Depuis une quinzaine de jours, les appels au boycott de l’émission « Touche pas à mon poste ! » présentée par Cyril Hanouna se multiplient, sur les réseaux sociaux. La raison : une prise de position de l’animateur jugée trop orientée sur le conflit israélo-palestinien.

Dans les faits, Cyril Hanouna a condamné l’attaque du Hamas du 7 octobre 2023 et a appelé à la paix. De l'hypocrisie pour ses détracteurs ! Il lui est reproché de ne pas avoir assez défendu la cause palestinienne et de ne pas avoir eu la même fermeté vis-à-vis de Tsahal que vis-à-vis du groupe terroriste. L’animateur, qui n’a pas répondu aux sollicitations de BV, s’en est défendu, le vendredi 20 octobre : « Je peux vous dire que sur le plateau, on a été les plus justes de tous les médias qui ont traité cette actualité, a-t-il assuré. On a essayé d’être les plus factuels possible, même si les gens donnent leur avis. Ce n’est pas parce que je suis juif que j’oublie les musulmans. »

Une réaction de bon sens

À bien y réfléchir, Cyril Hanouna a eu une réaction assez commune. Hors l’extrême gauche, le monde politique en France est à peu près sur la même longueur d’onde. Les victimes palestiniennes sont à déplorer, autant que les victimes israéliennes, mais les agissements du Hamas n’ont rien à voir avec ceux de l’armée de l'État d'Israël. D’un côté, il y a des otages, des bébés décapités et des femmes violées ; pas de l’autre.

Le plus étonnant, dans cette affaire, est que les personnes qui appellent au boycott accusent l’animateur de C8 de manquer d'impartialité. Malgré tous les efforts du monde, comment pourrait-il en être autrement ? Cyril Hanouna est juif, il ne s’en est jamais caché, il est donc évidemment plus touché et impliqué qu’un autre lorsqu’il aborde un tel sujet. Il a condamné la barbarie du Hamas et a défendu (avec une retenue louable) un peuple dont il est proche.

Le contraire eût été surprenant. Pourtant, Cyril Hanouna a déçu une partie de ses téléspectateurs. Ils veulent le lui faire payer en zappant. Conséquence : les audiences de la semaine passée ont tout de même accusé une petite baisse, mais 1,5 à 2 millions de Français sont toujours devant la 8 en avant-soirée. Rien d’alarmant !

« Quotidien » y trouve son bonheur

Mais le boycott d'Hanouna fait les affaires de son concurrent : les audiences du très gauchiste « Quotidien » sur TMC montent. L’émission de Yann Barthès récupère les anciens téléspectateurs de Cyril Hanouna à grands coups de reportages pro-palestiniens, voire pro-Hamas et anti-France. Un cocktail gagnant pour attirer à la fois ceux qui voient le Hamas comme un mouvement de résistance et ceux qui détestent profondément la France (souvent les mêmes).

Le conflit israélo-palestinien s’invite ainsi partout sur le territoire français et divise même les émissions de divertissement. Les tensions entre les différentes communautés religieuses présentes dans l’Hexagone sont importantes. Elles atteignent le paysage audiovisuel français.

9692 vues

01 novembre 2023 à 13:08

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

36 commentaires

  1. Ce Barthès, ses propos gauchistes mondialistes et pro-islam, ses sourires agressifs et cyniques, son espèce de complexe de pseudo supériorité sont simplement écœurants dans tous les sens du mot, et je reste poli.

  2. Demain, quand tout aura bien empiré à l’international et en France surtout, les mots « juste et factuel » n’auront plus de sens ni dans les médias ni dans l’absolu car on en sera au devoir de choisir son camp pour simplement vouloir continuer d’exister. Ainsi on constatera que la notion de relativité est toute relative et que la complexité horlogère des rapports humains et du monde deviendra par nécessité binaire et monochrome. La notion de complexité n’est adéquate que dans un monde en paix, et on s’en éloigne.

