C'est une affaire révélée par Gregor Puppinck, directeur de l'ECLJ, et relayée par Valeurs actuelles. Plusieurs députés, dont Valérie Boyer, s'en sont saisis et demandent des explications au Président Macron pour faire toute la lumière sur la mainmise de George Soros sur la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

Explication au micro de Boulevard Voltaire.

 

16265 vues

04 mars 2020 à 19:56

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.