Prix en gros du mégawattheure à plus de 1.000 euros, Élisabeth Borne appelle les entreprises françaises à la « responsabilité collective » et n'exclut pas des coupures de courant cet hiver pour les particuliers. Comment la France, pays exportateur d'électricité, a-t-elle pu en arriver là ? Retour sur les dix ans qui ont tué l'industrie .

6568 vues

4 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • Les liens sont interdits.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

28 commentaires

  1. L’archétype de l’élite, c’est Madame Borne. Tout dans sa formation scientifique d’excellence aurait dû la conduire à dire et à faire et à dire le contraire de ce qu’elle fait et dit. Mais voilà ! Carriérisme, opportunisme, idéologie, copinage conduisent tout droit au mensonge et à la trahison. Madame Borne ment et elle le sait.

  2. Cette chère Europe ne supportait pas la fiabilité et le faible coût de notre nucléaire et les élus ont accepté , les yeux fermés , de ruiner ce pays et de céder face à l’UE .Honte à ces incapables qui n’ont pas hésité à augmenter leurs revenus alors qu’ils nous pressent comme des citrons .

    1. Face à l’UE et face aux combines négociées par Martine Aubry et Cécile Duflot en 2012. Pour quelques sièges, pour quelques voix. Ce pacte socialo-écolo signait l’arrêt de mort du nucléaire français. Mais Macron l’a repris à son compte … en aggravant son cas puisque c’est lui le bradeur de la branche énergie d’ALSTOM à GE (turbines Arabelle) .. et Borne se vantait de la fermeture de Fessenheim en expliquant que « les engagements étaient tenus ».

  3. Pourquoi le prix du kW électrique est indexé sur le prix du gaz ? Comme l’est le gaz sur le pétrole ?
    Combien reste t’il de centrales au gaz en France ?
    Il faut regarder du côté de l’europe de ceux qui la dirigent les allemands !
    Certains disent qu’il y aurait un « deal » entre la France et l’Allemagne, du gaz contre des KW !
    Pourquoi ne pas reprendre notre indépendance énergétique ? etc. etc.
    Un expert peut certainement nous répondre, merci à lui si cela est le cas.

  4. la fin du nucléaire a été acté dès que les dirigeants, auparavant choisis parmi les meilleurs ingénieurs, ont été remplacés par des politiques qui n’y connaissaient rien mais soignaient leur carrière au TOP des entreprises qui rémunèrent à 5 chiffres. Le premier fut MENAGE…. La réussite du plan nucléaire français c’est basée sur une organisation quasi militaire, un engagement du personnel, une formation intensive toute la vie, un retour d’expérience au top de l’industrie mondiale et de la recherche dans tous les domaines. C’est terminé depuis longtemps.

  5. Où sont  » nos élites » ? Ni au gouvernement ni dans les multiples  » conseils secrets » organisés par Macron. Nous n’avons que des incompétents opportunistes, incapables de gouverner ni donc, de prévoir.

  6. Il semble que l’on oublie de citer la gestion calamiteuse de Mme LAUVERGEON ; c’est elle qui est responsable de beaucoup de choses et notamment de l’absence de suivi des spécialistes pour la construction des centrales. On a même dit à un moment donné que sur le site de FRAMATOME de Chalon Sur Saone, il n’y avait plus d’ouvriers spécialisés pour construire les cuves. Alors le ver était déjà dans le fruit.

  7. Oubliez pas que l’arrêt du chantier de Superphœnix par Mitterrand est le début des graves erreurs de l’état français. Dominique Voinet porte la responsabilité avec les socialistes pour faire plaisir aux écolos De ce désastre qui a supprimé une centrale qui devait recycler les déchets nucléaires. Ceci aurait du être soutenu par les écologiistes, mais militantisme avant tout, ce fut un immense coup d’arrêt dans la recherche nucléaire. Le sabordage organisé des écolos à Flamanvilke est la continuité de leur volonté de détruire l’avenir

  8. Au titre on peut ajouter » les dix ans qui ont tué la France »
    Hollande a ouvert le bal et Macron le ferme avec son orchestre d’amateurs en démolition et reconstruction précaire. Des lois et règlements sont prévues pour les renvoyer devant une haute cour pour manquements à leur devoir . D’autres pour les virer.

    1. Macron n’a, malheureusement, pas encore  » fermé » le bal….il va poursuivre pendant 5 ans la destruction du pays….. Hélas c’est le choix des Français qui l’ont réélu pour le grand malheur de tous !

