[Satire à vue] Taxation des SUV à Paris, un maire du Loiret a trouvé la riposte

maksym-tymchyk-bb6NaemzpGY-unsplash

À 5 heures de trottinette de Paris se trouve la commune de Saint-Aignan-le-Jaillard (Loiret). Par la situation de son village, le maire du lieu a compris qu'il n'était pas à l'abri de voir déambuler en son fief quelque hurluberlu parisien à l'initiative du triplement des tarifs de stationnement pour les SUV. Il lui fallait riposter. Sans tarder, il prenait une décision basée sur « l'article n°42 du Code de l'absurdité publique des collectivités territoriales, selon lequel il est de notre devoir de trouver des moyens originaux de financement pour assurer la prospérité de notre commune ». À Saint-Aignan-le-Jaillard intra-muros, le tarif de stationnement pour tout membre de l'équipe Hidalgo passait alors de zéro à 18 euros. Plus de 6 heures : 225 euros. Au-delà, des peines de prison ferme n'ont pas encore été envisagées, mais rien n'est joué. L'homme est remonté.

La législation en vigueur se corse avec un « tarif spécial » (sans doute hors de prix) pour tout vélo de plus de 10 kilos garé quelque part entre les panneaux d'entrée et de sortie de l'agglomération. Tout semble prêt pour l'accueil, ne reste plus qu'à mettre en place quelques guetteurs signalant l'arrivée des intéressés.

 

Le premier résistant à la bobo-folie

Le révolté se nomme Ugo Planchet. 31 ans. Sans étiquette mais se prétendant « défenseur de l'humour et de l'équité ». Sa réponse « à l'absurde par l'absurde » pourrait faire des émules. Et des arrêtés visant à rendre « payant le stationnement des véhicules des conseillers municipaux de Paris » de fleurir ici et là. Bientôt, une armée de communes se lève et vient jusque sur leurs trottinettes apposer des procès-verbaux terrifiants. Ainsi, tout complice d'Anne Hidalgo se verrait quasiment interdit de province, tant les tarifs de stationnement y seraient exorbitants. Un vaste retour de manivelle lancé par le maire de Saint-Aignan-le-Jaillard. Le premier résistant à la bobo-folie.

La banlieue parisienne se doit de suivre le mouvement et même d'étendre la taxation à tout véhicule immatriculé 75. Mise à la fourrière des trottinettes soupçonnées d'avoir franchi le périphérique. Œil pour œil et gare aux contrevenants. La mesure de rétorsion imaginée par monsieur le maire fait trembler les responsables venus de la capitale : « Tout contrevenant à la présente réglementation devra présenter des excuses publiques à tous les citoyens de Saint-Aignan-le-Jaillard et offrir une tournée générale au bar le plus proche. » La mauvaise surprise pourrait venir du tarif des jus de carottes. Le bougre a tout prévu.

Jany Leroy
Jany Leroy
Chroniqueur à BVoltaire, auteur pour la télévision (Stéphane Collaro, Bêbête show, Jean-Luc Delarue...)

Vos commentaires

36 commentaires

  1. En cherchant ce que voulais dire l’acronyme SUV (soit Sport Utility Vehicule) j’ai appris que j’en avais un. Moi qui croyais naïvement avoir une petite citadine Renault avec un moteur de 1300 cm3 à un prix raisonnable, me voila rangé dans la catégorie des monstrueux pollueurs de la planète. Je ne sais si je dois avoir honte ou être fier de posséder un tel engin. Si on en crois le journal immonde le Monde, le poids des voitures neuves aurait augmentais de 450kg en trente ans. Bon, cella dis, ce sont les mêmes qui annoncent sans rire que le nombre des décès du covid aurait été multiplié par deux sans la vaccination. Toujours tout en finesse chez les menteurs subventionnés officiels !

  2. j’ai une autre idée aussi débile que celle de madame hidalgo, si à ce personnage et aux fachos écolos bobo qui vote pour elle à chaque fois qu’ils ou qu’elles sortent des âneries on les taxerai çà remplirai vite les caisses de la capital.

