Expulsions d’étrangers condamnés : ce que Gérald Darmanin ne nous dit pas

DARMANIN

Encore ! Ce mardi matin, la police a ouvert le feu sur une femme qui tenait des propos menaçants dans les transports au commun, au niveau de la station RER Bibliothèque-François-Mitterrand, à Paris, selon CNews. Entièrement voilée, elle aurait crié le fameux appel à la paix « Allah akbar » dans un train du RER C en menaçant de se faire exploser. Les forces de l’ordre ont réussi à l'isoler tant bien que mal car elle a « refusé d'obtempérer aux injonctions des policiers », précise une source proche du dossier à CNews. Ils ont alors fait usage de leur arme, blessant grièvement cette femme.

Tout petit pas

D’incident en drame et de drame en massacres individuels ou collectifs, la Ville Lumière glisse ainsi doucement vers la cité de la peur. On n’entend plus les séraphins du vivre ensemble psalmodier la mélodie du « padamalgam » qui rend aveugle plus sûrement que les mixtures des Tontons flingueurs. Les chérubins de la diversité heureuse disparaissent des radars et les archanges autoproclamés de la mondialisation, Jacques Attali et consorts, partent en crabe et mettent de l’eau dans leur vin. Ou font semblant.

Comme eux, Gérald Darmanin, sous la pression des drames qui s'accumulent comme jamais dans l'Histoire récente de la France, fait un petit pas, comme on jette un os aux chiens. Un tout petit pas. Le ministre de l’Intérieur poursuit, ce 31 octobre, la liste des expulsions décidées et exécutées par la France. Comme quoi c’est possible de raccompagner dans leurs pays d’origine les étrangers condamnés. Comme quoi cela n’a rien d’inhumain : ce qui est inhumain, c’est plutôt la liste de leurs méfaits. Comme quoi le taux d’exécution de nos OQTF (mois de 10 %) est lui aussi indigne. Comme quoi la France et les Français sont victimes, dans des proportions considérables, d’étrangers qui n’ont rien d’une chance pour la communauté nationale. Une surprise ! Comme quoi les Français peuvent et doivent savoir.

Mais le ministre de l’Intérieur reste un macroniste, « franc comme un âne qui recule », comme disent les paysans. Sa transparence n'est pas très nette. Le profil des expulsés (qui devrait être public depuis longtemps !) comporte des zones d’ombre inacceptables dans le contexte actuel. Le ministre communique leurs âges, leurs méfaits et parfois leurs lieux de détention. C'est tout, et ce n'est pas assez. Les Français ont le droit de savoir qui est expulsé. En détail.

Ce que Darmanin ne dit pas

Quel est leur pays d’origine ? Darmanin ne le dit pas. Quand et comment sont-ils arrivés dans notre pays ? Darmanin ne le dit pas. Combien ont-ils coûté à la communauté nationale, indemnités mensuelles, prison, procès, avocats commis d’office, soins, etc. ? Darmanin ne le dit pas non plus. Quelles sont les mesures prises pour qu’ils ne reviennent pas ? Darmanin ne le dit pas. Sont-ils tous cités ou certains profils restent-ils dans l'ombre ? Et comme l’écrivait Arnaud Florac, « la présence illégale sur le territoire étant elle-même une infraction, comment compte-t-il faire appliquer la loi en renvoyant les 700.000 à un million de clandestins abusivement renommés "migrants" ? »

Pour pouvoir répondre à ces questions légitimes des Français, le ministre de l’Intérieur doit mettre à la disposition des médias en général, et de BV en particulier, le profil complet de chaque expulsé et de chaque OQTF en attente d’expulsion. Ces éléments, l’État les détient. Ils sont essentiels à l’éclairage des électeurs avant la mise sur orbite de la loi Immigration, avant les élections européennes et avant le futur scrutin présidentiel. Ces profils raconteront enfin une partie de cette histoire longtemps cachée : la face noire de l’immigration qui émerge désormais tous les jours ou presque, comme ce mardi matin 31 octobre, dans le RER C, à la station Bibliothèque-François-Mitterrand.

Marc Baudriller
Marc Baudriller
Directeur adjoint de la rédaction de BV, éditorialiste

Vos commentaires

39 commentaires

  1. Comme Darmanin est un habitué du mensonge, comment pouvons-nous être sûrs que les « expulsés » qu’il désigne par des initiales existent ? Sans le nom complet, impossible de vérifier. Avec des initiales, on peut établir des listes sans fin d’expulsés. C’est bizarre, tout à coup on ne nous parle plus de ces fameux laisser-passer consulaires impossibles à obtenir.

  2. Darmanin ne peut être à la fois un ardent défenseur de l’immigration et son catalyseur . Il faut choisir. J’essaie parfois de comprendre ce qui se passe dans la tête de ces macronistes mais c’est un exercice trop difficile pour moi. Sur le papier, et si on considère uniquement l’intérêt particulier et les lobbies cela peut tenir la route. Mais si on fait le calcul bénéfice risque pour la nation ,on prend tous les risques pour aucun intérêt sinon celui des quelques privilégiés qui profiteront de cette main d’oeuvre exploitable à merci et agrandiront le fossé existant avec les français. Tout cela sur le dos de la solidarité nationale et donc la mort des couches moyennes qui ,à force de taxes et d’impôts , de cotisation , sont en court d’être plus pauvres que ceux pour lesquels ils sont sollicités sans arrêt. La finalité n’est elle pas ce projet mortifère?

