Une double explosion a eu lieu, le jeudi 26 août, à l’aéroport de Kaboul, près d’une entrée et au niveau d’un hôtel. Les déflagrations auraient été suivies de tirs d’armes automatiques. Il y aurait des victimes, y compris américaines, selon le Pentagone.

 

Double attentat à l’aéroport

L’information a été confirmée par plusieurs sources sur le terrain, dont l’ambassadeur français en Afghanistan. « À nos proches : aucun soldat, policier ou diplomate français n’avait été engagé aujourd’hui à Abbey Gate », a précisé, sur Twitter, David Martinon. Dans la foulée, Emmanuel a annoncé que l’ambassadeur serait prochainement rapatrié, « compte tenu des questions de sécurité », pour opérer depuis Paris, d’ici à quelques jours.

Une seconde explosion a eu lieu au niveau de l’hôtel Baron, où se trouve la délégation britannique, à proximité de l’aéroport. Au moins cinq personnes auraient été tuées dans le double attentat, d’après un photographe de l’AFP sur place.

 

Une menace terroriste évoquée récemment

Dans la nuit du 25 au 26 août, les États-Unis, l’ et le avaient évoqué des menaces d’« attentat terroriste » dans la zone de l’aéroport, à l’approche de la date butoir prévue pour le retrait des forces américaines d’Afghanistan, le 31 août. Les personnes « se trouvant actuellement aux entrées Abbey, Est et Nord devraient partir immédiatement », avait demandé Washington en invoquant des « menaces sécuritaires ».

26 août 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.