Alors que le Vietnam connaît une flambée épidémique du Covid-19 depuis mai et que sa population rechigne à se faire vacciner, les autorités se montrent extrêmement fermes envers ceux qui enfreignent leur quarantaine obligatoire.

Un jeune vietnamien de 28 ans, Le Van Tri, qui s’était rendu dans sa région natale de Ca Mau, dans le sud du pays, n’a pas respecté la quarantaine qui lui était imposée lors de son arrivée.

 

« La violation par Tri du règlement de quarantaine médicale à domicile a entraîné l’infection de nombreuses personnes par le Covid-19 et le d’une personne le 7 août 2021 »

Immédiatement repéré par les autorités, l’individu a été arrêté et condamné par un tribunal local à une peine de prison de 5 ans. Parmi les motifs de la condamnation, il lui est notamment reproché d’avoir contaminé 8 personnes et causé la de l’une d’entre elles.

Il ne s’agit pas d’une première au Vietnam puisque, ces derniers mois, plusieurs habitants du pays ont écopé de peines de prison au motif qu’ils « propageaient des maladies infectieuses dangereuses pour autrui ».

Des pays comme le Vietnam ou la Corée du Sud ont opté pour le traçage et l’ultra-surveillance des individus porteurs du virus. Malgré cela, les données épidémiologiques indiquent que le Vietnam fait face à une remontée inédite du virus et comptabilise actuellement près de 540.000 contaminations pour 13.000 décès.

7 septembre 2021

Les commentaires sont fermés sur cette publication.