    • Ce que veulent les immigrationnistes ce n’est pas seulement une main d’oeuvre à bas coût, c’est aussi :
      1/importer l’islam afin de détruire ce qui reste du christianisme
      2/se placer dans le camp du bien et se parer d’une belle âme
      3/en finir avec les « blancs » pour les punir de leurs « exactions ».

  3. Ce Gouvernement est une vaste entreprise de camouflage de la vérité. Pour garder leur place ils mentent du matin au soir. Et pendant ce temps là la France coule au nez et la barbe d’un tas de Français qui ne s’en aperçoivent même pas…..ou ne veulent pas s’en apercevoir…..ne veulent pas admettre que leur choix électoral a été calamiteux.

    • Oui , une vaste entreprise….désormais verrouillée, à notre nez et barbe, depuis la monstrueuse plaisanterie de janvier 2020 et suite..

  4. Les auteurs des tags sous forme de pochoirs en étoile bleue sont … un couple de moldaves en situation irrégulière !
    Combien sont-ils en France ? ……. Monsieur DARMANIN …… il faut d’urgence faire le ménage et expulser ces gens qui ne respectent pas la République ! trop hospitalière et complaisante !…. ça suffit !

    • Des moldaves, des Tchéchènes, des Guinéens, des Congolais, des Rwandais, des Camerounais, des Gabonais, des Sénégalais des Somalis, etc..etc..: stop ou encore ?? La baignoire déborde ! Nous avions invité nos amis et semblables les Polonais, les Italiens, les Espagnols, les Portugais, les Russes, et quelques exilés de Vienne ; point final , et la Nation France s’en portait bien .

  5. Si la France continue à endosser les comportements contraires camouflés aux déclarations d’intention tonitruantes du gouvernement de Macron, tous azimuts, nous sommes perdus. Mais ne serait-ce pas la stratégie de l’UE communautariste aux ordres des USA?! Et de l’ONU qui ne plaide que pour l’aval des invasions migratoires ?!

  6. Nous avons accueilli, logé, nourri, instruit, une population au sein de laquelle ont grandi des meurtriers qui nous haïssent. Comme le disent les Espagnols, cria cuervos, te sacaran los ojos (nourris les corbeaux, ils te crèveront les yeux). Ces nuisibles ne redoutent qu’une chose: le retour définitif au bled. Une loi immigration efficace pourrait se résumer à un article: déchéance de nationalité administrative, expulsion administrative. Pourquoi administrative? Parce que cette voie ne fait pas appel au juge, elle ne comporte aucun recours, elle est exécutoire. Reste la question des laisser-passer consulaires. Oublions-la, renvoyons nos parasites en parachute ou en canot. La loi immigration en préparation sera la 31ème loi inutile sur le sujet, si elle ne se résume pas à cet article unique.

  7. Effectivement des zones d’ombres il y en a et ce depuis longtemps et elles s’accumulent. Voici donc ce gouvernement et son Patron au pied du mur et il y a encore du chemin à faire avec une Europe qui est du même acabit .En vérité nous ne saurons rien de toutes ces personnes tant elles sont en partie françaises. C’est là le drame que nous vivons . Elles font partie intégrante de notre société quand ont voit dans le Métro chanter l’antisémitisme et un syndicat de la magistrature manifester politiquement ont n’est pas trop loin du chaos . Peut être doit on se féliciter d’avoir un ministre de l’intérieur ne pas prendre la poudre d’escampette tant l’effroi me saisit de voir cette situation !!!

  8. Eh Oui ! avant les élections ce n’est pas possible d’expulser les O.Q.T.F., et comme par hasard après les élections, au bord du chaos, c’est possible…La communication est là, mais ce pouvoir machiavélique si habile à communiquer quand ils veulent imposer leurs diktats, mais faire des vidéos servant de preuve sur les exécutions effectives, quand ce sont des obligations déplaisantes dans leur politique de grand remplacement, là on peut attendre. Aux U.S.A. pour leur Occident et OTAN ils acceptent de montrer au peuple ceux qui sont arrêtés, condamnés, ostracisés…C’est toute l’imposture de cette Macronie de Loge mondialiste satanique….Demandons sur les Plateaux T.V. les preuves à Gérald Darmanin.

  9. Quels que soient nos dirigeants, ils ne peuvent RIEN faire, c’est clair, net et bref. Tout cela, n’est que de la com!

  10. On a bien su, à travers les statistiques quotidiennes du croc-mort de Lucky Luke, je parle de J.Salomon, nous distiller les méfaits du Covid 19.
    Pourquoi ne pas nous informer dans le détail des démarches entreprises par l’Etat pour protéger ses concitoyens.
    Il ne pourrait qu’y récupérer un peu de notre confiance envolée.

  11. Son procès en trahison est proche. Aujourd’hui est un grand jour ! Arrêt de la Cour suprême des États-Unis : les vaccins Covid ne sont PAS des vaccins. Robert F. Kennedy Jr. a gagné son procès contre tous les lobbyistes pharmaceutiques. Les vaccins Covid-19 ne sont PAS des vaccins.

  12. « … la présence illégale sur le territoire étant elle-même une infraction » C’est faux ! C’est faux grâce à Hollande (encore un bon choix de l’électorat français) qui a supprimé ce délit.

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois