Trop de Blancs, trop de villages, trop de terrasses de cafés paisibles... Le clip de présentation des joueurs sélectionnés pour figurer dans l'équipe de France de rugby a fort déplu à ce qu'il est convenu d'appeler « des internautes ». Non, décidément, la nébuleuse « internaute » n'a pas apprécié ce défilé de supporters blancs annonçant le nom de chaque joueur dans le cadre bucolique de diverses bourgades françaises. Toutes ces places fleuries, ces fontaines, ces joueurs de pétanque, ces jeunes sans kalachnikov... Pouah ! Clip pétainiste ! Peu de mixité ! Une France bien blanche, raciste, RN... Les sentences s'abattent sur ces images pleines de charme. L'un des membres du jury « internaute » résume l'affaire simplement : «....sa pue le fn ». Le militant renifleur spécialisé dans les avalanches d'extrême droite a détecté ce qui se cache sous ces décombres du «
vivre ensemble ». Inracontable.

Les amateurs de rugby jugeront de la propagande insidieuse de ce clip stigmatisant : le troisième ligne Sékou Makalou est présenté par deux jeunes filles d'un blanc immaculé (pétainistes assidues). Un homme en short et une dame blonde annoncent le « première ligne » Sipili Falatéa, puis vient le tour de Uini Atonio, Romain Taofifénua, Cameron Woki, Yoram Moefana, Peato Mauvaka, dont les photos s'affichent avec, à leurs côtés, les insupportables personnages pâlots, sans aucun signe de diversité.

Comble de pétainisme, des joueurs comme Julien Marchand, Antoine Dupont et Thibaud Flament sont parvenus à s'immiscer dans l'équipe ! Par quel subterfuge sont-ils arrivés à déjouer la vigilance des internautes renifleurs ? Le mystère reste entier. L'un des fins limiers de la planète X (ex-Twitter) a repéré le plan furtif d'une possible charcutaille dans l'assiette d'un client de restaurant devant lequel se déroule l'annonce du premier sélectionné. Le détecteur d'ultra-droite a réalisé une capture d'écran pour preuve de ce racisme rampant. Il y a des tranches de saucisson qui ne trompent pas. Des analyses sont en cours.

Parmi les nombreux commentaires élogieux, la congrégation des rabougris se désole. Il s'agit d'une France fantasmée par l'extrême droite. Villages en carton, décors factices installés par Marine Le Pen et Éric Zemmour. Les gardiens de la mixité ne sont pas dupes. Les cités où il fait bon vivre ont été dissimulées sous des bâches peintes et de fausses pierres. Pas un mot sur les zones commerciales et les McDo ! Rien pour les petites épiceries des halls d'immeuble ! Diantre et diable ! Mais tout fout le camp ! Indigné, le réputé internaute se drape dans sa toge d'humaniste et retourne allumer son téléviseur. Son essai de faire passer la Fédération française de rugby pour des racistes ne fait l'objet d'aucune retransmission. Il est vrai qu'il n'a pas réussi à le transformer.

17665 vues

22 août 2023 à 18:57

Partager

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

41 commentaires

  1. Je viens de regarder la présentation de l’équipe française de rugby. Pa seulement composée de « blancs » (voir noms & patronymes). Pourtant, ils sont entourés de beaucoup de « babtous » ou « faces de craie » comme disent certains. Eh bien, c’est ça la France, la VRAIE. Des gens qui ne regardent ni l’origine, ni la couleur. C’est le « RUBY » qui rassemble, avec ses valeurs, de vraies valeurs. Bien que né ailleurs, ce sport est une véritable manière de vivre VRAIMENT ensemble.N’en déplaise à ceux dont le fonds de commerce est d’attiser haine et discorde entre nos compatriotes.

  2. Enfin un peu d’air frais parmis les miasmes des minorités d’exités type wokiste, écolos, gaucho et autres citadins décadents et aveuglés par leurs dérives folles et décadentes vers la fin de notre civilisation. J’espére qu’ils gagneront.

  3. Une réflexion parmi d’autres :
    Rappelez-vous la boxe. Il y a 1 siècle, en Europe, c’était le plus noble et le plus populaire des sports. Au début, pratiqué que par des blancs (Carpentier, Cerdan,….), puis les « colorés » ont intégré la box-bizness (Clay, Frazier,…), puis les femmes s’y sont mis…… et aujourd’hui la boxe n’intéresse plus que quelques passionnés. Maintenant, le football. Pratiqué, il y a 70ans que par des blancs, puis les coloured ont peu à peu pris tous les postes des équipes, puis le football féminin a fait son apparition (à grand renfort de publicité dans les media). Dans 20ans, le foot n’intéressera plus personne !….. Enfin le rugby. Pratiqué majoritairement encore aujourd’hui par des blancs, puis,………………

  4. Dans le rugby, il n’y a pas de couleur ou plutôt une seule, le bleu des maillots!!!
    Le rugby, c’est la France, nos belles provinces et la fraternité des supporters des deux camps!!
    c’est l’abnégation, le courage et la persévérance….
    Je me doute que cela ne plait pas dans certains salons!!! mais ils ne sont pas invités!!!
    on fera sans eux une fête magnifique de ce sport viril mais correct on on disait!!!

Les commentaires sont fermés.