  3. Ne vous inquietez pas, braves gens, nous allons bientôt à notre tour, connaître les affres du terrorisme que connaît Israël depuis sa création ! La Libanisation de notre pays est achevée, la seule incertitude concerne la date du début des hostilités: quelques semaines, ou quelques mois ? Cela ne fait aucun doute, malheureusement.

    1. Jugement tellement péremptoire (et argumenté !) : au point qu’on ne sait pas si tu parles de Hanouna ou de Barthès !

  4. « Les victimes palestiniennes sont à déplorer, autant que les victimes israéliennes, mais les agissements du Hamas n’ont rien à voir avec ceux de l’armée de l’État d’Israël. D’un côté, il y a des otages, des bébés décapités et des femmes violées ; pas de l’autre. »
    Sans blague?
    1400 morts israéliens (dont la moitié de civils, certes) contre près de 10 000 morts en Palestine, (et encore, je ne suis peut être pas à jour) civils dont la moitié d’enfants , ce dans des conditions abominables (brûles, enfouis dans les décombres et mourant ainsi étouffés…
    Alors oui, le Hamas a commencé, est un groupe terroriste, on est tous d’accord là dessus.
    Donc, des deux côtés enfants, femmes, personnes âgées tuées salement, sans aucune humanité!
    Donc désolée, pour moi, la réponse est du copié/collé d’un terrorisme, si ce n’est que, en plus, la réponse a fait 10 fois plus de morts civils!
    Ce n’est pas d’être pour un camp ou un autre, mais être objectif.

    1. Rappellez moi qui a empêché les gazaouis de se mettre à l’abri ? Qui se sert d’eux comme bouclier ?

    2. L’objectivité demanderait aussi de prendre ses chiffres de 10000 morts auprès de sources fiables hors je remarque dans les bandeaux que diffusent les chaînes en continue que ces informations viennent du Hamas lui même !! Je ne renvoie pas les uns contre les autres . Les pays arabes ont toujours voulu la mort d’Israël et de ses habitants depuis sa création et alors que les arabes avaient eu la possibilité d’avoir un état à eux dès 1947. Il n’ont cessé depuis de s’en prendre à Israël qui est dans une situation d’ alerte permanente pour leur survie.

    3. « 1400 morts israéliens (dont la moitié de civils, certes) contre près de 10 000 morts en Palestine ».
      Non, c’est plus de 1000 morts civils pour moins de 400 militaires. Quant aux 10000 Palestiniens morts, aucun observateur non-gauchiste ne reprend ce chiffre. Le ‘raté’ du bombardement militaire israélien sur un hopital, en réalité une bavure palestinienne sur le parking dudit hopital, n’a pas fait 500 morts, mais quelques dizaines. Je vous fiche mon billet que le Hamas a totalisé 500 victimes palestiniennes dans les milliers qu’il annonce !

    4. L’objectivité serait de couper les approvisionnements au Hamas si les palestiniens ne supportaient pas le hamas en lui donnant les milliards de nos impôts , ils auraient des centrales électriques, des usines de dessalement et des industries ….

  5. On devrait peut-être se rappeler qu’entre 1940 et 1945, les bombardements allier ont tué plus de 68000 civils français innocents pour lutter contre les nazis.

  6. Les supplices horribles infligés par le Hamas (tels que des bébés brulés vifs) sont tellement insoutenables que toute comparaison n’aurait aucun sens. Seuls les crimes nazis pourraient être invoqués.

  7. Je me souviens du conflit israelo arabe de 1967, même au lycée nous étions divisés. Il y avait les partisants d’Israël, les plus nombreux, et les pro arabes . La France a changé les pro palestiniens sont aujourd’hui les plus nombreux du moins dans les médias. La détestation de notre pays et du camp du bien par ses propres ouailles est affligeant.la couardise et la soumission en sont les deux mamelles pour paraphraser celle de Sully.