      1. C’est surtout le choix des abstentionnistes qui ne sont pas allés voter pour manifester leur détestation de macron !

  9. C’est bien dommage que nos « élites «  ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Pourtant ne sont-ils pas élus pour prévoir et anticiper l’avenir. Ont-ils besoin de MARABOUT ? Alors que vont-ils faire avec le tout électrique pour les véhicules, c’est mal parti. Je ne suis pas visionnaire, si je l’étais, je m’appellerai ? Intelligence, mais pas affairisme.
    Par contre leur veste est réversible.

  10. Des  » élites » qui viennent nous donner des conseils pour économiser l’énergie alors qu’ils sont responsables de la situation , voilà notre gouvernement !
    Car si notre parc de centrale estmal en point c’est bien à cause de personnes comme Borne et Macron .

    1. Pour le moment ce ne sont que des conseils. Il ne leur faudra pas beaucoup de temps pour se transformer en obligations.

  11. Quand les inconséquents irresponsables appellent à la responsabilité, je trouve cela révoltant. Il serait temps de destituer Macron.

  12. Ces tristes sires sont tout simplement des incapables doublés de menteurs et profiteurs se gavant sur le dos du peuple. Quant à les traduire en justice, c’est une autre affaire, car quelle justice ? Mais, en y réfléchissant bien, quelle est la raison essentielle de leur présence aux manettes ? La défection de ce peuple de veaux qui votent avec leurs pieds. Il est bien tôt temps d’avoir peur d’avoir froid cet hiver. Et encore, si l’on pouvait supposer que ça serve de leçon !!

  13. Très intéressant ce petit rappel, mais combien de citoyens vont enfin admettre l’irresponsabilité de nos gouvernants depuis près de 10 ans et leur gestion erratique. Enfin, ce reportage souligne que les Français sont des veaux qui suivent s’en réfléchir les orientations qu’on leur impose. Si chaque citoyen faisait preuve d’un peu de mémoire et de réflexion nous n’aurions pas à notre tête de tels imposteurs. Puisse cette crise déciller enfin les yeux.

  14. L’heure n’est pas, pas encore, au règlement de comptes. Il va falloir que notre pays, ses entreprises et sa population trouvent les moyens de subsister et de s’adapter à la situation. Mais, cette fois-ci, nos « élites » dirigeantes devront assumer leurs partis pris et décisions. Laminer, comme ils l’ont fait, le secteur énergétique à l’enjeu stratégique pour un État moderne, ne peut et ne doit rester impuni. D’autant que l’excuse conjoncturelle ne joue en rien. Il ne s’agit que de décisions motivées par des intérêts financiers, électoralistes ou idéologiques. Cette fois-ci, il est hors de question qu’ils s’en sortent impunément. La Haute Cour de Justice doit être saisie.

  15. Je croyais que justement, il y a peu, il avait été dit que si coupures il devait y avoir, seules les entreprises seraient concernées (ce qui est déjà un scandale). Et maintenant, Borne évoque une possibilité de coupure pour les particuliers. Je peux lui dire, sans grandes probabilités de me tromper, que si tel devait être le cas, le gouvernement pourrait s’attendre à une reprise des gilets de jaunes, et peut-être encore plus fortement que la première fois. A bon entendeur…….

    1. C’est une évidence. Les citoyens ne vont jamais accepter de telles mesures moyenâgeuses. Est ce que l’Elysée, Matignon, le palais de Bourbon etc, vont baisser leur chauffage et lumières excessives.? Ils n’ont jamais baissé leur train de vie et veulent imposer au peuple des mesures restrictives dans le pays le plus taxé du monde. Stop ça suffit la ligne rouge est dépassée.

  16. Ce petit film est accablant, à ce niveau c’est de la haute trahison.
    Borne appelle à la responsabilité collective mais n’assume aucunement la sienne.
    Hollande est introuvable et Macron ressemble plus à un bonimenteur de foire à la saucisse qu’à un président responsable.
    Qu’attendent les élus LR pour nous éclairer sur ce scandale d’état, d’autant que leur chef de groupe avait dénoncé le scandale Macron Alstom.
    C’est bien gentil de ménager le pouvoir en place pour éviter le désordre mais nous avons droit à la vérité et si elle avait été largement diffusée avant l’élection présidentielle, Macron n’aurait pas été reconduit.

  17. L’appel à la responsabilité devrait impliquer la punition des responsables. On notera que malgré la catastrophe de gestion sans équivalent dans l’histoire que représentent les années Macron, ce dernier est fier de lui, il ne démissionne pas.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter