Il faut être juste : l'élu écolo est divertissant. Qu'il soit maire ou simple conseiller, il maîtrise l'art et la manière d'attirer sur lui rires et moqueries. En attendant que les salles de spectacle reprennent du service, le gai luron assure l'intérim. Question de civisme. The show must go on.

À peine le boute-en-train vincennois avait-il terminé sa tirade ridicule sur les bateaux à qui polluent que, déjà, une adjointe écologiste prenait le relais en proposant une séance de médiation collective en préambule d'une séance du conseil municipal. L'action se déroule dans la bonne ville de Castanet-Tolosan, non loin de Toulouse. Après avoir fait l'appel de ses ouailles, le nouveau maire, formé à l'écologisme de divertissement, passe la parole à Émilie Desmons-Coste, adjointe à la Jeunesse et aux Sports, spécialiste en relaxation dans le civil. Tout peut arriver.

Et tout arrive. Dans un mixage hasardeux de son activité professionnelle et de son rôle d'élue, la susnommée relaxante invite l'ensemble des personnes présentes à « prendre un petit temps de centrage ». Après quelques recommandations sur la façon de se tenir assis (pour éviter de tomber de sa chaise), la gourou de la mairie précise : « Ceux qui le souhaitent peuvent fermer les yeux quelques secondes afin de respirer en conscience. »

L'esprit du dalaï-lama plane sur la pièce. « Donc j'inspire, je sais que l'inspire. » Certains ne le savaient pas. La nouvelle fait l'effet d'une bombe. « J'expire et je sais que j'expire. » Deuxième scoop. « Inspire... expire. » Un de sérénité envahit les participants. Monsieur le maire entre en lévitation. Sur un tapis disposé à même le sol, un centriste se recentre. Fin de la consultation. Pour un accès complet au nirvana : cabinet Émilie Desmons-Coste reçoit sur rendez-vous, tarifs préférentiels pour les capitaines de yacht du bois de Vincennes.

Après cet intermède inspiratoire, l'internaute attend désormais la séance de conseil municipal sous hypnose. « Vos paupières sont lourdes... très lourdes... je vous ordonne de voter la subvention pour la mosquée du coin. » Sinon, nous aurons peut-être le maire médecin proposant une tournée générale de somnifères avant toute délibération...

Il est temps que théâtres et cinémas ouvrent leurs portes.

À 7 minutes, dans la vidéo, la séance de relaxation...

14996 vues

17 avril 2021

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

Les commentaires sont fermés.