Des inscriptions christianophobes, s’en prenant entre autres à saint Jean-Paul II et invoquant Satan, ont été découvertes samedi 17 avril sur tout le pourtour de la basilique Saint-Sernin, à , et des tags antisémites sur les murs d’une rue du centre-ville, entraînant de nombreuses condamnations, relate La Dépêche.

« Le retour de Satan » ou encore « Traîtres » ont été tagués à la peinture rouge sur des colonnes, devant la basilique. « Tristesse et consternation. La basilique Saint-Sernin, magnifique église romane […] et monument inscrit au mondial de l’UNESCO, a été taguée cette nuit », a déploré sur sa page Facebook le diocèse de Toulouse.

« Je condamne cet acte honteux, qui vise à la fois la pacifique communauté catholique toulousaine et le plus beau fleuron du patrimoine de #Toulouse. Honte à ceux qui l’ont perpétré ! », a réagi, sur , le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc.

 

« C’est le quotidien des églises de France qui sont vandalisées depuis des années, et ce sans aucune réaction forte de l’Etat »

Profondément touché, le père Bogdan Velyanyk, prêtre de la basilique, exprime son « désarroi » et espère « une réponse vraiment forte des autorités compétentes ». Il déplore la multiplication de ces actes : « C’est le quotidien des églises de France qui sont vandalisées depuis des années, et ce, sans aucune réaction forte de l’État ni même une information du public au nombre et à la gravité de ces actes. »

Des inscriptions avec la même peinture rouge ont été retrouvées sur les murs d’une rue du centre-ville, aux abords de la place du . « Je condamne également les tags antisémites rue Mirepoix. #Toulouse est fière d’être une ville diverse et ouverte, ces forfaits n’anéantiront pas nos valeurs d’humanité », a ajouté le maire de Toulouse.

Les inscriptions en question ont été nettoyées par les agents municipaux après leur découverte.

18 avril 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 10 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

0 0 vote
Votre avis ?
28 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires

À lire aussi

Villeurbanne : Ils tournent une pub pour des mortiers d’artifice en tirant sur la mairie et le commissariat

Les délinquants ont pris le temps de poster des images sur Snapchat, indiquant qu’ils prop…