  8. Barthes et sa clique font leur audimat en crachant sur la France et ses valeurs, en en glorifiant l’extrême gauche.
    Rien d’étonnant donc à ce qu’ils défendent des terroristes islamistes qui decapitent des bébés, pour augmenter leur audience. Ces gens là me dégoûtent.

  9. Personnellement je ne réussis pas à soutenir un camp. Chacun à ses raisons que la raison ignore. Côté juifs, c’est la terre que Dieu leur a donné, de l’autre cette terre est une terre musulmane dont ils ont été chassés abusivement. Les rapports de force étant ce qu’ils sont, le terrorisme des uns s’exprime de façon artisanale alors que le terrorismes des autres s’exprime de façon industrielle. Il n’y a pas plus d’humanité d’un côté que de l’autre. Les fous d’Allah n’ont rien à envier aux fous de Yahweh et réciproquement.

    1. Choisis ton camp camarade, comme dit la formule. Des pudeurs de gazelle, de la porosité aux propagandes terroristes, de l’humanisme de salon, de la bobo-attitude woke, t’en empêchent ? Rassure-toi, demain les évènements t’y obligeront, pour simplement survivre.

  10. Eh alors, rien d’étonnant à ce que les médias soient touchés part des divisions internes et partisanes, c’est une société de carriéristes tous plus les uns que les autres en recherche de notoriété et surtout de revenus financiers conséquents.
    On appelle cela un panier de crabe ! comme en politique.

  11. Il y a une distorsion totale avec les horreurs commises par les « palestiniens » (oui, je ne dis pas le Hamas car quand on voit tout un peuple exulter et danser sur les images des atrocités contre le peuple juif ce n’est pas à attribuer à un groupe terroriste mais à toute une nation) et la réponse logique et nécessaire du gouvernement Israélien. Quand les idiots utiles de l’islam comme Barthès ou Mélanchon comprendront il sera bien trop tard.

  12. Je ne connais pas Quotidien. Juste un rush sur une femme de Quotidien qui allait dénoncer à la police, des personnes en prières pendant l’espèce de couvre-feu ? (interdictions ! ) pendant le covid. Aperçu Hanouna très remonté, « descendre en flèche » ( ça se dit ? ) Mélenchon, tel une serpillère… et ses invités-polémistes benoits et interdits d’une telle liberté… de blâmer.

  13. Hanouna ménage la chèvre et le choux, sa seule préoccupation est son audimat qu il ne veut pas perdre, sinon son choix ne devrait pas être ambigu, quand au boycottage,ce genre d émission poubelle devrait être systématiquement boycottée,elles sont le résultat de la crétinisation des veaux et de toutes sortes d abrutis

    1. J’ai essayé Hanouna et Barthès : je ne tiens pas 5 minutes, c’est navrant de bêtise, de mauvaise foi et de m’as tu vu

  14. On ne peut cautionner la cause d’un mouvement palestinien lorsque celui ci s’adonne à une barbarie sans nom en ciblant intentionnellement des civils et de plus de la façon la plus ignoble! Le hamas s’est comporté comme les pires de nazis et je crois même qu’ils les ont dépassé dans la cruauté . La cause palestinienne vaut elle la décapitation de bébés juifs ? C’est tout à l’honneur d’Hanouna de ne pas avoir plié et si cela se traduit par une petite baisse d’audience , à terme il y gagnera en crédibilité et il s’assurera un socle solide de spectateurs qui ont une certaine idée de l’humanité !

    1. Le problème, au delà de Hanouna – qui n’est ni meilleur ni pire qu’en leur temps Arthur, Dechavannes ou Ruquier – c’est sa galerie de potes, d’invités & invitées (et je ne pense pas seulement à Roselyne ou Marie-Ségolène), pour l’essentiel d’une insondable nullité

Les commentaires sont fermés.