  3. Maître de Caumont, avocat des automobilistes sur RTL, expliquait mardi sur Radio Courtoisie que le sigle américain SUV ne veut rien dire et n’a auccune valeur juridique dans notre pays.
    D’autre part, comment vérifier qu’un véhicule pèse plus de 1600 kg
    Il soulignait également avec humour qu’il falllait réfléchir à ce qui est plus rentable avant de se garer : soit payer le parking 18 euros de l’heure, soit recevoir une amende qui coûterait alors moins cher que le prix du parking sur la durée.

  4. Ce maire prend les choses avec humour mais derrière cela il y a une vraie injustice faite contre les français qui ne sont pas parisiens et qui oseraient venir avec leurs grosses routière dans leur capitale .
    Est ce la capitale des français ou celle de madame Hidalgo et ses comparses .
    Les français sont complètement dépossédés de leur pays et même le symbole de celui ci appartient à tout le monde , qu’ils soient touristes , riches investisseurs étrangers , migrants , roms , diversités logées grâce aux aides sociales là où aucun français moyen ne pourrait le faire. Les jeux olympiques vont voir se déverser toute une foule de personnes issues des quatre coins du globe pendant que le français des banlieues lointaines et des provinces seront taxées à tous les niveaux y compris lorsqu’il prendra les transports en commun avec l’augmentation drastiques des tarifs des billets. Racketté de partout ! Voilà le résultat d’une idéologie partagée par madame Hidalgo et monsieur Macron . Paris capitale mondialisée qui n’apaprtient plus aux français devenus citoyens de seconde zone . interdit de ZFE . Par contre les cars de tours operators pourront polluer pour déverser leurs lots de touristes dans le centre de la capitale .

  5. Il me semble que depuis les nouvelles numérotations des véhicules, on peut mettre le département que l’on veut sur son véhicule. Seule la numérotation officielle est retenue. Est-ce que je me trompe?

  6. Voilà une réaction salutaire à la folie boboïde parisienne! Bravo, Monsieur le maire, vous nous montrez que l’esprit français est toujours vivant! Puissiez-vous faire des émules en nombre!

  7. Quand il s’agit de ces peccadilles, on consulte les citoyens par référendum, mais sur des sujets bien plus préoccupants, comme l’immigration et son corolaire de violences et d’insécurité, on s’en garde bien en sachant que le vote ne serait pas conforme à la pensée bobo gauchiste dominante ! Bravo à ce maire qui répond à la bêtise gauchiste par l’humour.

  8. Et pourquoi ne pas taxer nos routes départementales , la circulation dans nos petites bourgades pour l’accès à nos stations d’hiver pour les départements de la couronne parisienne , surtout que les vacances d’hiver sont source d’ embouteillage et de saturation à la traversée de nos villes et villages, le flot incessant de véhicules se croisant sur les allers et retours perturbe toute sortie pour les autochtones en ces périodes.

  9. La tournée générale aurait suffit !! ……. mais au « consistant », pas au « tout-venant pour les mômes ». Bref, des trucs où ya d’la pomme et même un peu de betterave ! Pour les écolos-bobos-parigos, çà leur donnerait des couleurs !

    • A contrario, on pourrait conseiller aux banlieusards de modifier leur plaque d’immatriculation pour afficher en 75 : apparemment, seul le logo de la région (IDF, donc) est obligatoire, pas le n° du département !

  10. Excellentissime !
    Réponse du berger à la bergère !
    Les aficionados de Anne Hidalgo, ces « bobo-gaucho-parigot-tête-de-v…-écolo », n’ont plus qu’à bien se tenir lorsqu’ils décideront de se rendre en province afin d’y assister à un concert symphonique pour coqs, cloches, et de pets de vaches !
    J’aimerais tant que la décision de ce Maire fasse école à travers les provinces françaises !

    • Bravo à ce maire d ‘un département où j ‘ai passé mon enfance…au temps du Général….c ‘était le bon temps !!

  11. Voilà un Maire qui se met à l’abri d’insultes BRAVO à lui il peut aussi tripler les tarifs de location Hôtels et meublés pour les 75

Commentaires fermés.

Pour ne rien rater

Les plus lus du jour

L'intervention média

Les plus lus de la semaine

Les plus lus du mois