Les actualité terrestres nous gavent des armes déployées dans la guerre contre le Covid-19 et ses affidés variants, conflit dissymétrique qui connaît des assauts successifs et meurtriers. Cependant, un événement va distraire les curieux qui tournent leur regard vers l’azur du ciel pour échapper à la démoralisante saturation médiatique.

, notre sympathique astronaute, déjà locataire de l’espace avec 196 jours en orbite en 2016-2017, va s’élancer à nouveau ce 22 avril – sauf imprévu toujours possible – pour rejoindre l’ISS – Space Station – qu’il connaît bien.

Il va, avec un nouveau séjour de six mois, battre le record de 209 jours d’un de ses anciens, Jean- Haigneré, avec deux missions également à son actif.

Je rappelle que depuis le premier vol de Jean-Loup Chrétien en 1982, dix Français ont connu les ivresses de l’espace et les quelques inquiétudes – voire des angoisses ? – corrélatives, mais qui demeurent personnelles…

Une femme compte parmi ces héros, Claudie Haigneré – oui, l’épouse de l’autre -, qui a été hébergée par les Russes dans leur station Mir en 1996, et les partenaires internationaux dans l’ISS en 2001.

Thomas Pesquet va décoller avec ses trois coéquipiers, deux Américains – dont une femme, mariée à un astronaute – et un Japonais. Coup de clairon tricolore, il sera le commandant de la station durant un temps concluant sa présence à bord. C’est une première pour un compatriote !

« C’est comme dans un bateau en croisière, le commandant est le seul maître à bord après Dieu. Son rôle est de faire passer les priorités de l’équipage auprès du centre de contrôle. En cas de problème (départ de feu, dépressurisation), c’est à lui de trancher et d’assigner les tâches aux autres membres », commente-t-il.

Il aura sans doute moins de temps pour prendre des photos de la Terre dont il a gratifié petits et grands avec bonheur, lors de sa première mission.

C’est dans une fusée de SpaceX que l’équipage va être porté à destination, dont le promoteur génial et bien connu est Elon Musk.Celui qui a fondé Tesla et quelques autres entreprises florissantes s’est rendu célèbre avec les voitures électriques novatrices et puissantes. Il est maintenant le partenaire de la NASA qui lui sous-traite les lancements et permet à l’ de pouvoir transporter à nouveau des hommes vers l’espace, neuf ans après la fin de la navette Columbia suite à son explosion dramatique au cours d’un vol retour. Ce sera le second après celui du 30 mai 2020 réalisé avec succès.

C’est ainsi que Thomas Pesquet va repartir, jeudi prochain, pour un confinement très subtil et très prisé qui le maintiendra, heureux Français, loin de nos turbulences et impromptus terrestres…

18 avril 2021

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Vous pouvez désormais commenter directement sur Boulevard Voltaire :

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement sur bvoltaire.fr

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivé.

0 0 votes
Votre avis ?
12 Commentaire(s)
le plus populaire
le plus récent le plus ancien
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires