Prix en gros du mégawattheure à plus de 1.000 euros, appelle les entreprises françaises à la « responsabilité collective » et n'exclut pas des coupures de courant cet hiver pour les particuliers. Comment la France, pays exportateur d'électricité, a-t-elle pu en arriver là ? Retour sur les dix ans qui ont tué l'industrie nucléaire.

6461 vues

4 septembre 2022

VOS COMMENTAIRES

BVoltaire.fr vous offre la possibilité de réagir à ses articles (excepté les brèves) sur une période de 5 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires insultants. La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de commentaires en majuscule.
  • L’utilisation excessive de ponctuations comme les points d’exclamation ou les points de suspension rendent la lecture difficile pour les autres utilisateurs, merci de ne pas en abuser !

Pas encore de compte, inscrivez-vous gratuitement !

La possibilité d'ajouter de nouveaux commentaires a été désactivée.

28 commentaires

  1. Ca a commencé avec Juppé qui a nommé LEPAGE Ministre de l’Environnement et Alphandéry Président d’EDF.
    On a continué avec les décisions d’arrêt de Superphénix par le couple infernal Jospin-Voynet. Puis ce rigolo de Borloo, Ministre de Tout, et surtout du Grenelle de l’Environnement. On a continué avec Hollande, Batho, Martin, Ségolène, Canfin, Brottes, puis on en a remis une couche avec Macron, Hulot, De Rugy, Borne, Lecornu, Wargon, Canfin, et encore une couche avec Macron, Borne Wargon, Canfin.
    Depuis 27 ans les politiques tirent sur l’électronucléaire français. Qu’il est résisté dans ces conditions relève du miracle.

Les commentaires sont fermés.

  Commenter via mon compte Facebook

  Commenter via mon compte Twitter