cette culture de bien-pensance et sa conséquence c’est la profanation ricanante à gauche et le lynchage de type LR à droite. Deux formes de crétinisme pervers

    • pas  » tout à fait » ? on en est loin ! 9% de vrais Français ( ou d’amoureux de la France , sa culture et son histoire..) à Re-conquérir !

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois